Un billet sponso et un chèque, ça te dit ?

Après avoir inauguré le bal sur des billets sponsorisés sur Keeg, il me semble de bon ton de dresser un bilan de ce type d’articles peu enviables aux yeux de certains, car provoquant de nombreux décès chaque année suite à des crises cardiaques chez les lecteurs.

Pour appuyer mes dires, ou pas, je me suis permis de contacter quelques blogueurs de mon entourage web afin d’avoir aussi leur avis. A ce propos, j’ai contacté Julien de Ilonet qui m’a justement dit qu’il préparait lui aussi un billet à ce sujet, qu’il a d’ailleurs posté. Parfois, les coïncidences… C’est la deuxième fois que cela arrive en peu de temps avec lui, on va voir qui va finir par racheter l’autre.  A part Julien, Fox15, Cédric de Autour du Web et Simon de Tribords m’ont fait le plaisir de répondre. Je m’excuse auprès de ceux qui n’ont pas répondu de ne pas les avoir attendus.

Lynchage et billets payés ?

Bref, comme vous avez pu le voir si vous venez régulièrement ici, j’ai écrit deux billets sponsorisés cette semaine, alors que je n’en avais jamais fait jusqu’à présent. Keeg vient d’ailleurs de souffler sa première bougie (et non, pas de cadeau chez moi pour l’instant).

Forcément, en inaugurant le bal, j’ai eu bien sûr peur d’un lynchage en règle, comme on l’a régulièrement vu lors de l’écriture de ce genre de billets. D’ailleurs, si je n’en avais jamais fait auparavant, c’est pour deux raisons :

  • Soit le thème était merdique
  • Soit le prix proposé était ridicule

Le combo des deux est bien entendu largement possible, et ça m’est arrivé plus d’une fois. Par contre, sans me voiler la face, et pour répondre à l’article d’Ilonet, si on me propose 2 500€ pour parler de cette grosse daube de Vista, il est clair et net que je refuse catégoriquement.

Non, je blague, à ce prix là, je te fais même un billet sur la nouvelle rôtissoire multifonctions en inox d’un constructeur malien.

Pour reprendre le premier billet que j’ai réalisé sur Goviral, j’étais assez content. L’article est sympa, les commentaires ont été très constructifs et sont restés centrés sur Goviral. Effectivement, je connais cette régie de publicité et cerise sur le gâteau, je traitais directement avec le client. La liberté dans le style d’écriture était donc énorme. En plus, ça rentrait totalement dans le thème du moment sur Keeg.

Sur le second billet, il y a eu moins de réactions. Un thème un peu moins emballant, un domaine que je maîtrise moins (NRJ Mobile). Mais je ne me suis pas fait assassiner, c’est déjà plus que pas mal.

Réactions et avis de blogueurs

D’ailleurs, à ce propos, voila ce que pensent les blogueurs que j’ai interrogés à ce sujet. Pour plus de clarté, j’ai divisé leurs réponses pour les classer par catégories.

Fais-tu ou ferais-tu un billet sponsorisé ?

J’aimerais bien pouvoir en faire. (Fox15)

Je pense que tu me lis régulièrement donc tu as pu t’apercevoir que je n’en ai jamais fait. Pas que je sois contre mais seulement qu’aucune proposition n’a été faite. Si ça devait arriver, je ne me gênerai pas pour le faire. (Cédric de Autour du Web).

Je ne suis pas contre les billets sponsorisés. Je suis même le premier à en accepter. (Julien de Ilonet)

Je m’y refuse pour la bonne et simple raison que je présente beaucoup de produits et services et que donc l’idée de présenter certains de manière « non naturelle » remettrait en cause mon modèle. Aussi, je suis à une certaine limite algorithmique que je ne préfère pas dépasser en publiant des liens du genre affiliés. (Simon de Tribords)

Que penses-tu du rapport argent / article ?

Faut pas se voiler la face, ceux qui en font c’est pour toucher des tunes et non pour la beauté des produits.  (Fox15)

Je me dis simplement que les mecs sont jaloux de savoir qu’un blogueur écrit pour de l’argent. Soyons pas fous, nous le faisons déjà sous une forme différente (Adsense, eBuzzing, et j’en passe). (Cédric de Autour du Web)

Faites des billets sponsorisés, oui, mais à condition que vous les assumiez.  Si le produit ne me plait pas, je ne fais pas l’article. Même si la société y met le prix ? J’en doute. (Julien de Ilonet)

Et le lecteur alors ?

