Une densité idéale de mots-clés ? C’est toi la densité

Ca c'est de la densité !

Retour aux bases, il faut bien de temps à autres. J’ai reçu récemment une demande par mail sur la densité idéale d’un mot-clé sur une page. Du coup, j’y réponds aussi par ici. L’objectif est bien entendu d’optimiser sa page au maximum pour essayer d’être le mieux positionné sur Google.

Bien entendu, il y a d’autres facteurs que la densité des mots-clés. Je ne vais pas vous les lister, vous les connaissez forcément… Enfin, vous le connaissez : les liens. J’en veux pour preuve les Google Bombing qu’on peut voir de temps en temps. Il y avait eu eu l’an dernier le trou du cul du web et Sarkozy.

Encore plus fort, on a assisté il y a quelques jours à un Google Bombing sur le mot-clé vatican :

Vatican et google bombing

Tout cela pour vous montrer que même avec une densité nulle, il est possible de se positionner… quelques temps. Bien entendu, il ne s’agit pas d’une position pérenne. Je suis donc allé un peu plus loin que ça. J’ai testé à un instant T 10 requêtes à un seul mot, puis j’ai analysé la densité du mot-clé recherché sur le site positionné numéro 1.

  • Mot-clé SEO :

Page positionnée numéro 1 : http://fr.wikipedia.org/wiki/…
Densité du mot-clé : 1%

  • Mot-clé REGIME :

Page positionnée numéro 1 : http://www.doctissimo.fr/html/…
Densité du mot-clé : 6.27% (+ REGIMES : 2.09%)

  • Mot-clé BLOGS :

Page positionnée numéro 1 : http://www.skyrock.com/blog/v2.htm
Densité du mot-clé : 2.61%

  • Mot-clé REFERENCEMENT :

Page positionnée numéro 1 : http://referencement.espace2001.com/
Densité du mot-clé : 1.08%

  • Mot-clé FORMATION :

Page positionnée numéro 1 : http://www.afpa.fr/
Densité du mot-clé : 6%

  • Mot-clé SITE :

Page positionnée numéro 1 : http://www.siteduzero.com/
Densité du mot-clé : 2.91%

  • Mot-clé DOFOLLOW :

Page positionnée numéro 1 : http://www.dofollow.fr/
Densité du mot-clé : 5.71%

  • Mot-clé RUGBY :

Page positionnée numéro 1 : http://www.rugbyrama.fr/
Densité du mot-clé : 3.56%

  • Mot-clé PHOTO :

Page positionnée numéro 1 : http://www.photo.fr/
Densité du mot-clé : 10.22%

  • Mot-clé VIDEO :

Page positionnée numéro 1 : http://www.gamaniak.com/
Densité du mot-clé : 1.22%

Il s’agit strictement et uniquement des 10 seules requêtes que j’ai testées, sans aucun choix à postériori. Comme prévu, il semble qu’il n’y ait pas de densité idéale. Photo.fr monte au delà des 10% sans aucun problème de sanctions. Il y a peu de contenu textuel, et pourtant le site est bien présent là où il faut. A l’inverse, 1% suffit à Gamaniak.com pour truster la première place (tout comme referencement.espace2001.com…), avec du contenu vraiment dynamique.

Pour calculer la densité des mots-clés d’une page, c’est sur outils-referencement.com.

Du coup, j’en ai profité pour voir ce que je faisais sur les sites que j’ai mis en place. Je ne le sais pas vraiment, dans la mesure où je ne réfléchis pas (tout le temps) densité mais plutôt optimisation générale. Entre 2% et… 16% de densité sur un mot-clé ! Et pourtant, ça marche pas mal non plus.

Et vous, vous êtes à combien ?

Eh, les gars, je crois que je le tiens mon article qui ne fera pas de polémique, dingue ! 🙂

Crédit photo

55s Commentaires à “Une densité idéale de mots-clés ? C’est toi la densité”

  1. Effectivement je crois que là-dessus tout le monde est d’accord…
    Je ne savais pas d’ailleurs qu’on se posait encore la question (oh, un début de polémique 😉 !)

    Répondre
  2. Je ne crois pas non plus à la densité idéale, mais j’ai tout de même pu constater que l’on pouvait bourriner un peu plus si le site avait déjà quelques années d’existence.

    Y aller trop fort au lancement a de forte chance de pénaliser le site.

