6 raisons pour lesquelles Twitter ne fait pas baisser le nombre de commentaires

Je ne veux pas jouer la sainte voix car je n’ai pas 10 ans de bloging intensif derrière moi. Et forcement, je n’ai pas vécu la transition de l’inexistante de Twitter à son implentation tout en ayant un blog « important ». Mais je m’interroge, et il me semble clairement que Twitter est loin de mettre en péril les commentaires sur les blogs contrairement à ce que certains prétendent.

Si on l’utilise à bon escient, il me parait évident qu’il s’agit d’un formidable levier à commentaire. Bien entendu, il y a des conditions pour arriver à ce résultat.

1/ Il faut utiliser Twitter

Ca parait peut-être idiot mais c’est un peu la base du truc. Pour améliorer grandement la performance, il convient.. d’utiliser Twitter. Mais quel scoop mon cher Keeg ! Oui bon, ça va, je sais, mais il fallait bien commencer par quelque chose. Bien sûr, la difficulté c’est de se battre sur deux terrains : son blog et Twitter. En s’organisant correctement, c’est possible… Mais il faut aussi bloguer, et non balancer des tweets à longueur de journée.

Grâce à Twitter, mes billets sont lus (comprend les bots) minimum 500 fois, à votre avis si je post 10 billets par jour => 5000 Visites/J ? (par mrboo sur Twitter)

2/ Twitter et petit – moyen blog

En fait, là où ce genre d’outils s’avère extrêmement intéressant, c’est lorsqu’on possède un bon blog en carton dont tout le monde se fou. L’avantage, c’est qu’au lieu décrire pour 3 pelés par jours, 2 bots et vous compris, vous pouvez gagner quelques visiteurs par la publication sur Twitter. Du coup, on ne peut que gagner du bon commentaire.

La où ça se complique, c’est lorsqu’on possède un blog plus conséquent, et même très conséquent. Dans ce cas là, on peut effectivement parier que certains lecteurs préféreront RT que commenter. Mais ces blogs ne sont pas légions en nombre.

Précision avant que j’oublie et que je me fasse lyncher à coup de ping par les nouveaux venus : je plaisantais pour les blog en carton dont tout le monde se fou, hein.

3/ Posséder un blog High-Tech

Si tu as un blog en carton et que tu utilises Twitter, tu penses avoir tout gagné en nombre de commentaires ? Et bien non, car il y a une condition sine qua non : Etre un gros Geek ingénieur informatique et posséder un blog High-Tech. Bah ouais, parce que vu le taux d’utilisateurs de Twitter chez les blogs littéraires, tu n’es pas dans la merde si tu es aussi romancier (et que tu es sur Wikio, classement divers). A la rigueur, mets des photos de cul à coté de tes textes, les geeks adorent ça.

4/ Twitter permet d’augmenter le nombre de visiteurs (et de commentaires)

J’aurais peut-être dû partir de là. Mais comme je sais qui mon lectorat est d’une intelligence suprême, je n’avais pas pris le soin de la préciser au départ (et j’ai la flemme de faire Ctrl+C – Ctrl+V pour remettre ce paragraphe au début de mon article). Il est évident que pour augmenter le nombre de commentaires, l’une des possibilités c’est d’augmenter le nombre de visiteurs. C’est sur cet axe là qu’on travaille pour Twitter.

5/ Twitter est un levier de visites indirectes

C’est là où l’outil est intéressant, c’est qu’on n’est pas le seul à utiliser Twitter. Du coup, on peut parler d’un de tes articles sur Twitter sans que tu n’ais eu à lever le moindre petit doigt.

Et il suffit d’un RT de Korben et il y a 600 visites en 5 min ! (en commentaire par « admin » de astucee)

6/ Ma théorie du tweet

En discutant avec Cédric de Autour du Web sur Twitter justement, je racontais la chose suivante à propos des commentaires et des RT :

L’avantage c’est qu’1 com = 0 visites ; 1 tweet = X visites = X coms potentiels.

Pas con le mec. Si un internaute te fait un commentaire sans diffuser l’information, tu n’auras pas d’autres visiteurs donc pas de commentaires. Si un internaute (avec beeeaauuucoup de followers si possible) RT ton article, ça peut devenir une autre histoire… 😉

J’avais encore plein d’autres points à aborder, mais il faudrait que j’aille vraiment bosser là si je ne veux pas finir à 21 heures ce soir. Très rapidement, il y a bien sûr bien d’autres leviers pour obtenir des commentaires. Le nombre de visiteurs n’est qu’un paramètre parmi des dizaines… L’article en lui même prime plus que tout.

