boss

Comment le patron d’une PME a réussi son référencement – Retour d’expérience

Avoir un trafic de de +400%, ça vous intéresse ? Voici quelques bonnes semaines que nous n’avions pas publié un article sur notre blog. Promis, je vais tâcher d’être plus régulier, surtout que nous avons pas mal de choses à raconter.

Pour relancer le tout, parlons d’un sujet général mais ô combien important : Comment réussir le référencement avec un client ? Et plus précisément, comment le patron d’une PME a réussi son référencement. Et si c’est vous le patron-client, comment vous pouvez réussir.

Le tout au travers d’un exemple d’un de nos clients.

Clairement, nous allons parler d’une démarche spécifique au travers d’un exemple client. L’idée est vous donner la démarche qu’il a mise en oeuvre et en partie avec nous pour arriver à réussir. On parle là de concepts et clefs généraux qui sont adaptables ; ici point question de savoir où poser un BL. Pour éclaircir les âmes embrumées, l’important ici est la démarche, je ne cherche pas à nous auto-envoyer quelques fleurs. On est là pour faire progresser, pour travailler et pour aider. C’est notre métier, ni plus ni moins.

Quelles sont les caractéristiques de ce client ?

Ce client est un e-commerce. Il dispose d’un véritable savoir-faire et est un acteur du marché depuis plusieurs années, sur une thématique d’une concurrence atteignable, plutôt en dessous de ce qu’on peut trouver sur d’autres thématiques e-commerce. Attention, ne nous méprenons pas : toutes les thématiques e-commerce sont concurrentielles d’un point de vue référencement :

  • Acteurs spécialisés, comme lui
  • Mastodontes un peu plus généralistes

Quels sont les résultats ?

En deux ans, c’est :

  • Pratiquement 6 fois plus de mots-clés positionnés (de nombreuses centaines)
  • + 404% de visites

En un an, c’est :

  • 2,5 fois plus de mots-clés positionnés
  • +115% de visites
Répartition visiteurs par mois

Plutôt pas mal non ? Sans pouvoir vous donner les chiffres exacts pour des raisons évidentes de confidentialité, on parle d’un trafic mensuel à 5 chiffres, d’un niveau général honnête et d’un niveau excellent pour cette thématique nichée.

Etape 1: Outil de suivi

Notre client s’est équipé d’un outil de suivi de mots-clés lui permettant de suivre l’évolution des positions de son site et celui de ses concurrents (morale on : pas bien !).

Mais quel est l’outil de suivi ? Loin de moi l’idée de vouloir faire la pub pour un outil ou pour des outils que je ne recommande pas forcement, je fais le choix de vous en donner deux particulièrement utiles pour ceux qui ne les connaîtraient pas encore : Yooda Insight et SemRush.

Pour tout ceux qui tombent dans cette marmite du suivi de mots-clés, vous savez ce que s’est : au début, on en est totalement accroc. Il faut la dose quotidienne, frissonner, prier et avancer. A l’époque où j’ai démarré le référencement et lorsque j’ai commencé à suivre les positions, j’en était totalement dingue. Je souhaite à tout le monde de vivre ces sensations, au delà des référenceurs.

Etape 2 : Formation à l’outil

Parce que lorsqu’on est à fond, on veut tout maîtriser, tout comprendre, tout visualiser et être capable de faire les bonnes analyses. Notre (à ce moment là futur) client a choisi d’investir sur une formation pour lui permettre de disposer des meilleures pratiques face à cet outil.

Etape 3 : Travaux simple on-site

Fort de ces deux étapes, le site avance et progresse en terme d’optimisation et de production de contenu de manière simple :

  • Title
  • Meta Desc
  • Contenu sur les catégories, les fiches

Cette optimisation est en large rapport avec l’étude des mots-clés positionnés.

Tout est loin d’être parfait mais ça fonctionne. De toute façon le travaille paye, soyons clair.

Etape 4 (+ 5 et 6) : Prestation référencement on-site

C’est là que nous rentrons dans l’arène.

Vous constaterez aisément que notre client avait déjà entamé une vraie démarche et que nous allons avoir la chance de prendre un site qui progresse, avec un client investi avec nous. Pour moi, c’est peut-être la vraie clé de la réussite.

Suite à l’analyse de celui-ci, nous avons travaillé en détails sur les axes suivants :

  1. Grosse refonte de l’arborescence pour booster le positionnement
  2. Création de nouvelles pages en rapport avec cette arborescence pour chercher de nouvelles opportunités
  3. Meilleure optimisation du site Internet pour faire la différence avec les concurrents

Entre nous et comme souvent dans ce type de cas, nous avons serré les fesses (oui, pour de vrai). Lorsqu’on attaque une refonte de l’arborescence d’un site Internet de manière relativement profonde, tout le challenge est de mesurer le risque / bénéfice que cela va engendrer. Le bénéfice était certain, le risque est toujours difficilement calculable sur le court terme. Nous avons lancé les opérations, avec succès.

Etape 7 : Formation Analytics

Le client, particulièrement investi dans son approche référencement, à continuer son apprentissage avec nous. Nous lui avons donné une formation Analytics (certification Google Analytics chez nous) pour qu’il puisse aussi voir encore plus loin que du simple mot-clé positionné ou non.

Etape 8 : Renforcement de l’équipe

Afin de toujours améliorer son site Internet et son référencement, notre client à fait le choix de renforcer son équipe afin qu’il puisse accroître sa force de travail personnel sur le on-site. Choix j’imagine complexe mais parfaitement adapté pour continuer à progresser.

Etape 9 : Temps et disponibilité

Entre temps, nous sommes resté en relation avec lui pour l’aiguiller, le conseiller et toujours progresser sur son site Internet. Une étape indispensable pour mener des actions au maximum de l’efficacité qu’on peut intrinsèquement en tirer.

Etape 10 : Popularité

Après l’ensemble de ces actions, nous travaillons (toujours en cours) sur l’accroissement de la popularité de son site Internet. C’est effectivement un pan qu’il était nécessaire à ce stade de travailler pour continuer à devancer la concurrence.

 

Marrant tien, le total fait 10 étapes, comme si je l’avais fait volontairement (alors que pas du tout, parole de poney). Encore une fois les copains et pour être clair, il ne vise en aucun cas à vanter nos mérites, je m’en fou. D’ailleurs, si mérite il y a, il revient au patron de cette société. Ce qui me semble particulièrement important, c’est l’adéquation entre ces 3 paramètres :

  1. La volonté et le travail client
  2. La montée en compétence du client
  3. L’accompagnement et les actions de spécialistes SEO

C’est le triptyque gagnant, qu’on se le dise. 😉

Source de l’image

2s Commentaires à “Comment le patron d’une PME a réussi son référencement – Retour d’expérience”

  1. Tu aurais pu faire le bon vieux buzz title: « 10 étapes pour réussir son référencement lorsqu’on est un PME » haha. Non franchement chouette article motivant lorsqu’on attaque son projet 🙂 Comme tu dis le travail « SEO » paye!

    Répondre

Laisser un Commentaire