[Etude] Les blogueurs écrivent pour les blogueurs

Suite à un commentaire de Skalp (du blog Plug’n’Geek) dans l’article sur les commentaires des blogs et le référencement, j’ai décidé de me poser la question suivante : Pour qui écrivent les blogueurs ?

La démarche de l’étude sur les articles des blogs

Voilà comment j’ai procédé : j’ai tiré au sort 10 blogs provenant d’un top blog High-Tech (que je ne citerai pas, mais qui n’a pas compris de quel classement il s’agissait ?). J’ai procédé au tirage de ces blogs grâce au site random.org, et ait sélectionné le dernier article respectant deux conditions :

  • L’article doit avoir au moins 3 commentaires, en dehors de l’auteur du billet
  • L’article doit être récent

Les heureux vainqueurs de ce mini-loto sont les numéros suivants. Faites péter le champomy  :

  • 69 – 6 – 82 – 60 – 11 – 21 -86 – 39 – 19 – 10

Les commentaires des blogs en faillite

Bien sûr que cette technique à des défauts, mais il fallait bien choisir une méthode. A partir de là, j’ai analysé les commentaires de chacun de ces articles. Avant d’entrer dans le détail, je souligne déjà deux fait :

Finalement, les blogs n’ont pas tant de commentaires que ça. J’ai l’impression d’être bien loti à ce niveau là, et je vous en remercie ! Je publie aussi moins d’articles que d’autres blogs, et essaye d’amener un contenu personnalisé. Visiblement ça marche, et c’est tant mieux. Parler de l’iPad (exemple à la con) où je ne sais quoi m’intéresse pas vraiment en ce moment, je laisse la place aux centaines de blogs déjà sur le coup.

Ensuite, je vais être un peu cru (mais je le revendique), les faux commentaires Twitter m’ont cassé mes deux couilles. Je pense que ce sujet là mériterait un article complet, mais j’en profite rapidement pour donner mon point de vue. Je ne vois dans ces « commentaires » aucun intérêt, ou presque, que ce soit pour le lecteur et même pour l’internaute ayant RT l’article. Ca gonfle artificiellement le nombre de commentaires, c’est beau et ça fait gonfler l’égo, mais c’est inutile et barbant. Certains blogs mélangent en plus sans aucune distinction les vrais commentaires et les RT Twitter, ce qui rend le suivi de discussions impossible sans chopper un atroce mal de tronche.

Résultat blog par blog sur l’écrit des blogueurs

Place aux détails des résultats blog par blog. Il se peut qu’il y ait quelques petites erreurs, ne m’en tenez pas rigueur.

J’ai donc sélectionné le dernier article avec au moins 3 commentaires, si tenté que le billet soit récent.

Chez Michel Blanc avec l’usurpation d’identité sur les médias sociaux

  • 5 commentaires pris en compte, avec :
    • 5 blogueurs

Chez le Modérateur avec les billets de la semaine

  • 10 commentaires au total, avec :
    • 10 blogueurs

Chez Bluetouff avec Video GCU assault on precinct Seven (moi pas tout comprendre titre)

  • 4 commentaires au total, avec :
    • 2 internautes simples
    • 1 internaute avec un lien vers un profil
    • 1 blogueur

Chez Cyroul avec Orange nous prend pour des pommes de terre

  • 14 commentaires pris en compte, avec :
    • 7 internautes simples
    • 4 blogueurs
    • 2 webmasters
    • 1 internaute avec un compte Twitter seul

Chez BienBienBien avec Stop making that Duckface, comme son nom l’indique

  • 6 commentaires pris en compte, avec :
    • 4 internautes simples
    • 1 webmaster
    • 1 blogueur

Chez Frandroid avec des détails sur la tablette WePad

  • 10 commentaires pris en compte, avec :
    • 6 internautes simples
    • 4 blogueurs

Chez le blog High-Tech du Figaro avec Paris – 26 gigapixels et quelques easter eggs

  • 8 commentaires pris en compte, avec :
    • 6 internautes simples
    • 1 webmaster
    • 1 blogueur

Chez Papy Geek avec GreenPois0n et le jailbreak de l’iPad qui se prépare

  • 8 commentaires pris en compte, avec :
    • 7 internautes simples
    • 1 blogueur