On entend aussi dire que Twitter entraine une baisse du nombre d’articles sur les blogs. Tant mieux pour ceux qui postent, ils récupèrent le trafic des autres.

Par contre, pour la chute du nombre de backlinks, il va falloir trouver une solution. Le gens préfèrent effectivement re-tweeter que linker (et mon image est une blague, bien entendu).

33s Commentaires à “6 raisons pour lesquelles Twitter ne fait pas baisser le nombre de commentaires”

  1. Poney !
    Ah mince, gouré d’article 😉
    C’est clair que Twitter est un levier de visites, en informant ses abonnés d’un nouveau billet, et via leurs retweets.
    Il faudrait aussi pouvoir prendre en compte les commentaires joints au RT ou directement au blogueur, mais ils sont forcément limités par l’outil, donc un commentaire « complet » sera forcément posté sur le blog.

    Répondre
  2. Oui, twitter apporte du trafic et permet de booster l’audience (je veux dire: apporter du trafic en peu de temps). L’influence sur les commentateurs est diverse: ça en enlève et ça en amène. Globalement c’est plutôt positif.
    Mais pour être commenté, il faut être « commentable », c’est-à-dire penser au lecteur, prévoir sa place dans le billet.

    Répondre
  3. Tout cela semble de bon sens. Good writing. Sauf peut-être sur « posséder un blog high-tech », je suis pas sûr, y’a tant de geek que ça sur twitter ?

    Mais n’oublions pas quand même qu’avoir des commentaires pour avoir des commentaires, ça va pas révolutionner ta journée ein. Au delà du nombre, là où c’est sympa c’est quand ça DISCUTE, ça buzze, ça backlinque, etc.

    Point 5 : +10. Mon serveur s’est déjà mangé un RT de gonzague y’a quelques temps, je l’ai senti passer ^^

    Répondre
  4. @Eric : Exactement, il faut pensé au lecteur avant tout.

    @Citroulette : Effectivement, commenter pour commenter et pour avoir du commentaire, ça ne sert pas forcement à grand chose… mais dans le lot, tu en auras forcement qui amèneront un plus à l’article.

    Je suis peut-être vraiment trop centrer sur le high-tech, ce qui du coup perturbe ma vision globale. Ca mériterait d’être approfondi.

    Répondre
  5. Beaucoup d’article en ce moment sur ce sujet. M’étant lancé il y a peu avec mon blog, je ne peux également pas faire la comparaison avec l’avant twitter. Mais je constate globalement la même chose que toi; twitter est un apporteur de trafic.
    Concernant les commentaires, je suis un peu plus partagé. Malgré les visites apportés, le nombre de commentaires n’a pas encore décollé. Mais bon, le blog démarre donc je ne m’attends pas à 200 commentaires / jour. Je reste convaincu que des articles de fond et pertinent sont le meilleur moyen d’obtenir des commentaires.

    Répondre
  6. Tu dis tout à la fin « Par contre, pour la chute du nombre de backlinks, il va falloir trouver une solution. Le gens préfèrent effectivement re-tweeter que linker »
    Ce à quoi je répond : certes, mais pas mal de blogueurs donnant un aperçu de leurs tweets (et RT) sur leur(s) blog(s), ça peut quand même rapporter du backlink.

    Répondre
  7. @BreiZh SEO : Effectivement, il y a largement plus de chance d’être commenté sur une analyse que sur une copie d’articles sur les photos de l’iPad 2, surtout pour un « petit » blog. 🙂

    @BN : Pas faux, mais c’est au pire pas de backlinks, au mieux des backlinks souvent assez nases car pas du tout optimisés.

    Répondre
  8. Ah l’article que j’attendais depuis quelques temps ! (Eh oui j’avais vu les tweet entre toi et Cédric )
    (Je me demandais bien d’où venait le backlink)

    Je suis d’accord avec tous les points. Je n’ai rien à redire sur ça.
    Je veux juste dire que ce que j’ai compris en ayant un blog, c’est que ça sert à rien de parler de l’actu high-tech dont tout le monde parle déjà.. Quand tu as vu 100 fois : Nouvel Article : Sortie de l’iPad, t’as plus envie de cliquer, vu que tu as vu et revu la news. J’avais fait l’essai avec mon blog au tout début (quand je venais de le créer), et ça apporte rien, aucun commentaire, aucun RT, à part si tu publie la news en premier, mais dans ce cas-là il faudra bien partager la news avec d’autre personnes sur twitter (voir facebook) ou d’autres blogs.

