Un échange de liens sans aucun lien de retour, ça vous dit ?

Echange sans partenariat

Les échanges de liens, quoi qu’on en dise, sont toujours le nerf de la guerre de nombreux référenceurs. L’objectif est clair : obtenir un maximum de liens avec une ancre à mots clés. Mais à force de conclure des partenariats, le footer ou la sidebar a tendance à déborder…

Et les miliers de backlinks, ils sont où ?

Passage à sauter si vous n’êtes pas tombé sur le dernier article (protégé)

Me revoilà donc après mon dernier article fini par un #fail. Un petit mot avant d’attaquer le sujet, j’ai reçu pas mal de demandes par mail ou par Twitter pour recevoir le mot de passe. Il ne sera pas donné, et l’article ne sera pas accessible jusqu’à peut-être nouvel ordre (ordre qui est loin d’être à l’ordre du jour). Je gratterai sans doute un billet sur le pourquoi du comment, il y a des choses intéressantes à dire et à débattre, je n’en doute pas.

Fin de l’histoire, je n’en toucherai pas un mot jusqu’à ce peut-être futur article (merci d’en faire de même^^). Je m’excuse au passage auprès de tous les habitués des lieux pour ce non-accès sans réelles explications.

Phase 1 : Demande de partenariats

Revenons à nos moutons, l’échange de lien. J’ai trouvé ça en lisant comme à mon habitude le forum de wri (j’ai perdu le lien à cause d’une putain de carte Wifi). L’auteur met en avant malgré lui une technique assez immorale… mais dans le SEO, ils sont nombreux ceux qui ne sont pas à ça près.

En gros, l’astuce consiste à demander un partenariat avec un autre site ou blog. Le site visé sera un site un peu moins important, mais pas tout petit si possible pour ne pas se griller. L’objectif est de se faire passer pour un salarié (ou autre) du site s’occupant de la recherche de partenariat. Il faut promettre un échange clair et identique pour tout le monde, du genre échange footer / footer. Tout le monde a suivi ?

Je ne rentre pas ici dans le débat des liens triangulaires, de l’interêt de l’échange de liens, de la facilité ou de je ne sais quoi d’autre. C’est un autre sujet déjà traité pas mal de fois.

Phase 2 : Arrivée de backlinks

Une fois l’échange accepté par les deux parties, il faut absolument mettre en avant le fait que le site cible doit mettre son lien en premier. Ce n’est pas trop compliqué, il suffit de bien se démerder. A partir de là, il ne faut… plus rien faire. Si le site cible vous recontacte pour demander son lien, il suffit d’argumenter que le webmaster de votre site n’a pas validé le partenariat, son site étant de trop faible qualité. En automatisant le tout, il y a forcément des pigeons (passez-moi l’expression) qui ne vérifieront jamais si vous avez bien mis le lien de retour.

Phase 3 : Le lien de retour ?

Vous pouvez aller plus loin que ça. Vous mettez le lien de retour, puis vous le supprimez quelques jours plus tard. L’avantage, c’est que le webmaster a vérifié une première fois le lien de retour, et on peut facilement parier qu’il ne vérifiera une seconde fois que bien plus tard. L’inconvénient, c’est que votre argument du « webmaster » tombe à l’eau. En demandant régulièrement des partenariats, vous aurez ainsi pas mal de liens pointant vers votre site sans échange… et en gardant l’espace pour les vrais échanges de liens avec de gros sites.

Attention, c’est totalement immoral. Il faut être sacrément gaillard (ou stupide, tout dépend comment on le voit) et laisser son e-reputation à la maison pour mettre en pratique cette technique.

Crédit photo

63s Commentaires à “Un échange de liens sans aucun lien de retour, ça vous dit ?”

