L’importance des mots-clés dans l’URL ?

Les poneys, adepte du référencement

L’importance des mots-clés dans l’URL a toujours été contestée ou approuvée… Il est honnêtement difficile de sortir le vrai du faux dans tout ça. Même les référenceurs pro ne sont absolument pas d’accord. Pourtant, il y des faits complètement incontestables.

On parle ici du référencement sur Google. Est-ce qu’il est bon de posséder des mots clés dans l’URL de son site Internet ? Hum, je crois que chacun a sa position sur le sujet. Cependant, j’ai bien l’impression que la majorité des référenceurs ont tendance à croire que cela n’a pas d’impact. A tord ou à raison, je ne sais pas. Bah ouais, je n’ai pas encore la science infuse, j’attends d’ici peu de recevoir l’algorithme de Google en Chronopost. En lisant un article sur traffick.com (en), il semblerait que Google est une nouvelle fois déclaré que les mots-clés dans l’URL n’ont pas d’impact au niveau du référencement.

Pourtant, ce n’est clairement pas si évident que ça.

Admettons que Google balance une véritable info : les mots-clés dans l’URL n’ont pas d’impact sur le référencement. On sait clairement que l’ancre de texte des liens ont un effet majeur sur le référencement Google. J’en veux pour fidèles exemples les derniers Google-Bombing sur l’incompétence des 3 Suisses ou Sarkozy, le trou du cul du web. On constate d’ailleurs qu’en tapant « incompétence » sur Google, les 3 Suisses sont toujours en pôle position. Pourtant, il est évident que le site des 3 Suisses ne contient absolument pas ce mot là que ce soit dans son URL ou dans le texte du site Internet. Soyez patient, vous allez voir ou je veux en venir. Un autre exemple, le référencement du méta-moteur seek.fr. Celui-ci optimise du mieux possible ses backlinks entrants et truste les meilleures positions sur l’ensemble des moteurs de recherche (Google compris) sur justement la requête « moteur de recherche ».

Si vous êtes un habitué de Keeg, vous savez que je fais chaque week-end la sélection des news incontournables de la semaine (voici la dernière). Et devinez quel est l’ancre de texte des liens ? Le nom du site, et je suis loin d’être le seul à faire ça. Imaginez maintenant que l’URL de votre site Internet est « poney-en-chaleur.com », il est fort à parier que votre position Google sur « Poney en chaleur » augmente, d’autant plus si vous recevez des centaines de liens construits de cette manière.  D’ailleurs, j’ai bien l’impression que le blog Freewares & Tutos (cadeau), que j’ai cité dans ma dernière sélection l’a bien compris. Il est 5ème sur la requête « Freewares » et 4ème sur « Tutos ». Associez-le à un logiciel, et ça fait un total carton.

On remarque dès lors l’importance primordiale des mots-clés dans l’URL. C’est indirect, mais très puissant.

Maintenant, passons aux effets directs. Tapez « widget » sur Google. En 7ème position, on remarque le site Internet widget.fr. Le contenu est pourtant totalement vide ! Il n’y a qu’une seule misérable page n’indiquant que la date et l’heure actuelle, idem dans le code source. Le site ne possède pourtant que quelques dizaines de backlinks entrants de faible qualité. Mais alors, qu’est ce qui fait que ce site est classé 7ème sur Google ? Il ne reste pas 36 solutions… les mots-clés dans l’URL. Je souligne cependant que ce site n’a pas tout le temps était vide et que le nom de domaine à 9 ans ; mais tout de même… Au passage, on notera la superbe pertinence de Google sur cette requête. Mouarf.

Alors, les mots-clés dans l’URL pour le référencement Google, est-ce vraiment une légende urbaine ?

Source : le forum WRI avec l’importance du NDD et le mots clés dans l’URL selon Adam Lasnik

28s Commentaires à “L’importance des mots-clés dans l’URL ?”

  1. Pour moi les les mots clés sur les URLs en un impact directs sur la positionnement d’un site, surtout c il y a une cohérence entre ces mots et la balise title plus la balise h1 les résultats seront très efficace. Combiner ces trois facteurs plus des ancre de texte des liens est vous allez pas le regretter. Bon chance.
    Merci pour l’information vous avez tout à fait raison.

    Répondre
  2. je pense que la vraie explication est vraiment dans le liens avec comme ancre l’adresse du site. Ce qui voudrait dire que les sous dossiers ne servent à rien si il ne sont pas dans les liens.
    Il ne fait pas négliger non plus l’impact sur le lecteur d’un site qui s’appelle exactement avec le mot de ce qu’il cherche. Ca rassure quand meme de tomber sur un fromage-de-chevre quand on cherche un fromage de chevre.

    Répondre
  3. Pour chaque théorie, il est possible de trouver des contre-exemples. Pour autant de contre-exemples, il est possible de citer toujours plus d’exemples. Ce reverse engineering à 2 balles n’est pas valable et dure pourtant depuis des lustres.
    Par contre, d’un point de vue global, il est clair et net que le poids des keys dans l’URL est infime par rapport à d’autres éléments du code source.
    Cela peut même entraîner une pénalité pour suroptimisation plutôt qu’apporter un bénéfice.
    Pour résumer, ce n’est ni puissant ni indispensable.