    Répondre
  3. Ce genre de questions se posent encore, j’ai des demandes à ce sujet aussi, c’est fou.
    Comme si les informations SEO arrivées aux clients lambda dataient d’il y a 10 ans ^^

    Répondre
  4. Moi je n’essaye de pas dépasser les 10%. Mais pas pour le SEO, pour mes visiteurs. Si le même mot revient plus d’une fois sur 10, il y a une grosse risque de monotonie dans le texte. Je pense que la conception web ne devrait pas être centré sur le SEO, mais sur l’expérience utilisateur avant tout 😉

    Répondre
  5. @Maxime : C’est tout là l’enjeu du problème. Sylvain (Axe-net) en parlait justement récemment. Pour qui développe t-on un site ? Pour un petit site (je précise bien, petit site), si Google t’aime, le visiteur sera au rendez-vous. Si Google ne t’aime pas même avec un support contenu ciblé expérience utilsateur, tu peux toujours rêver pour avoir du monde.

    Répondre
  6. Je me rappelle d’avoir calculé cette densité … sur mon premier client et puis j’ai arrêté.
    En gros ca permet de voir à quoi ressemble de 2-3% qui n’est pas trop choquant pour l’internaute.

    Répondre
  7. Bonne idée ce test, mais qui est un peu biaisé. Les requêtes testées sont bien concurrentielles, et il y a de grosses stratégies de spam heu netlinink derrière donc forcément avec tous les liens qu’ils ont la densité et même le contenu compte finalement assez peu pour ces sites.

    Pour un résultat plus significatif je pense qu’il faudrait mieux faire ce test sur des « petites requêtes ».

    Répondre
  8. @jb : Effectivement, ta remarque est bonne mais elle contient elle aussi une faille (un peu moins grande). A concurrence égale, le lien à d’autant plus d’importance. Mais le test serait intéressant à faire, en analysant de manière complète un secteur.

    Répondre
  9. maniT4c from kakemono

    Je n’ai jamais porté d’attention à la densité des mots clefs. Ca m’a toujours paru être un critères tellement basique que j’ai toujours eu du mal à y croire. Je suis par contre beaucoup plus attentif à l’utilisation d’un champ lexical optimisé (synonyme, mot voisin, etc..)

    Répondre
  10. @Keeg : En effet, toujours le même dilemme. Cela dit, j’essaye de ne pas faire dépendre mes sites ou ceux de mes clients de Google. Un bon bouche à oreille et une bonne communication peuvent parfois être très efficace. Il faut essayer de jouer sur le plus de terrains possible ; un ratio de 1/3 pour chaque provenance (google, site référent ou direct) me semble bon.
    En tout cas, pour un critère comme la densité, le dilemme pour moi est vite tranché 🙂

    Répondre
  11. Tout dépend du secteur pour la règle des 1/3 : Seulement 1/3 de trafic Google est bien souvent complètement impossible. 😉

    Répondre
  12. Salut keeg.
    moi je pense que la densité de KW peut être utile. Non pas pour trouver une densité magique afin d’obtenir un positionnement, mais plus pour déceler pourquoi une page ne parvient pas à monter dans les serps. elle peut parfois faire partie des facteurs bloquants, donc toujours utile de jeter un oeil. Si on y est allez comme un bourrin (ou le client) ça peut expliquer.
    Mais pour l’existence d’une densité idéale je dis non, mieux vaut se focaliser sur la sémantique de la page et de son environnement, ce sera nettement plus porteur

    Répondre
  13. Sur le site que j’ai mis en lien, la page d’accueil contient 14% de « Ferrari »… ça passe sans problème !
    En 1 semaine après la refonte du site, j’ai vu une très bonne augmentation du positionnement sur les principales requêtes que je visais… Mais le NDD a 8 ans, ce qui peut avoir une influence.
    Bref, y’a pas de règle, je pense !

    Répondre
  14. Bonjour,

    Billet intéressant mais je pense aussi que la densité peut être lié a d’autre point du SEO (concurrence des sites sur le mot clef, si le site est de confiance…)
    Il faudrait étendre l’étude en regardant les résultats qui suivent notamment pour voir si les site peu connu du grand public sont eu concerné par la densité des mots clefs .
    Par contre l’effet d’une trop grande densité de mot clef peu surement encore donné de mauvais point au positionnement.

    Répondre
  15. Avec un peu de chance, les sites essayant de grappiller des positions bourrent inconsciemment de mots-clés. Ca vaudrait le coup de vérifier ça.

    Répondre
  16. Rincevent from blog poker

    Pas évident ces histoires de bourrage au risque de polluer complètement le contenu…
    Perso, j’ai essayé d’en incorporer petit à petit, mais l’effet me semble loin d’être au rendez-vous.