  1. On peut aussi chopper l’IP du gars en le faisant aller sur une page PHP puis lui présenter son lien à lui seul sur base de son IP … par contre ça ne marche pas tout le temps ! Attention quand même aux chapeaux trop foncés pour l’été : ça peut faire bouillir la tête 🙂

    Répondre
  2. Trahir la confiance, pour l’image de marque du site, c’est pas forcément génial et c’est vraiment pas la meilleure solution pour se faire des amis. Mais dans la logique SEO c’est en effet pertinent. Mais j’aimerais bien savoir si quelqu’un a fait le test, combien de backlink reste en place car l’échange n’est pas vérifié. Je n’arrive pas à concevoir que certains se laissent berner aussi facilement !

    Répondre
  3. En général, face à ce genre de pratiques :
    1 / je balance le gars sur un forum SEO
    2 / je supprime son lien sans même le contacter

    En fait, cela arrive tellement souvent que le temps de reprise de contact est trop important pour pas grand chose.

    Répondre
  4. David from Alpes

    Ca me semble pas très éthique d’une part (bon ça ne regarde que moi finalement) et beaucoup d’opérations au final pour pas grand chose.

    MAIS en suivant ce principe qui est de jouer sur la naïveté de webmasters de site, pourquoi ne pas proposer un échange de liens classique et balancer le lien retour sur une page « farmlink » en noindex ou carrément cloackée ?

    Google ne considère pas le lien retour et en déduit un échange à sens unique.

    Répondre
  5. cedric from thalasso

    Mouais….
    A moins d’automatiser totalement le processus, humainement c’est beaaauuuucoup de boulot pour des résultats franchement aléatoires.
    Quand on voit déjà la difficulté et le temps à négocier de bons liens, risquer de tout perdre, c’est un peu bête…

    Répondre
  6. Ce genre de pratique c’est vraiment faire n’importe quoi pour un backlink, et comme précisé par Maxime ça peut être mauvais pour l’image de marque sur le long terme.

    Répondre
  7. C’est utile pour un concours de référencement par exemple, où la morale est franchement mise de côté :p

    Répondre
  8. BAST974 from code promo

    Le jeu est risqué et malhonnête. Sinon on peut proposer un échange à notre avantage: un lien bien visible contre un lien sur une page discrète, noyée, voir pas référencée. Mais on ne cache rien, il faut juste le présenter différemment…

    Répondre
  9. Question super naïve concernant les échanges de liens : Est-ce que vous vérifier manuellement de temps en temps que le backlink vers votre site est toujours présent chez le copain ou est-ce qu’il existe des softs qui permettent de gérer ce type d’alertes et de prévenir lorsqu’un lien disparait ? Ou alors vous avez l’œil via la console du webmaster mais elle n’est pas spécialement pratique de ce point de vue.

    Répondre
  10. @cedric : Je ne pense pas que ce soit beaucoup de boulot justement, puisque tu choisis les « partenaires » sans réelles études et à la chaine. Et pour les bons liens, tu ne perds rien puisque là tu fais des vrais partenariats^^.

    @David : Ouep, c’est ce que proposé Simon et ca va encore plus loin que ce que je raconte; C’est bien vu. 😉

    Je précise au passage avant que confusion il y ait aussi que je fais absolument pas ça, c’est juste à titre indicatif hein.

    Répondre
  11. Culture Street from Culture Street

    Simon m’a fourni mon premier fou rire sadique de la journée, merci !
    Par contre faut vraiment pas avoir peur pour la réputation de son entreprise/blog pour appliquer ça.. Risqué pour pas grand chose.

    Répondre
  12. @Martin Gore : A part à la main, tu as des outils en ligne qui font ça pour toi. (sans doute des softs aussi). Sinon, un petit script php que tu lances de temps en temps, c’est pas violent à faire. 😉

    Répondre
  13. lol Merci Simon pour ton commentaire qui à sa lecture m’a fait beaucoup rire 😀

    Sinon ouais je trouve ça vraiment très moyen, c’est pas quelque chose que je pratiquerai. (Même si dans l’absolu la personne en face n’a qu’à, au pire, supprimer le lien posé). Mais en terme de réputation c’est quand même très risqué.