    Répondre
  4. Salut

    lol, je me suis bien marré de voir Freewares & Tutos avec poney-en-chaleur.com 🙂 🙂

    Sinon, je pense que tu as fait une faute de frappe ici : « Si vous êtes un habitué de Keeg, je savais que je fais chaque week-end la sélection …  » je pense que tu voulais dire « Si vous êtes un habitué de Keeg, vous savez que je fais chaque week-end la sélection …  »

    A+ 😉

    Répondre
  5. @thebloom Merci, c’est corrigé 😉

    @LaurentB Je suis évidement d’accord avec toi. Exemple, contre exemple, c’est un critère, un critère sans doute infime sur le référencement direct. Mais je pense que tu ne peux absolument pas nier la partie sur l’ancre des backlinks (As-tu lu cette partie ?).

    Et quand on en connait l’importance, de ces derniers…

    Répondre
  6. Attention à ne pas se méprendre sur les propos ayant cours à ce sujet et surtout, à ne pas confondre « Nom de domaine » (trucmuche.com) et « URL » (http://www.trucmuche.com/blah/blah/blah.html)

    En effet, il est tout à fait possible de référencer en pôle position trucmuche.com sur « Poney en chaleur » du moment effectivement qu’il contienne une page dont l’url comporte cette expression : http://www.trucmuche.com/poney-en-chaleur/ ou que celle-ci soit présente dans le contenu de sa page d’accueil (H1, strong, liens, whatever…). C’est même comme cela que des marques se positionne sur un thème, bien que ne mentionnant pas celui-ci directement dans son nom de domaine.

    En la matière du seul nom de domaine, je pense que le contenu continu de conserver toute son importance.

    L’exemple de Widget fr aurait pu être bon si effectivement le contenu avait TOUJOURS été vide et si le domaine n’avait pas 9ans d’existance derrière lui. Un même test aujourd’hui, avec un ndd neuf et je pense qu’il n’aurait conservé sa position aussi longtemps.

    Répondre
  7. L’allusion aux poneys me semble un indice important : keeg glisse doucement dans les antres du blackhat ? Un prochain post sur le tricot, non ? 🙂

    Répondre
  8. Même après temps de discutions autour du sujet on a pas vraiment d’idée vraiment sure,
    mais je pense qu’une url girafe.com/girafe tombera mieux dans les serp sur la requête « girafe ».

    Répondre
  9. @ Keeg : aucune remarque vis à vis de l’anchor text qui est primordial 😉 Sans doute le paramètre N°2 du réf derrière TITLE
    Tiens, en passant, je dirais même que le poids des mots clés dans l’URL sera plus efficace pour celui qui va lier une page leader comportant la requête dans l’URL plutôt que celui qui inclut les mots clés dans l’URL.
    Par exemple, je compose un lien sur ma page ciblant « motclef1 motclef2 »

    < a href="site-concurrent.com/motclef1-motclef2-etc.html">motclef1 motclef2< /a>

    Répondre
  10. Sur Yahoo ca semble avoir une influence pas négligeable , après le trafic issue de yahoo peut-être négligeable pour certains.

    Répondre
  11. Coucou, juste pour signaler que chez moi widget.fr est en position 15, du coup si c’est pareil chez toi, on observe quand même un déclassement du site au cours du temps

    Répondre
  12. Les référenceurs mareillais de Kiwano on publié deux articles qui complètent le sujet :
    http://www.kiwano.fr/referencement-positionner-mots-cles-url/ et http://www.kiwano.fr/position-mot-cle-url-referencement/

    De ma propre expérience, en faisant des tests d’url rewritting, j’ai pu constater que certaines pages étaient référencées uniquement sur les mots clés de leur URL, leur contenu étant sans rapport avec leur adresse.
    Ainsi par exemple la page citée en lien « /position-mot-cle-url-referencement/ » pourrait être référencée sur les mots « url » « référencement » même si son contenu ne parle que de la culture des vers à soie. 🙂

    Répondre
  13. Les mots clés dans l’URL sont primordials pour le référencement car j’arrive à placer des sites juste avec le nom du site sans même avoir de backlink !

    Répondre
  14. Il est clair pour moi que les mots-clés dans l’url ont une importance, surtout alliés aux optimisations de titres et balises h1
    Mais le poids entre les mots du nom de domaine est plus important que le reste de l’url d’après moi.

    Répondre
  15. Je suis assez d’accord avec toi sur ce sujet. L’importance de bons mots clefs dans le NDD et dans les URL sont importants !
    Imaginons qu’ils ne soient pas importants en terme de référecement pur : Et bien, une bonne partie des internautes regardent le détail du lien avant de cliquer dessus ! Si le lien est bien explicite et contient les bons mots-clefs c’est tout benef en gain d’internaute… mais si niveau reférencement dans GG c’est faible…

    Répondre
  16. Super intéressant et très pertinent ton post Keeg! En fait, difficile à croire qu’une page qui se termine par /344$//%??&&&&l/ soit aussi bien référencé que /trou-de-beigne/. Grâce à ton commentaire sur mon blogue, je viens de trouver un blogue extrêmement pertinent pour mon apprentissage personnelle. Je t’ajoute tout de suite à mes Flux RSS :).

    Répondre
  17. Complètement d’accord avec toi sur ce point avec les adresses, mais c’est différent des ndd 😉

    Merci pour tes compliments !

    Répondre
  18. Moi je pense que non ce n’est pas une legende urbaine, j’ai fais un test avec mon site et quand on tape agora sea on tombe direct sur le miens ^^

    Répondre
  19. Je pense que les mots clés dans l’url et le nom de domaine ont leur importance, mais l’ancre des liens aura toujours plus d’importance pour se positionner. Ce qui est dommâge c’est que du coup beaucoup de sites se retrouvent avec des urls à rallonge bourrées de mots clés…

    Répondre
  20. L’importance des mots clefs dans l’URL est moins prépondérante chez Google que pour Bing. Par contre l’ancre du BL l’est plus !

    Répondre

Laisser un Commentaire