C’est par contre source de lynchage. D’un autre côté c’est chiant car notre reader est pourri en voyant que des articles vantent les mérites d’un produit. (fox15)

En tout cas, après avoir lu tes commentaires suite à tes derniers billets sponso, les gens n’ont pas l’air contre. (Cédric de Autour du Web)

Vaste débat, les billets sponsorisés. En fait, c’est comme le PSG. Décriés par certains, appréciés par d’autres. (Julien de Ilonet)

Les billets sponsorisés sont tout à fait acceptables tant qu’ils sont présentés comme tels. (Simon de Tribords)

On signale le billet sponsorisé ?

La mention « billet sponso » est obligatoire mais apparemment tous les blogueurs ne le savent pas… (Fox15)

Les billets sponso ne me dérangent absolument pas, tant qu’ils sont précisés (dans le titre de préférence). (Cédric de Autour du Web)

Un billet sponsorisé et tu n’es pas content ? Passe donc au suivant

Il s’agit là de lecteurs / blogueurs, qui ont donc un avis de blogueur… Forcément. Je reste persuadé qu’un internaute simplement lecteur peut, lui, avoir horreur de ce genre de billet. Mais honnêtement, où se situe la gène si le billet en question est clairement signalé ? Si tu n’as pas envie de le lire, tu passes au suivant, point barre. Comme je le dis plus haut, j’ai dû être chanceux, je n’ai eu aucune réflexion. J’ai essayé de faire mon maximum pour que les billets soient de qualité en posant simplement mon avis (bien entendu influencé par la carotte en platine).

Pour revenir sur l’aspect oseille, les billets sponsorisés peuvent rapporter un peu de blé, c’est net. Si je prends mon cas, mes statistiques de fréquentation en provenance de Google sont en chute. Du coup, je tire moins de revenus Adsense et compagnie. La raison ? Tout simplement parce que je n’écris pas de billet sur des recherches par les internautes depuis un bon moment (d’ailleurs, je suis en train de faire quelques tests).

En revanche, vous êtes bien plus nombreux à venir régulièrement et à me suivre (un grand merci), donc les billets sponsorisés sont à l’heure actuelle un modèle bien plus adapté pour Keeg.

Quand Julien de Ilonet titre « l’hypocrisie des blogueurs », je ne suis pas forcément en accord. Je pense que tout le monde est conscient qu’on fait ça pour le pognon, pas pour autre chose. Si en plus on peut être à peu près francs dans l’article, alors c’est le must. Il ne me semble pas que cela est hypocrite.

Le problème, finalement, c’est le lecteur. S’il n’y en avait pas, il n’y aurait pas de remarque, pas de problème ! Je blague bien entendu. Je comprends aisément les lecteurs décriant ce genre de billet, mais bon, je ne comprends pas tellement pourquoi ne pas accepter que le rédacteur gagne 3 clopinettes (ou plus en fonction du blog).

Dofollow ou Nofollow ?

On pourrait même aller plus loin et parler de référencement. Maintenant, pas mal de billets sponsorisés ont leurs liens en Nofollow. Faut dire que Google a gueulé. De mon côté, je suis assez partagé. N’est-ce pas à Google de corriger son algorithme ? Du coup, et parce qu’il y a même une page dédiée à la dénonciation de liens payants, j’imagine bien le schéma suivant :

  1. Je ne previens pas le lecteur
  2. Je place quelques liens Dofollow, et personne n’est au courant que je suis payé pour
  3. Je ne suis pas inquiété par Google

Retour à la case départ, on annonce plus lorsqu’il s’agit d’un billet sponsorisé, mais on ramasse un max de money.

Bon ceci était une petite parenthèse. Le billet part un peu dans tous les sens, mais je pense que j’ai fait le tour de ce que j’en pense… J’attends votre avis sur la question, qui ne sera en aucun cas décisif sur mes futures décisions d’accepter éventuellement ou non un billet grassement rémunéré, ou non. Mouarf !

30s Commentaires à “Un billet sponso et un chèque, ça te dit ?”