    Peut-être un jour je le tenterai une fois pour le fun en version « partenaire cloaking » (c) Simon :p

    Répondre
  14. Anoninyme

    On m’a déjà fait le coup
    et je peux dire que je me rappelle du site, banni forever
    et aucun intérêt pour le site qui fait ce genre de pratique si ce n’est de se faire démonter

    Répondre
  15. Simon, t’as suivis un stage pour terroriste SEO récemment ? pour avoir des idées d’article comme ça … 🙂

    Répondre
  16. Les risques à effectuer ce genre d’opération sont très grands et les profits, à part aérer son footer, ne sont pas très important. Une e-réputation se démonte si facilement de nos jours…

    Répondre
  17. C’est clair que comme je l’ai souligné, l’e-reputation, c’est vite mortel. Certains peuvent en témoigner, il faut mieux être clean et prendre quelques mois de plus pour se positionner, sans ruiner sa réputation.

    Maintenant, pour un site uniquement Google-visiteurs, l’e-reputation, c’est peut-être secondaire, surtout dans une stratégie de liens à tout prix.

    Répondre
  18. En effet, très risqué et franchement immoral. Donc n’apportant rien de bon selon moi.

    …et merci pour tes encouragements 😉

    Répondre
  19. Comme @tout_le_monde, je trouve ça moyen voir malsain comme idée… Pour un échange de lien sans aucun lien de retour, il y a les blogs dofollow, mais ça tu l’as déjà évoqué plus d’une fois…

    Répondre
  20. Ouais enfin, c’est quand même pas la même un échange d’un lien qu’un commentaire noyé parmi d’autres sur un site pas forcement à rapport avec son propre site.

    Répondre
  21. @Anthony : Début juillet, pas forcement le 1er 😉

    @Sébastien : C’est heureusement plus compliqué que ça pour sanctionner un site^^.

    Répondre
  22. Bouh c’est pas beau. Et puis il y a ceux quand on leur dit « hey ho mon lien il est où » il le remette 30 minutes. C’est le genre de pratique qui me fait voir rouge. Peut-être que je le prend trop personnellement d’ailleurs 🙂

    Répondre
  23. bahh c’est la technique du sioux, vraiment immoral, si l’on veut se faire des ennemies et avoir un E-réputation de merde c’est parfait ! On m’a d’ailleur fait le coup une fois, un site de merde qui mérite même pas que je le cite ….

    Répondre
  24. C’est pas spécialement intelligent de mettre des articles comme ça en ligne. Il y a déjà assez de petits malins qui le font sans qu’on leur en donne l’idée, faudrait pas que ça se propage…

    Répondre
  25. @Morgan : Merci pour le lien valid-link ! 😉
    @Blog Mode : Oui, en plus après Keeg reçoit des emails menaçants de webmasters BH qui ne veulent pas la technique se répande ! ^^

    Répondre
  26. Max Power from Simpsons TV

    Je pense que tu t’affoles un peu pour rien Blog Mode. La plupart des gens qui liront ce post ne vont pas se mettre à appliquer ce genre de techniques : c’est une question d’éthique.

    Répondre
  27. Mikachu01

    A force d’appliquer une telle méthode….leur réputation sur les moteurs de recherche s’amélirera…mais pas dans la vie réelle

    Répondre
  28. Anonyme

    Cet article a à mon sens un seul et unique intérêt. Augmenter la vigilance de ceux qui le lisent!

    Avoir des liens ce n’est pas tout, il faut avoir de bons liens et en général ces bons liens se trouve sur des sites bien gérés et donc les webmaster vérifient et à priori avec un programme la présence des liens retour…

    Répondre
  29. Fabien from geek

    Hello
    Je bossais jusqu’à récemment chez Orange sur leur portail, et entre autres sur des points de SEO pour un service.
    Une solution assez simple consiste à afficher des liens via … du Javascript !