Chez BlogMotion avec Wozaic – favorisez dynamiquement ce qui vous intéresse

  • 4 commentaires pris en compte, avec :
    • 2 blogueurs
    • 2 webmasters

Chez Fredzone avec la bande-annonce exclusive de Avatar 2

  • 6 commentaires pris en compte, avec :
    • 5 blogueurs
    • 1 webmasters

Résultats globaux des commentaires sur les blogs High-Tech

Venons-en directement aux résultats, parce que le détail, c’est mignon, mais ce n’est pas vraiment clair. En prenant en compte cette méthode, on obtient comme résultat :

  • Les blogueurs écrivent à 45,3% pour les blogueurs
  • Les blogueurs écrivent à 42,7% pour les internautes dit simples (sans liens)
  • Les blogueurs écrivent à 9,3% pour les webmasters d’un site Internet
  • Les blogueurs écrivent à 2,7% pour les internautes avec un compte Twitter seul, ou autre

Les blogueurs écrivent pour les blogueurs

Bien entendu, ces affirmations sont rapides et il ne faut pas les prendre pour un fait accompli. L’étude ne porte par sur des milliers de commentaires, et il faut prendre à compte que le blogueur est plus prédisposé à commenter qu’un internaute simple. De plus, on étudie ici une catégorie de blogs précise, le high-tech.

Maintenant, il me semble que cela traduit une certaine réalité. Les blogueurs sont-ils capables d’aller au delà de ce qu’on peut nommer la blogosphére ? A près de 50%, les articles font réagir de purs et durs blogueurs, volontairement ou non (ici, c’est plus volontaire qu’autre chose, forcement).

Je ne sais pas ce que vous en pensez et ce qu’on peut tirer comme conclusion de cette étude aux résultats finalement (trop) attendus. Simplement, il est difficile pour un nouveau blog de rentrer dans cet univers là. Mais il est bien plus difficile d’en sortir aussi, même en parlant du nouveau portable d’Apple, produit grand public par excellence. C’est un peu comme un match de rugby…

…Les acteurs font connaissance, le téléspectateur ne viendra jamais nous serrer la main. Même si vous avez les mains dégueulasses, n’hésitez pas, on se fera la bise pour compenser.

36s Commentaires à “[Etude] Les blogueurs écrivent pour les blogueurs”

  1. Très intéressante problématique.
    Mais effectivement la résolution devrait passer par une étude large sur plusieurs mois où il faudrait analyser d’abord chaque blog en fonction de la thématique (forcément, la thématique « high-tech » va attirer plus de blogueurs que la catégorie « philatélie »), puis croiser les visiteurs en fonction des thématiques.

    Ceci dit, très bonne idée. A quand une reprise par des universitaires payés pour ça ?

    Répondre
  2. Très bon article!
    Cependant j’émettrais une GROSSE réserve!
    Ce n’est pas parce que l’article est commenté par des blogueurs, qu’il est écrit POUR les blogueurs…
    Peut être que ceux-ci ont plus l’habitude de commenter. Ou bien sont ils plus sensibles au fait qu’un petit commentaire ne prenne pas longtemps et fasse plaisir ^^. Il est aussi possible que le blogueur/rédacteur et le blogueur/lecteur soient en relation via d’autre média!

    Bref étude très intéressante mais conclusions un peu hâtives à mon humble avis.

    Répondre
  3. Question: les blogueurs *veulent* -ils écrire pour les non-blogueurs?

    Journaliste le jour et blogueuse la nuit (et vice-versa), j’avoue que je me pose la question à chaque nouveau billet de blog. Et je n’ai pas de bonne réponse.
    Je sais que sur le site du média, j’écris pour le grand public.
    Sur mon blog, c’est plus l’avis des passionnés qui m’intéresse – blogueurs ou non, d’ailleurs.