  1. Le concept « Si tu n’as pas envie de le lire, tu passes au suivant, point barre. » ne s’applique biensûr qu’aux blogs où il y a une haute fidélité comme ici. Ceux qui ont un trafic volatile et qui vient à 90% de Google « par hasard » devraient plus mettre en exergue le terme « billet sponso ». Il est clair que chez moi par exemple, plus de 80% des visiteurs arrivent sur une page billet (là où il y a la pub) et non sur une liste de billets. C’est un modèle de blog et un choix. Mais ceux qui font le choix de drainer un trafic occasionnel doivent prendre leurs responsabilités en écrivant clairement qu’un billet est sponsorisé. L’internaute qui arrive par hasard et pour la première fois sur un blog par un billet précis ne lira pas la petite mention écrite en minuscule en bas de page « article sponsorisé ». Je pense que c’est à ce niveau qu’il y a le plus tromperie.

    Répondre
  2. J’en ai marre de voir de lire les tous ces blogueurs qui sont obligés de justifier ce qu’ils font avec leur blog, faut passer à autre chose !

    Répondre
  3. Ne prévenir personne et emmerder Google, ça c’est la bonne solution!
    Je dirai que plus un bloggeur gagne d’argent grâce à son blog plus il s’engagera dans celui ci.
    A quand 10 billets par jour?

    Répondre
  4. @Simon Assez d’accord. D’ailleurs, j’ai mentionné à deux reprise dans le titre du billet qu’il s’agissait d’un article sponso, mais de mémoire pas de le title. Peut-être est-ce un tord.

    @Soufiane Je ne me justifie absolument pas (enfin, pas trop), je donne simplement mon avis après un retour d’expérience assez réussi pour moi. Et merci pour le lien de Fox15, c’est corrigé 😉

    @Selexens C’est évident. Si Keeg me ramenait bien plus d’argent, j’y passerais sans doute bien plus de temps. Mais j’y suis déjà pas mal dessus, alors que ça ramène pas grand chose^^.

    Répondre
  5. Je ne comprends pas trop ces fausses prises de tête… Comme lecteur, je lis les articles qui m’intéressent, peu m’importe qu’ils soient sponsorisés ou pas. Après, c’est au blogueur de faire en sorte que les billets sponsorisés soient aussi intéressants que les autres, sinon je zapperai systématiquement ou j’irai voir ailleurs… Un blog de qualité représente du boulot, je ne vois pas pourquoi il n’y aurait pas un peu de pognon à la clef pour son auteur.
    Bon, moi j’ai un petit blog sûrement moins ambitieux, donc sans pub ni billets sponsos, mais tant mieux si un recruteur tombe dessus… Et pour 2500 € (voire moins), je te vends Vista comme la source renouvelée de mon bonheur quotidien 😉

    Répondre
  6. Ouf. J’ai eu peur en lisant « Par contre, sans me voiler la face, et pour répondre à l’article d’Ilonet, si on me propose 2 500€ pour parler de cette grosse daube de Vista, il est clair et net que je refuse catégoriquement.« . Heureusement, c’était ironique. Me voilà rassuré ^^

    Par contre, petite rectification. Dans mon texte, quand je disais « En fait, c’est comme le PSG. Décriés par certains, appréciés par d’autres.« , je ne parlais pas du point de vue lecteur, mais bien de celui des blogueurs. Certains blogeurs sont contre, d’autres les apprécient. Et bizarrement, ce sont ceux qui les publient qui les apprécient, mais qui n’aiment pas que les voisins en fassent.

    De même, dans la phrase « Si le produit ne me plait pas, je ne fais pas l’article. Même si la société y met le prix ? J’en doute« . Sortie de son texte, j’ai peur qu’elle soit mal interprétée. La première phrase était en italique. C’est un argument courant des blogueurs qui font du sponsorisé. Je voulais donc dire que cet argument est bien joli, mais quand une société y met le prix, les blogueurs sont bizarrement prêt à publier un article sur des produits merdiques.

    Sinon, je suis assez d’accord avec ta réflexion. Même si je campe sur mes positions pour le coté hypocrite. Alors, oui, parfois, les billets sont indiqués comme tel (et quand ce n’est pas le cas, c’est un oubli, bien entendu…). Encore heureux. Ce qui est hypocrite, c’est de dire que le prix du billet ne nous a pas influencé dans sa rédaction. Cela dit, si vous avez des exemples de billets sponsorisés, mentionnés comme tel, où l’auteur détruit directement le produit présenté, je suis curieux. Et si tu faisais un billet à 2500 euros sur la nouvelle rôtissoire multifonctions en inox d’un constructeur malien, je doute que tu dirais que tu n’en as rien à branler. Tu la présenterais comme un bon produit. C’est ce que j’appelle de l’hypocrisie 😉

    Répondre
  7. @Julien : Merci de toutes ces précisions, il y en avait besoin.