    Répondre
  17. Perso je suis persuadé que cette histoire de densité de mots clés (comme beaucoup d’autres polémiques) a été inventée pour nous faire perdre du temps et apporter la confusion.
    J’ai déjà vu un site utiliser du cloacking permettant à Google de voir dans le source une page très légère avec juste un répétant plusieurs fois le même mot clé, un faisant la même chose et un body n’étant qu’une liste de ce même mot clé répété plusieurs fois… et il était en 1ère position… et je crois qu’il l’est toujours, j’ai pas vérifié…

    Donc pour moi, du moment que le mot clé est présent, peu importe sa densité…

    Répondre
  18. Arf, Désolé, j’ai pas fait attention, j’ai mis des balises html dans mon texte et forcément elles ne sont pas affichées du coup mon commentaire est incompréhensible…
    Texte corrigé :

    Perso je suis persuadé que cette histoire de densité de mots clés (comme beaucoup d’autres polémiques) a été inventée pour nous faire perdre du temps et apporter la confusion.
    J’ai déjà vu un site utiliser du cloacking permettant à Google de voir dans le source une page très légère avec juste « title » un répétant plusieurs fois le même mot clé, un « h1 » faisant la même chose et un « body » n’étant qu’une liste de ce même mot clé répété plusieurs fois… et il était en 1ère position… et je crois qu’il l’est toujours, j’ai pas vérifié…

    Donc pour moi, du moment que le mot clé est présent, peu importe sa densité…

    Répondre
  19. Sebastien from blog japon

    Tant mieux s’il n’y a pas de densité optimale. Car les problématiques de densité mènent souvent à des textes illisibles, dans le seul but de placer un mot de nombreuses fois.
    Enfin un aspect sur lequel on peut se soucier du visiteur et pas trop de google !

    Répondre
  20. @RaphSEO : « il vaut se focaliser sur la sémantique de la page et de son environnement » : Je pense que tu vises assez juste.

    Répondre
  21. creaexpert from sac a dessin

    la densité idéal doit être une balance entre le nombre de répétition mots clés et l’impact marketing du texte, il faut bien que le texte est du sens pour que le visiteur soit inciter à poursuivre sa navigation.

    Répondre
  22. Perso, j’ai également remarqué qu’on peut un peu bourriner si un site est vieux.
    Par contre, j’ai aussi l’impression que la densité est relative au secteur/à l’expression elle même (si elle est bcp utilisé sur le web, nombre de sites, nombre de fois ou elle est employé sur le web…)

    Répondre
  23. Tiens c’est bien d’avoir eu l’idée d’un tel test. On voie clairement que ça sert à rien d’abuser sur la densité. Iil n’y a pas eu besoin de forcer la dose pour que Wikipedia se retrouve numéro sur « SEO » …

    Après je pense quand même que sur des requêtes pas trop concurrentielles on peut arriver à gagner pas mal de places en chargeant un peu… 🙂

    En tout cas, je dirais qu’entre 5% et 10% c’est vraiment la grosse limite avant que ça soit lourd en terme d’expérience utilisateur… Et pour un peu que le contenu ne soit pas très volumineux, genre moins de 300 mots, ça peut sauter aux yeux avec moins que ça. Et pour éviter le conflit SEO / Expérience utilisateur, on peut se dire que dans tous les cas l’algo GG cherche à se rapprocher de l’humain, donc si ça devient vraiment trop lourd pour un utilisateur, ça risque de le devenir pour GG aussi, donc certainement risque de pénalité 🙂

    PS : J’aime bien le titre de l’article ^^

    Répondre
  24. karnabal from netlinking

    @Nico : Le fait qu’un site comme Wikipedia positionne un document sur une requête peu présente en son sein ne démontre pas non plus qu’une densité « idéale » n’existe pas. Celle-ci pourrait très bien exister ; reste que nous savons que les chiffres d’or n’ont tout simplement pas cours en SEO, et qu’il y a par ailleurs nombre d’autres critères (combinés) qui amèneront à se placer sur un terme en particulier.

    A l’inverse, le fait qu’un document se positionne sur une requête absente dans celui-ci (cf Google Bombing) ne signifie pas non plus que la présence, voire la densité, d’une expression n’ont pas d’importance.

    Répondre
  25. @karnabal : Ton commentaire est juste. Il n’en reste bien sûr pas moins qu’il faut utiliser ces mots-clés là dans son texte. Un truc qui est assez dingue, c’est que « SEO » n’est même pas dans le title de Wikipedia. Pourtant, la position est là.