    Un bon petit document.write() et le lien apparaitra à l’écran mais ne sera JAMAIS pris en compte par Google et donc n’aura aucun impact ni sur votre SEO (pollution de vos keywords) ni sur celui des liens ciblés (dommage pour eux…)

    Répondre
  30. de mémoire, il y a mimichat un site de rencontre qui fait ça depuis plusieurs années, avec tout son réseau.
    le truc doit être automatisé depuis un bail, et ça doit plutôt bien marcher puisque ça continue

    Répondre
  31. Fabien from geek

    Ce sont juste les liens de footer internes qui sont comme ça afin de ne pas polluer le poids des mots clefs de chaque page !
    Donc ca reste du clean 😉

    Répondre
  32. Fabien from geek

    @DLDstyle tu es sur de ça ??
    En tous cas les liens n’apparaissent plus dans Google Webmaster Tools !

    Répondre
  33. Aster from ski

    C’est un problème courant, que les  » partenaires  » soient de bonne fois ou non d’ailleurs (une nouvelle version et hop, tous les liens disparaissent)… 🙁

    Pour ceux qui ont eu le problème ou ceux qui redoutent de l’avoir – les uns et les autres ayant autre chose à faire que de vérifier tous les jours que leurs liens de retour sont toujours en place – je recommande chaudement le logiciel Linkassistant de l’éditeur du même nom (promis je n’ai aucune action chez eux) !

    Il permet de gérer les liens retour et d’automatiser les vérifications.

    Très pratique !

    Répondre
  34. italien from annuaire

    Et oui c’est immoral mais quelqu’un m’a déjà fait celà! C’est pourquoi il faut mettre en en place un batch automatique qui controle à intervalle réguilier sur l’ancre du partenaire est toujours en place!!! En espérant que celà puisse donner des idées à « certaines victimes » …

    Répondre
  35. Oui c’est tout à fait immoral. Je ne peux pas comprendre qu’un webmaster vous envoie un échange de partenariat dans le seul but de vous arnaquer c’est à dire de ne pas mettre votre lien de retour. Un partenariat non respecté j’ai été plusieurs fois victime de cette situation et je n’hésite pas à enlever le mot clé si mon lien n’a pas été mis en place. Puisque ça doit être un partenariat win win. Dorénavant je contrôle tous mes liens.

    Répondre
  36. lol , c’est clair que c’est complètement immoral. Mais je connais une personne qui pratique ce genre de chose pour avoir reçu plusieurs mails de ça part. Son astuce est de dire qu’ils souhaite un échange de lien avec un de ces sites très bien référencé, et de le recontacter une fois que l’on as ajouter son lien avec l’anchor pour qu’il fasse de même. Mais vous pouvez toujours le recontacter après, il fera le mort.

    En mode mailing sa doit bien marcher avec un bon nombre de personnes !

    Répondre
  37. C’est pas si catholique que ça certes, mais ça peut fonctionner. Ça reste désagréable quand on se retrouve à perdre des liens vers son site en utilisant le prétexte d’une refonte et autre remaniement esthétique (ou pas).

    Merci quand même 😉

    Répondre
  38. Bon article et je vais le recommander. Dans les BL, pas de quartier et il faut se souvenir que celui qui berne tous les webmasters, c’est Google pour son propre profit. C’est bien GG qui a mis cette tactique depuis 1998, non ? Celle des BL… Donc…

    Répondre
  39. Il est toujours préférable d’analyser un site web avant d’accepter un partenariat.

    Mais il est sur que ce genre d’activité est en recrudescence en ce moment.

    Il n’y a qu’a voir les forums pour s’en assurer.

    Répondre
  40. L’échange de liens demande énormément de temps et de patience… Mieux vaut se concentrer sur le contenu et en faire la promotion auprès des bonnes personnes plutôt que de perdre son temps!

    Répondre
  41. Question un peu à la marge…
    J’ai procédé à quelques échanges de liens dernièrement et dans GWT après plusieurs jours je ne vois toujours rien alors qu’avec Majestic SEO par exemple ils sont bien là.

    Une explication ?

    Répondre

Laisser un Commentaire