    En fait, tout dépend ce qu’on appelle « hypocrisie ». Mais dans le sens que tu avances, tu as complètement raison.

    Répondre
  8. Gorgo

    C’est cool que tu aies des propositions pour des billets sponsos. Ca veut dire que tu fais ton trou dans le domaine de la blogosphère.
    Perso, je vais pas être très novateur, mais je n’ai rien contre les billets sponsos, du moment qu’ils sont signalés comme tel et lorsqu’ils se fondent dans la thématique du blog (hein Keeg ! On s’en bat de l’homme sandwich 😉 – Heureusement chez toi c’est écrit dans le titre, pas en fin de page).

    Et sinon je suis tout à fait d’accord avec Julien.

    Répondre
  9. Pépé

    Je suis « qu’un » lecteur, et en tant que tel, voici ma position sur les articles sponso.
    La mention dans le titre permet d’annoncer la couleur; on sait très bien que le produit sera tiré à son avantage; et si on sort de devant TF1, ça évite de se retapper de la pub alors que l’on cherche juste à voir le nouvel petit article bien sympa sur keeg.

    Mais ce qui va vraiment rendre l’article « utile » ( et donc pas désagréable => pas de lynchage .. ) c’est l’objectivité du redacteur sur le produit. Si on veut voir des leches culs il y a toujours TF1 et on peut pas y laisser de coms. Alors il est certains qu’il faut que le produit plaise réelement au blogueur. Mais si il en dit  » que du bien « , il perd de la crédibilité dans le sens où il devient « achetable ». Mais un article sponso tel que le premier que keeg nous à proposer ne lui fait pas perdre cette crédibilité si difficile à attraper et si façile à perdre. Même si je m’en bat total les couilles du produit présenté, si quelqu’un que je suis régulierement propose un article sponso, j’irais le lire; parce que c’est une forme de soutien, et par ce qu’un article de keeg c’est toujours un nouveau chocolat tiré de la boite, même sponso.
    Blogueurs vous voulez qu’on lise vos article sponso sans trop cracher dessus ? N’abusez pas en quantité et soyez objectif: testé/pas testé, trop bien payé pour etre refusé/vrai envie de promouvoir ce prod. et même si on sait que le bilan general sera positif parce que sinon on vous proposeras plus d’articles, c’est en faire un vrai test qui en feras réelement une bonne pub ou pas.

    Répondre
  10. En fait, toute cette histoire est partie de quoi ? De Presse-citron et la guéguerre avec Gonzague non ???
    J’ai l’impression que depuis cette histoire, chaque blogueur doit se justifier pour un article sponso ! Si je comprends bien, c’est eux qui font la pluie et le beau temps alors dans cette blogosphère…

    Bref, félicitation pour ce retour d’expérience, apparemment tu as l’air satisfait donc c’est tant mieux, je pense que c’était le but de la manœuvre :)

    P.S : dommage qu’on n’ait pas été plus à répondre à ce petit questionnaire 😉

    Répondre
  11. @Pépé Merci de ton témoignage, et merci des compliments !

    Je vois que pas mal de monde aurait bien voulu répondre à cette question. C’est vrai que dans l’idée, je souhaitais apporter mon point de vue, tout en laissant un peu de place (mais pas trop) à d’autres personnes. J’ai tourné le billet de cette manière pour me laisser un maximum de latitude pour écrire moi-même.

    Mais en tout cas, je prends en compte vos remarques et souhait de témoigner pour une prochaine, c’est bien cool en tout cas.

    Aussi, voici la réponse d’un non-blogueur, qui me suit régulièrement. Ca réponse est arrivé un peu tard dans ma boite, je la poste ici. Il s’agit du fameux, de l’unique Kcnarf. Bien sûr, c’est un petit pavé, comme toute c’est réaction. Et tant mieux, il amène beaucoup de choses (j’ai mis en gras quelque passages pour ceux qui veulent lire en travers) :

    « Moi je n’ai rien contre.

    La rémunération pour le blogueur peut-être plus qu’intéressante, et s’il(s) peut (peuvent) gagner un peu d’argent ou un autre type de rémunération (un téléphone mobile à tester, etc…), c’est tout bénef.