    Répondre
  26. @keeg : Bien sûr que pour qui veut se positionner il faut commencer par faire figurer la requête visée dans le corpus. Il est en outre intéressant de s’interroger sur la pérennité d’une position obtenue sur une expression qui ne figure pas dans le document (densité 0%).

    Répondre
  27. Pas mal du tout cet outil qui permet de calculer la densité d’un mot sur une page.

    Cependant toi qui commence à devenir un gourou en matière de référencement, ne serait-il pas utile de faire un article sur les outils « indispensables » pour son référencement ?

    Répondre
  28. Francis au dessus indique quelque chose qui pourrez intéresser du monde, surtout les petits nouveaux en référencement et les autres qui ne connaissent pas forcement toutes les techniques…

    Un petit guide en pdf/image serez bienvenu, personnellement je pense mettre en ligne sous peu ce genre de chose sur l’un de mes blog…

    Répondre
  29. Annonces

    La densité des mots clés, et le fait de les mettre en partie en « bold » est une technique pour préciser ceux a quoi Google doit tenir le plus compte dans une page.

    Ont m’as parle de 5 % de densité, mais la je vous entre 2 et 12 %, comment s’y retrouver…

    Personnellement je trouve logique que 5 % soit bien, car il faut que les robots voient souvent ressortir ce qui est a prendre en compte…

    Répondre
  30. Annonces : la densité n’est pas le fait de mettre un text en bold, c’est le nombre de fois qu’un mot ou une expression de mot appairait dans ta page.
    Par-contre il est vrai que de mettre un text en gras ou le fais que le mot ou l’expression soit dans une balise Hx permet de donner du poid a ce mot ou expression, comme je l’ai dis plus haut je pense que la densité des mot clef et lié a d’autre élément du SEO et cela en fait parti.

    Répondre
  31. Alexandre from Vente Prive

    À mon avis la densité d’un mot clé dans une page n’est pas un élément négligeable mais c’est vraiment pas le 1er élément qui retiendrait mon attention pour un référencement le pire étant à mon avis de suroptimiser le tout et de faire d’une part une page lourde pour l’internaute et pas du tout naturelle aux yeux de Google.

    Répondre
  32. Google n’utilise pas l’indice de densité en tant que tel. Donc, y a déjà un problème à la base.

    Par contre, j’utilise toujours l’indice de densité, mais dans sa version pondérée, pour illustrer le trop plein ou le manque flagrant d’optimisation.
    C’est le seul moyen pratique et rapide de démontrer ce qui ne va pas. Tout en mettant bien en garde que ce n’est pas la solution pour trouver un format idéal.

    Répondre
  33. Afin de vraiment tester, vous auriez à prendre le même site, changer la densité des mots clés, et de voir de quel côté il se déplace. C’est un peu trop anecdotique.

    Répondre
  34. Bien sûr, et je me bousille le classement d’un de mes sites. 🙂

    Mais c’est une évidence qu’il y a des tests précis à faire, même si on en connait déjà les réponses…

    Répondre
  35. eric from grue

    Bonjour

    je ne fais pas trop attention à la densité de mots clé
    mais plutôt à la variété et aux différentes orthographes du mot en question
    c’est le plus important
    attention à la monotonie comme dit plus haut

    Répondre
  36. Je regarde à rester dans un seuil acceptable car sinon ça devient illisible et dans se cas le visiteur ne reviendras pas.

    Répondre
  37. ça claque pour le moment … Mais je doute que la moitié des utilisateurs vont lâcher une appli tiers, à voir si ça vaut vraiment le coup !

    Répondre
  38. Elise from Tchat

    Au début de la création de mon site il y a environ 5 mois j’avais environ 30% de densité de mot-clés sur ma page…J’ai depuis pris un peu de sagesse et descendu à à peu près 8%.
    En clair après réflexion ma page ressemblait à une suite de mot-clés qui faisait plutôt fuir les visiteurs 😀

    Maintenant je fais plus attention à plutôt trouver des synonymes pour mes mot-clés et de pas faire du « matracage » comme je faisais avant et conséquence je ne fais plus trop attention à la densité et non seulement c’est plus agréable à lire mais également on se sent moins stressé de se faire sanctionner par le monstre Google ^^ …

    Répondre
  39. Au début aussi je voulais avoir le plus de mots clés sur ma page..
    Maintenant Je gère mieux les mots clés , je vois les résultats sur les sites que je gère .
    Nous devons gérer des mots clés pour le moteur mais pour l’expérience de l’utilisateur.
    L’utilisateur doit retirer les mots clés les plus importants et google aussi . Il faut équilibrer Google et les internautes

    Répondre

Laisser un Commentaire