La publicité en HTML 5 : le bon plan pour les Webmasters ?

Alors que le HTML 5 commence peu à peu à rentrer dans toutes les têtes, il semble clairement qu’Adobe ait peur pour son petit jouet, Flash. Aujourd’hui, les publicités sont en majorité en Flash. Les publicités prendront-elles le virage HTML 5 ? Pourra-t-on les bloquer ?

Je me surprends à poser des questions, tel un journaliste au CV bien rempli qui pondra un pavé sans répondre précisément à aucune des questions posées. Il va falloir que je fasse gaffe, car je crois que je vais en prendre le chemin.

Le HTML 5 remplacera le Flash ?

HTML 5 ceci, HTML 5 cela… Mon cul ouais ! C’est une bien belle évolution, et les possibilités sont vraiment très larges. La dessus, ça ne fait aucun doute. Par contre, j’ai encore un peu de mal à concevoir que cette technologie sera en mesure de remplacer les développements Flash, qui permettent à mon avis la réalisation d’applications bien plus poussées. Par contre, il y a d’autres créneaux où il me semble intéressant de se pencher, à commencer par tout ce qui est publicité pour le web.

Avant de rentrer dans le sujet, il me semble pertinent de souligner qu’Adobe, par le biais de son directeur de technologie, Kevin Lynch, a déclaré qu’ils allaient « réaliser une super trousse à outils pour le HTML5 » (developpez.net via techcrunch US j’imagine). Du coup, cette phrase dénote clairement l’intention pour Adobe de maitriser aussi le développement grand public de cette technologie pour ne pas voir Flash se faire avaler. C’est plutôt pas idiot comme technique.

Les publicités en HTML 5

Il y a par contre un domaine où peut-être Flash aura du mal à continuer à faire subir sa loi : la publicité sur Internet. Admettons sans trop se mouiller que 99% des publicités Flash sont d’une simplicité effarante niveau développement pour la mise en ligne (attention, je ne parle pas de la créativité ni de la préparation). Du coup, on peut imaginer un développement par le biais d’autres techniques, et pourquoi pas le HTML5.

Je ne suis pas encore un grand spécialiste du HTML 5 et je ne suis pas encore totalement convaincu que cela soit aussi simple. L’avantage du flash c’est qu’il est possible de développer un SWF totalement autonome et de le diffuser facilement et à foison.

Un lien au passage pour souligner une chose : Tout d’abord, les publicités en HTML 5, ce n’est pas pour demain. Faut-il encore que les internautes soient équipés d’un navigateur supportant le HTM5. Et quand on voit encore le nombre d’utilisateurs de Internet Explorer 6, ça fait pleurer.

L’un des avantages qu’on peut clairement y voir, c’est la possibilité d’offrir du contenu aux mobinautes et au fan d’Apple.

Vous pouvez d’ailleurs tester si votre navigateur supporte le HTML 5 en vous rendant tout simplement sur html5test.com (Chrome 5 Beta : 142 pour moi, et vous ?).

Bloquer la publicité HTML 5

Il y a un autre débat qui va certainement s’installer et qu’on commence à voir arriver sur quelques forums : pourra-t-on bloquer la publicité en HTML 5 ? C’est la question qui brule et qui brulera les lèvres de pas mal d’internautes. J’ai envie de leur dire que je serais bien heureux si ça ne pouvez pas être le cas. Les outils comme Adblock sont des plaies, notamment pour ceux qui espèrent gagner un peu d’argent via le web avec la publicité en proposant un contenu ou une expertise gratuitement. Malheureusement, je pense qu’à ce niveau là, il ne faudra pas rêver. Adblock bloque bien les publicités Adsense, alors pourquoi pas du HTML 5…

Au final, quel bilan peut-on tirer de la publicité en HTML 5 ?

  • Un standard moins lourd ? Sûr.
  • Une gestion plus simple ? Pas vraiment.
  • Une accessibilité aux mobiles ? Surement.
  • Une compatibilité importante ? Loin de là.
  • Une impossibilité de bloquer les publicités ? Sans doute pas.

Si Adobe se bouge les fesses, Flash de quoi résister, même sur de simples développements. L’avantage financier est loin d’être acquis, et quand on sait que c’est ce paramètre qui régit bon nombre d’évolutions…

21s Commentaires à “La publicité en HTML 5 : le bon plan pour les Webmasters ?”

  1. TheInsider

    « il semble clairement qu’Adobe est peur »

    confondre le verbe être et le verbre avoir…

    il va falloir revoir la grammaire

    Répondre
  2. Oups, effectivement ! 🙂 Corrigé, et il doit bien y en avoir d’autres. Je ne suis pas un champion de l’orthographe, surtout sur de longs billets.

    Puisqu’on est au rayon des conseils, essaye de ton coté de revoir majuscules / ponctuation.

    Répondre
  3. @TheInsider : LOL

    @Keeg : Honnêtement, aucun avis sur la question. N’étant pas développeur, çà me changera pas mon quotidien, j’aurai juste le code des pubs à changer 😀

    Répondre
  4. Article très intéressant (comme d’habitude :p).