    Là dessus, tous ne seront pas d’accord. Bien souvent, on trouvera des détracteurs de ce genre de billets car ils considèrent qu’on ne devrait pas gagner d’argent grâce à son blog. Au contraire, je trouve que c’est avantageux.
    -D’une part, c’est valorisant pour le blogueur de se voir proposer ce type d’offres : ça implique que son blog est suffisamment suivi et « digne »
    d’intérêt pour une grande boite.
    -D’autre part… Si gagner un peu de thunes, ça donne pas envie à l’auteur de continuer, ya un blem quelque part !

    C’est tout bénef pour les lecteurs assidus ça :p

    Cela dit, ça m’amène à quelques conditions quand même.

    -Les billets doivent quand même rester dans la logique du blog
    Si le sujet est à l’opposé du contenu habituel, on a l’impression de se retrouver devant un énorme encart pour annonceurs. On devine rapidement les effets sur le lecteur. « Mais qu’est-ce que c’est que ça ??? C’est de la merde !!! Keeg tu fous quoi ??!! » ( 😛 )

    Le style de l’auteur ne doit pas changer.
    Certes, on ne vient pas sur un blog que pour le style, mais sur certains blogs plus que pour d’autres, ça a son importance.
    Il vaut mieux éviter que le billet perde en personnalité. Si le sujet n’intéresse l’auteur que pour la rémunération qui va avec, il va falloir se creuser les méninges pour placer quelque chose qui vaille l’intérêt du lecteur (humour, etc…)
    C’est d’ailleurs pour ce point que je suis un peu réticent face au guest blogging par exemple. Les avantages ne sont pas énormes pour le blogueur, et les billets sont souvent impersonnels. A moins d’un contenu ultra pertinent, je trouve ça assez peu intéressant.

    -Pas d’articles sponso aux dépends du contenu habituel.
    Mieux vaut éviter qu’un article sponsorisé remplace un article qui aurait pu sortir dans la journée. Le blog perdrait de l’intérêt, et au bout d’un moment, le lecteur se sentira « utilisé ».
    C’est peut-être le point le plus porteur à préjudice, auquel il faut faire attention. C’est à mon avis la raison pour laquelle les lecteurs se « rebifferont » face aux articles sponsorisés. « Tu gagnes de l’argent grâce à nous », serait la véritable motivation qui se cache derrière « gagner de l’argent grâce à son blog c’est pas bien ». Pour ma part, je suis content d’être un des facteurs qui permet de faire gagner un peu d’argent à un blogueur que j’apprécie.
    Les avis des blogueurs opposés aux billets sponso seront sans doute uniquement motivés par la jalousie, ou la même idée qu’avant : outrés qu’un blogueur puisse se servir de ses lecteurs.

    Enfin, « trop de sponso tue le sponso »
    Je dirais qu’un maximum de 1 à 2 billets sponsorisés par mois sur un blog tournant à 3 articles par semaine est un bon chiffre. Tout dépend de la rémunération associée évidemment.
    Pour un annonceur, voir qu’un blog est noyé sous les billets sponso n’augure rien de bon, à moins de commentaires forcenés sur chacun des articles. (Dans ce cas, je veux la recette miracle ! :p) « 

    Répondre
  12. Kcnarf

    Avec un peu plus de temps d’incubation du billet, Keeg, je suis sur que tu aurais pu faire quelques stats.

    Pour un prochain billet demandant l’avis des lecteurs et créateurs, tu pourrais éventuellement faire un billet « préparatif » intégrant un sondage, ou demandant aux gens de t’envoyer leur avis. En plus du contact direct avec les blogueurs, of course.

    Tu auras peut-être moyen de récolter un bon nombre d’opinions (et pourquoi pas divergentes). Ça changerait un peu la logique tu as suivie jusqu’à maintenant, en ajoutant (occasionnellement) un coté « participatif ». Potentiellement intéressant.

    @ Pépé :
    Tu as très bien résumé bon nombre de points : « N’abusez pas en quantité et soyez objectif »
    L’objectivité est clairement importante. On la ressent dans un blog en général : si elle disparaît totalement d’un article, on s’en rendra compte immédiatement… C’est mauvaise pub à le fois pour le produit et pour le blog, déception pour les lecteurs fidèles.