    (Une question totalement hors sujet, si je mets une balise strong, ca va me mettre ce que j’écrits en gras ? Test)

    Répondre
  9. L’intérêt de Twitter, c’est qu’il permet d’informer des lecteurs potentiels. Mais cela n’est pas comparable avec « sa communauté », celle qui s’est abonnée à ton blog via RSS. Mes copains viennent régulièrement commenter (souvent qualitativement, je précise ;-)), mais retweetent peu. Ceux qui RT mes billets sont soit de vraiment bons copains, soit plutôt des lecteurs ponctuels que je ne connais pas (pas encore, ils reviendront peu-être).
    En fait, les visiteurs les plus avares de commentaires (j’aillais dire les plus frustrants) sont ceux apportés par Google : un petit tour pour piocher l’info qu’ils recherchent, et puis s’en vont sans un mot.
    Et merci pour le lien (1 clic m’en a alerté) !

    Répondre
  10. C’est sur que toi, tu n’as aucun soucis au niveau commentaire, c’est vrai, tu dois faire une moyenne de 10 ou 15 commentaires par article, non ?

    Je pense que c’est selon le sujet traité et je rejoins Hayk lorsqu’il dit « ça sert à rien de parler de l’actu high-tech dont tout le monde parle déjà » et qu’une info vu 50 fois ne donne pas envie de commenter. En même temps, lorsque tu choisis High Tech comme catégorie, tu sais à quoi tu te frottes !

    Toi, Keeg, tu innoves, donc tu as de nombreux commentaires !

    En ce qui concerne ton calcul (1 com = 0 visites ; 1 tweet = X visites = X coms potentiels), ça n’a pas fonctionné pour moi puisque comme tu l’as lu sur un de mes tweets, 75 RT pour 4 commentaires… Y a un hic !

    Bref, je sais plus où je voulais en venir 😉

    Répondre
  11. @See Mee : Internautes venant de Google = 0 commentaire, c’est clair, sauf… quand ils ont un problème !

    @CédricADW 10 / 15 commentaires, c’est même une moyenne basse ces tout derniers temps. M’enfin, on peut pas toujours faire des billets qui porte à commenter un maximum. C’est un peu ça, le billet compte évidement pour beaucoup. C’est la base.

    @Simon : Tu apportes toujours un plus rien que par ta présence 🙂

    Répondre
  12. Je suis d’accord avec toi. Twitter est avant tout là pour faire partager des liens, et donc un moyen de diffuser ses billets. Il est difficile de commenter de façon constructive cette plateforme, et d’avoir une relation plus suivi que sur un blog.

    Répondre
  13. Yesss !
    Tout pareil !

    Pour étoffer un peu ce commentaire succinct, je reprend… pouf pouf :

    Je suis complètement d’accord.
    Je me suis toujours inscris en faux à chaque fois que je lisais un article suggérant que twitter avait tué le blogging, que twitter avait tué le dépôt de commentaires.

    Twitter peut faire gagner des milliers de visiteurs supplémentaires, les amis de vos amis. Dans le lot, certains vont forcément commenter vos articles.

    Bien évidement, il faut que les articles tiennent la route, mais de toute façon, sans cela, il n’y aurait pas de lecteurs non plus.

    Franchement, pour ma part, Twitter à booster les visites du blog AxeNet et mécaniquement, le nombre de commentaires.

    Répondre
  14. Pour ma part je suis d’accord avec le fait que twitter ne tue pas le blogging. j’en veux pour preuve que bien souvent c’est un twit qui fait que je vais allé visiter le site en question. Et comme le sujet m’intéresse forcément je suis plus à même de laisser un commentaire.

    My 2 cents.

    Répondre
  15. « L’avantage c’est qu’1 com = 0 visites ; 1 tweet = X visites = X coms potentiels. »

    Pour rebondir sur ca, c’est clairement vrai mais généralement les gens qui commentent sur les blogs un minimum axés high tech, web 2.0 ou webmarketing possedent tous un Twitter.
    S’ils aiment un article, ils le commentent mais ils le tweet également.

    Donc au final la vraie équation c’est plutot 1 com = 1 tweet = X visites et donc c’est toujours mieux d’avoir un commentaire plutot qu’une personne qui ne fait que twitter 😉

    Répondre
  16. Je suis heureux de constater qu’il y a pas mal de monde du même avis que moi. Quand on voit le nombre d’articles essayant de démontrer exactement le contraire…

    Et c’est sûr que si ça devient 1 com = 1 tweet = X visites, c’est encore mieux 😉

    Répondre
  17. Même si mes lecteurs me laissent un message sur twitter je prends cela pour un commentaire. De toutes façon entre twitter un article et prendre le risque d’avoir un commentaire sur la timeline de twitter ou ne pas le twitter j’ai choisi mon camps !

