[Etude] Quel avenir pour les diggs-like en France ?

explosion

L’un des moyens de populariser un article, c’est de passer par des diggs-like, avec en tête de liste Scoopeo. Le phénomène digg-like commence peu à peu à prendre de l’âge. Quel est l’avenir des diggs-like en France ?

Afin de réaliser cette étude, j’ai choisi de me fier au nombre de recherches Google des diggs-like les plus populaires. C’est aussi pour moi un moyen de vous présenter l’excellent « Google Insights for Search« , désormais disponible en français sous le nom de « Google Tendances de Recherche ». Cet outil est à utiliser sans modération, et permet d’identifier les recherches ou produits à la mode, en devenir ou en déclin.

Pour cette étude, j’ai décidé de sélectionner 5 diggs-like, ou recensés comme tels :

Ces 5 diggs-like sont passés à la moulinette « Google Tendances de Recherche », afin de vérifier leur popularité. La zone France a été choisie. J’ai restreint cette étude sur les 12 derniers mois, afin d’enlever tout ancien buzz. Je souhaitais à la base en étudier davantage, mais les autres sélectionnés ne possèdent pas assez de recherches pour apparaitre dans Google Tendances de Recherche.

Les graphiques ne représentent pas le nombre de recherches sur Google mais se basent sur une échelle allant de 0 à 100, 100 étant le volume maximal de recherches durant ces 12 derniers mois. Eventuellement et avant de continuer, vous pouvez jeter un oeil sur la hiérarchie des médias sociaux dans le monde entier (me semble-t-il).

Commençons par l’évolution du nombre de recherches Google de Scoopeo en France :

evolution-scoopeo

Scoopeo est le digg-like le plus utilisé en France, et est sans doute très représentatif. On constate clairement une baisse régulière du nombre de recherche sur Google. Scoopeo a réussi à stabiliser ce graphique grâce à son rachat, mais il va être très compliqué de vraiment remonter la pente.

Wikio est dans une situation légèrement différente.

evolution-wikio

On constate la stabilisation du nombre de recherches Google. Le créneau choisi par Wikio (soumission automatique) ainsi que le débat chaque mois autour de son classement des blogs semblent être une bonne stratégie dans la morosité ambiante.

On peut presque en dire autant de Fuzz.

evolution de fuzz

Après avoir très lourdement chuté il y a un an, Fuzz semble s’être stabilisé. Il possède lui aussi une réputation solide au sein de la blogosphère High-Tech, même si le copinage est de service. Ces derniers mois, les statistiques de recherches remontent. Est-ce dû au nouveau design de Fuzz ? Peut-être. Comme quoi, un bon coup de pinceau est un bon conseil pour relancer l’activité d’un site Internet.

Blogasty devrait peut-être s’inspirer de ce conseil, même si son aspect actuel est assez récent (de tête, début 2009).

evolution de blogasty

Lui aussi a subi une lourde chute il y a près d’un an et semble être en léger recul de manière constante. Les derniers chiffres du graphique sont même à 0. Non pas qu’il n’y ait pas de recherche « Blogasty », mais le volume est trop faible pour que Google le mesure.

Yahoo Buzz à l’inverse est en pleine forme…

evolution-yahoo-buzz

Ben alors, tout va bien, en voila un en hausse ! Non, pas vraiment. En réalité, Yahoo Buzz a débarqué en version française il y a peu, d’où ce buzz et ce pic de recherche. Je doute qu’il dure ; et malgré la version française, le volume de recherche de Yahoo Buzz est simplement légèrement supérieur aux mois précédents.

Rappelez-vous que sont mesurés ici les diggs-like les plus populaires, alors que dire de ceux qui ne le sont plus… Globalement, les diggs-like sont clairement en perte de vitesse. La montée en puissance de Twitter et Facebook y est clairement pour quelque chose. De là à signifier que les diggs-like sont morts, on peut encore patienter un peu. Evidemment, le volume de recherche ne signifie pas directement nombre de visiteurs, mais c’est tout de même un excellent moyen de jauger de la santé et de l’évolution d’un site Internet.

Les diggs-like restent encore de puissants outils, mais l’impact devient de plus en plus limité. Les « petits » ou « nouveaux » blogs vont-ils en pâtir ?

5s Commentaires à “[Etude] Quel avenir pour les diggs-like en France ?”

  1. Je parlais récemment dans un article de la fin de pioche.fr (voir http://www.revolution80.fr/614/pioche ). Je pense personnellement que l’arrivée massive et la démocratisation des médias sociaux tels FB et Twitter pénalise énormément les digg-like qui n’ont pas su se trouver une ligne éditoriale. Pour illustrer cela, Wikio en est le meilleur exemple. Avec un vrai portail éditorialisé, Wikio se porte plutot bien en ce moment…

    Répondre
  2. Les diggs-like…

    Bof. C’est pratique, mais on dirait que c’Est souvent les même qui sont en haut et que si ton réseau de contact n’est pas assez bon, jamais tu réussieras à te hisser au sommet. Même chose si tu es un petit blogueur qui tente de faire sa marque.

    Ça marchera toujours ce genre de système, mais entre Twitter/FaceBook vs les diggs-like… Beaucoup plus le fun optimiser twitter et Facebook, car ceux-ci permettent une certaine interaction avec les visiteurs en plus.

    Ça peut être pratique les diggs-like, mais c’est le genre de gossage que je sous-traitais bien parfois..

    Thoma.

    Répondre
  3. Le débat chez Wikio n’est absolument pas un choix stratégique. Dire que Wikio tente de faire un classement différent et pertinent serait plus juste 😉

    Mais les digg like sont en perte de vitesse de façon générale, il faut une communauté derrière pour que vos billets passent en homepage, ce qui enlève l’intérêt principal du digg, et fait perdre énormément de temps sur celui que vous pourriez utiliser pour écrire des billets, je pense…

    Répondre

Laisser un Commentaire