    @all Pour ce qui est de la mention [billet sponsorisé], je n’y avais pas pensé. Je considère que c’est un gage d’honnêteté vis-à-vis des lecteurs : c’est en partie grâce à eux qu’un blogueur se voit proposer ce type de contrat. C’est un minimum de le signaler : dans le titre pour plus de visibilité ou en fin de page si on accorde moins d’importance à l’originalité et à la personnalité de nos propres articles.

    Combien qu’un blogueur pourra un jour être taxé sur ses articles sponso ? ^^

    Répondre
  13. N!troz

    Je ne suis pas contre le billet sponso à condition que le blogueur précise sur le titre du billet qu’il s’agit d’un billet sponso et qu’il puisse donner son avis personnel sur le produit, car s’il ne le fait pas il trompe ses lecteurs, je m’explique.

    Je vais régulièrement sur quelques blogs, je cherche sur c’est blog un avis personnel du blogueur, une passion, une envie de partage et non un copier-coller écrit par une agence publicitaire ou de communication qui veux vendre un produit…

    Sur certain blog que je ne lis plus pour la simple bonne raison que les billets sponso on pris plus de place que les billets perso , le blogueur ne tien plus a partagé c’est passion, c’est avis personnel, etc., etc.
    Dans ce cas la autant aller collé des affiches publicitaires dans le métro !!! car pour moi un blog ne représente pas ça !!! si le blogueur parle d’un produit c’est qu’il apprécie réellement le produit ou pas.

    Répondre
  14. Je vois que la journée a été productive 😀

    (oui, fallait bien au moins un commentaire hors sujet 😛 )

    Répondre
  15. On contacte un blogueur pour du sponsoring, car la marque sait pertinemment la valeur ajoutée qu’il apporte au blog. Donc, je ne vois pas où est le problème, et si cela peut me permettre d’arrondir mes fins de mois difficiles, vous croyez vraiment que j’hésiterais ?

    En fait, j’ai déjà eu une offre, une invitation gratuite à une soirée organisée par une marque. C’était génial, mais dommage que ca se passait à 12000 km de chez moi, je leur ai prévenu que je serais légèrement en retard 😀

    Répondre
  16. Des invitations à des soirées, j’en ai eu pas mal et de toutes sortes aussi (pas tellement en ce moment au passage). Mais tout est à 800 bornes de chez moi. C’est pas 12 000, mais ça fait loin aussi 😛

    Répondre
  17. Chonunca

    Je ne suis que lecteur, mais je trouve que le phénomène (et la polémique) des billets sponso est plus compliqué que ce que l’on peut lire sur les différents blogs.
    Sur le principe et le fond, je n’ai personnellement rien contre, si cela permet aux blogueurs de gagner un peut d’argents tant mieux pour eux. C’est plus la forme qui est critiquable.

    Les problèmes que j’ai rencontré (généralement, par forcemment sur keeg)

    – A la lecture, le billet sponso donne souvent une impression de copier/collé de la plaquette marquetting, aucun avis perso du blogueur
    – A la fin de la lecture si l’on va sur le service, on se rend compte que le blogueur n’y a jamais foutu les pieds, ou juste un clic comme ca pour voir, mais n’a pas testé le produit, cela saute souvent aux yeux, car ils présentent une super fonctionnalité de la mort qui tue (juste parce qu’ils ont vu le bouton) mais n’ont pas cliqué dessus, la fonctionnalité plantant lamentablement(et ce n’est pas une erreur temporaire)
    – Le problème du signalement dans le titre, cela devrait être automatique, mais, les commerciaux doivent se douter qu’un billet dont le titre commence par sera beaucoup moins lu, n’y a t’il pas risque qu’ils fassent pression (ou ajoutent un bonus monétaire) pour que le billet ne soit pas signalé comme sponsorisé? Si c’était le cas, céderiez vous à la pression?
    – Et a mes yeux, le plus important. En fait dans un billet sponso, quel est le service pour lequel ils payent? l’encart publicitaire (le fait que l’on en parle)? ou bien pour un avis positif et encenseur? Et c’est cela qui fait la différence entre un blogueur vendant son espace et son temps(un pro), et celui qui vend sa morale.
    Les questions que tout blogueurs devraient se poser avant d’accepter de faire un billet sponso etant :
    1/ Ai je tester le produit a présenter?
    2/ Ai je la latitude de critiquer le produit (serait je payé si je critique)? Et sinon puis je me permettre de refuser le billet sponso?
    3/ Suis je objectif/est ce que j’écris réellement ce que je pense?