    Répondre
  18. Le vrai destructeur de commentaires, ce n’est pas twitter, c’est facebook. J’ai commencé à communiquer sur mon blog sur facebook, et malheureusement, la plupart des commentaires arrivent sur des profils et des pages fb. Mon site reste quasi-vide…

    Par contre, je ne suis pas trop d’accord sur ton analyse de la population twitterienne. Tu as beaucoup de geeks, mais aussi un sacré paquet de bibliothécaires, documentalistes, poètes etc…

    Très sympa les liens dofollow dans les commentaires. Je vais essayer de voir si je peux faire ça facilement avec JComments.

    Répondre
  19. comme dit Vince, je n’ai clairement jamais lu autant d’articles depuis que je post les plus intéressant sur FB, twitter, linkedin,…. !!!!
    Avant je twitté un peu selon la direction du vent, maintenant, j’en arrive à twitter des articles intéressant 3 à 6 fois par jour !!!!
    Donc merci les blogs intéressant !!!!

    Répondre
  20. judejst from euroleague

    Je pense surtout que Twitter est un outil complémentaire aux blogs, je découvre certains articles grâce à lui et je continue à commenter car pour moi un article est d’autant plus intéressant que quand il suscite de l’interaction.

    Répondre
  21. bon, c’est officiel, c’est décidé, il va falloir que je me mette sérieusement à Twitter. Ca fait des années que j’essaie de m’y mettre (c’est dingue, alors que j’essaie d’arrêter Facebook…enfin bref) mais je crois qu’il y a de fortes chances pour que je manque sérieusement de neurones ou alors que je me fasse trop vieille et que je sois dépassée par les nouvelles technologies (euh…à 21 ans? probable…probable), mais Twitter c’est pas un truc qui m’excite follement, c’est pas un reflexe que j’ai, j’aime pas passer du temps dessus, j’y arrive pas, en fait je sais pas quoi faire quand je suis sur Twitter. Alors bon, je comprends bien l’importance de ce réseau social pour apporter des visites à son blog, c’est bien pour ça que je m’efforce d’y publier toutes mes mises à jour, mais le problème doit sûrement venir de mes abonnements alors…parce qu’il n’y a jamais grand chose qui m’intéresse et que j’ai envie de re-tweeter, comme on dit (je ne suis absolument pas familière avec ces termes d’ailleurs…j’ai l’impression d’être une vieille morue has-been, enfin bon, ce n’est pas le sujet) et puis pour ce qui est des abonnés, j’en ai une vingtaine qui se battent en duel et d’après mes stats, je n’ai pratiquement aucune visite provenant de twitter donc je commence vraiment à me demander si c’est nécessaire que j’y perde mon âme et ma santé mentale…et, dernièrement, je ne sais jamais quoi tweeter à part mes nouveaux articles, je veux dire, ça serait quoi l’idée? de dire que je suis en train de me couper les ongles du pied ou que j’ai le pape derrière chez moi? Twitter et moi, on est peut-être pas fait pour être ensemble, tout simplement…quel dommage… 🙁 Non mais c’est pas grave, les blogs sans visiteurs c’est sympa aussi, c’est intimiste (on se rassure comme on peut).

    Je sais pas ce qui me prend aujourd’hui, j’ai passé trois plombs sur ton blog à lire tes articles et à laisser des pavés en guise de commentaires (tu vas finir par me mettre dans tes indésirables…), je sais pas, c’est sûrement rare que du contenu de blog m’intéresse autant alors je me lâche, j’ai envie de dire que même mes articles sur mes blogs ne sont pas aussi longs que les commentaires que je laisse ici… bon j’arrête, promis. (mon dieu, enfermez-moi!)

    Répondre
  22. Tweeter est un très bon outil pour garder contact avec les clients potentiels.
    Je ne suis pas sur pour les backlinks mais je peux vous garantir qu’une entreprise se doit en cette air technologique d’avoir un compte Twitter. Ceci lui permettra de communiquer à un faible cout l’information stratégique qu’elle désire!

    Répondre
  23. A mon avis effectivement twitter apporte un plus mais c’est variable suivant les sites. Merci en tout cas pour ce retour d’expérience.
    ++

    Répondre

Laisser un Commentaire