    Que HTML 5 remplace Flash pour tout ça m’étonnerai. Pour les publicités, c’est possible, mais je pense pas que ça va se faire tout de suite. Mais je ne vois pas de raisons pour que Adblock ne puisse pas bloquer les pubs Adsense en html5..

    Au faite, les test donne 142 (Google Chrome 5 Bêta) ; 115 (Safari 4.0.5) ; 101 (Mozilla Firefox 3.6.3) ; Et bien sûr le meilleur 19 (Internet Explorer 8) , trop fort chez Microsoft 😀

    Répondre
  5. Ouais, j’ai essayé de faire un truc percutant, et les balises me semblaient être utilisables. D’ailleurs, et à ce titre, j’aurais du poster que l’image 🙂

    Répondre
  6. L’histoire ne dit pas si la demoiselle est compatible html 5.

    Pour le remplacement de Flash, je pense que çà ne concerne que les vidéos. On entends rien du côté jeux et applications dans le discours d’Apple et de Microsoft.
    Je pense que dans ces domaines, Flash a encore de beaux jours.

    Pour les vidéos, il se pourrait qu’on se retrouve dans la situation qu’a connu le mp3. D’un côté on a MS et Apple contre le libre (pas gratuit). C’est la situation qu’a connu le mp3 face au wma de MS et au mp4 d’Apple. Les consommateurs ont préféré le mp3 (à cause des DRMs) et ni MS ni Apple n’a réussi à s’imposer.
    Si, nous, consommateurs de 2011 sommes unis, nous pourrions faire plier MS et Apple vers l’intégration du libre dans leurs systèmes.

    Il faut que les consommateurs prennent conscience qu’en téléchargeant des applications sur l’iStore, ils confirment leur adhésion à un système complètement fermé et qui va remplacer Microsoft dans sa position de monopole. C’est la mort du libre et peut-être du gratuit à court terme.

    Répondre
  7. Je lui hackerais bien le pour m’infiltrer dans son 🙂

    Pour le html 5, mouais pourquoi pas… si ca pouvait donner fin à la guéguerre des licences et donner place à une vraie normalisation du web je dis oui, après que ce soit l’html 5 ou autre chose je m’en place les bijoux dans un pare-feu !

    Répondre
  8. Le HTML5 est capable de bien des choses, il ne sert pas juste à afficher des vidéos en natifs. Des jeux, animations ou applications flash pourront être faits en HTML5 sans problème, car l’API javascript est assez riche pour faire pas mal de choses.

    Le point important je trouve, c’est la compilation. Comme dit dans l’article, livrer une publicité en flash, c’est livrer un swf. Un seul fichier, qui n’est pas (a priori) modifiable. Contrairement au HTML5, qui sera composé de plusieurs fichiers modifiables. C’est ce genre de chose qui peut faire subsister flash un bon bout de temps.

    Répondre
  9. Skalp

    Je suis agréablement troublé par l’image choisie… J’en ai oublié le contenu du billet 😀

    Répondre
  10. Je me disais que je l’avais vue quelque part.
    Je me souviens, c’est la demoiselle qui accompagnait Keeg et au moment où elle est partie, il lui a donné quelques Euros !!!

    Mouahaha. Désolé, je ne pouvais pas m’en empêcher :-):-)

    Répondre
  11. Si elle pouvait être ailleurs que sur du sable… dans mon lit par exemple, je vous garantis que la balise < ass > ne va pas être barrée. 🙂

    Répondre
  12. Je remplacerais « ass » par « css » : « Compatible Super Sensations » ou « Coupsde.com S’en Sers » et crois-moi çà serait du compatible tous navigateurs.

    Pour en revenir au sujet de l’article, comme c’est de plus en plus la mode du flicage et de la récupération de données persos, est-ce que quelqu’un a une info sur html 5 ? Déjà on a IPV6 qui va nous identifier par notre plaque minéralogique (adresse mac de la carte réseau), est-ce que html 5 sera capable de récupérer plus de données que maintenant ?

    Répondre
  13. Le HTML 5 (ou non) ne sert qu’à l’affichage, il ne peut logiquement pas récupérer de données.

    Répondre
  14. Les pubs en flash sont souvent simples car les contraintes de certaine régie sont fortes, surtout au niveau du poids, du coup ça limite beaucoup le contenu du swf. Et puis c’est toujours une question d’argent, le dev flash n’est pas donné, et plus cher que de faire appel à un « simple » graphiste !

    Répondre
  15. Matthieu from Seotons

    JE pense que de toute façon on a un moment avant que le HTML5 ne soit « vendable » et donc compatible partout

    Répondre
  16. C’est une vraie guerre dans laquelle doit se lancer Adobe si elle veut toujours que son Flash soit si répandu.
    Pas sur effectivement qu’ils aient envie de se lancer là dedans pour contrer le HTML 5, qui va de toute façon s’imposer dans les 5 ans à venir, je pense.

    Répondre

Laisser un Commentaire