    Répondre
  18. Putain, je suis assez dégouté. Je t’avais très longuement répondu, il a fallu qu’au moment ou j’allais envoyé, le PC me fasse un écran bleu… :(

    Rapide synthèse donc : Plus il y a de pognon, moins il y a de morale, et c’est valable pour tout de monde, y compris les blogs. Je peux faire un billet sponso pour pas cher si j’apprécie le service. Il en faut plus pour un service que je ne connais pas.

    Merci pour ce commentaire très constructif en tout cas 😉

    Répondre
  19. Dystopie

    Tant que c’est pas du pron et que c’est bel et bien signalé j’ai aucun problèmes.

    Répondre
  20. « si on me propose 2 500€ pour parler de cette grosse daube de Vista, il est clair et net que je refuse catégoriquement. »

    Franchement ? Moi même pour « seulement » 1500€ j’en écris 1 voire même 2 des articles !
    :p

    Répondre
  21. @Chonunca : Super commentaire ! Surtout la question que tu poses : « Le problème du signalement dans le titre, cela devrait être automatique, mais, les commerciaux doivent se douter qu’un billet dont le titre commence par sera beaucoup moins lu, n’y a t’il pas risque qu’ils fassent pression (ou ajoutent un bonus monétaire) pour que le billet ne soit pas signalé comme sponsorisé? Si c’était le cas, céderiez vous à la pression? » Personnellement, je pense que beaucoup céderaient à la pression – moi aussi sans doute – si la différence de rémunération est grande. Le problème est qu’un bloggeur écrit pour être lu et reconnu, or recevoir de (un max d’) l’argent est une forme de récompense qui satisfait notre égo :-(

    @Fabien : toi t’as pas sauté une phrase :p

    Répondre
  22. bon je vais donner mon avis en tant que lectrice et blogueuse à mes heures perdues. Je ne suis pas du tout contre les billets sponsorisés, à certaines conditions. Il est évident que l’article doit rester dans le thème général du blog, qu’il doit être mentionné dans le titre qu’il s’agit d’un article sponsorisé, et dans ce cas, je pense que si le blogueur est soucieux de la qualité de son blog et de sa crédibilité, il n’ira pas mettre en avant un produit qu’il n’apprécie pas ou qui ne lui correspond pas du tout. De toute façon, je pense que la plupart des blogueurs qui sont appréciés par les internautes et qui ont une grande influence sur la toile, ont tout intérêt à choisir rigoureusement les produits qu’ils présentent dans des articles sponsorisés: lorsqu’on est un fidèle lecteur depuis des années d’un blog en particulier, que ce soit dans le domaine high-tech, informatique ou autre, on commence à connaître le style du blogueur, à connaître ses goûts, à prévoir ses réactions sur certains produits etc et donc ce serait très mal perçu par les lecteurs de s’extasier dans un article sponsorisé sur un explorateur par exemple sur lequel on aurait passé les trois dernières années à cracher et dont on se serait moqué sans limites…enfin je prends cet exemple mais ça peut s’appliquer à pleins d’autres choses évidemment…Non, je ne suis pas naïve, je me doute bien que certains n’ont aucun scrupule et finissent peut-être par ne penser qu’à l’argent, mais à long terme, je ne suis pas sûre que cela soit favorable pour eux.

    Pour conclure cette presque-dissertation, j’ai juste envie de dire que c’est tout à fait normal que tu perçoives un revenu pour le travail que tu effectues sur ton blog, c’est une activité très prenante, beaucoup de personnes viennent le consulter pour avoir des conseils dont ils serviront à leur tour, alors quelque part, il faut bien que toi tu en retires quelque chose?(outre la satisfaction personelle, qui ne sert pas à grand chose quand il s’agit de payer le loyer^^) Je pense que très peu de personnes en ont fait leur activité principale, mais vu le temps passé à rédiger, à mettre en forme, à référencer, à diffuser etc etc, il est normal finalement de toucher un petit/gros complément de revenus. Et je ne vois pas où est le problème avec ça. Les gens n’ont aucun mal à cautionner que des acteurs fassent de la publicité pour des shampoings, alors merde!
    Et puis bon je me rends compte que je parle beaucoup pour rien dire là, j’aurais pu être plus brève et résumer ça en deux phrases mais bon, je manque sérieusement de concision, désolée ^^
    J’espère que je n’ai assommé personne avec ce pavé…

    Répondre

Laisser un Commentaire