    Mais je ne sais pas si ce schéma vaut pour tous les blogs. Ma voisine de droite au boulot tient un blog de mamans. Et là, le public est beaucoup plus large…

    Super, j’ai fait un pâté sans donner de réponse. Mais j’ai laissé un commentaire sur un blog. Ca compte? 🙂

    Répondre
  4. Comme tu le dis, un blogueur est plus disposé à commenter qu’un sbf (sans blog fixe). Le blogueur est plus dans cette culture de participation, de conversation, alors qu’un internaute n’ayant pas fait la démarche d’ouvrir son propre espace de dialogue a plus tendance à recevoir l’information de manière passive, comme il le fait face à la télévision ou à son journal papier.

    Le succès des sites sociaux pourrait changer ces habitudes, mais pour ça il faudrait que les facebookeurs sortent de facebook. C’est une autre paire de manche. La tendance est plutôt inverse, puisque les blogueurs ouvrent des pages facebook.

    Un point important, les articles qui provoquent le plus de commentaires ne sont pas forcément les articles ayant le plus de succès en terme de visites. Or le plaisir du blogueur se trouve également dans l’analyse de ses stats de fréquentation.

    Répondre
  5. En effet, c’est une étude intéressante même si l’échantillon est sans doute bien trop faible.

    Je pense que les résultats sont différents selon le thème des blogs également (High tech, référencement, couture ;)). A creuser peut-être.

    Répondre
  6. Merci pour les commentaires. Juste une réaction avant de peut-être revenir sur d’autres détails. Miwi ou encore « Cartouche encre discount », vous avancez le fait que les conclusions sont hâtives, je ne saurais trop vous conseiller de lire l’article, et de le lire entièrement… Merci 😉

    @Julien Appert Je suis entièrement d’accord avec toi sur le fait que « les articles qui provoquent le plus de commentaires ne sont pas forcément les articles ayant le plus de succès en terme de visites (je rajoute « Google ») ». J’en ai la démonstration depuis quelques semaines, et c’est vrai que je me pose malgré tout des questions.

    Répondre
  7. Sebien

    J’ajouterai juste un petit mot dans la lignée des commentaires ci-dessus. On sait que les personnes créant du contenu sur le web represente le plus souvent 5 a 10% de la masse des visiteurs. Il n’est donc pas étonnant de retrouver des blogueurs comme population surepresentee dans les commentaires. Par contre tu as pris un top sur du bloc high tech qui rassemble en plus une cible encore plus en affinités avec des bloggeurs. Je suis sur qu’un blog mode aura un public bcp plus large et moins « pro » du web.

    Répondre
  8. @Sebien

    Complètement d’accord, ça fait parti des choix (high-tech, commentaires, article récent…) qui favorisent forcement l’interaction entre blogueurs, comme je l’explique dans l’article.

    PS : je suis heureux de voir que tu n’as pas de lien, c’est un miracle^^

    Répondre
  9. Bon, c’était plus un faut espoir qu’un miracle, dommage 🙂

    J’avais déjà débouché le champagne.

    Répondre
  10. Franchement j’apprécie Keeg.fr de plus en plus, c’est un plaisir de lire tes articles (Études ??) et ça fait encore plaisir de lire ces commentaires aussi intéressants les uns que les autres. Si on ajoute à cela le fait que tu fait ton max pour participer et répondre aux commentaires, je n’ai qu’une chose à dire : Espérant que ça dure !

    Répondre
  11. Sur ma modeste expérience sur deux de mes blogs :

    Secteur High Tech pr3 : moyenne 5 commentaires dont 4 de blogueurs. Mis en place du Dofollow : moyenne 15 commentaires dont 13 de blogueurs.

    Secteur Société/Politique pr4 : moyenne 9 commentaires dont 3 de blogueurs. Mis en place du Dofollow : moyenne de 11 commentaires dont 5 de blogueurs.

    Conclusions : Le Dofollow attire les blogueurs et les boites de SEO. Cela implique un boulot plus lourd de modération, mais on gagne en traffic (pas plus de $$$ car les blogueurs et Seo, ça clique pas sur les pubs.) On peut y gagner un peu en notoriété ce qui finalement pourrait amener petit à petit un public moins « pro » et plus large. Enfin la thématique est très importante, ma chère mère avec un blog régime/entre filles/tricot a en moyenne 40 à 50 commentaires par articles. C’est un gang de filles papoteuses… 😉

    Et la cerise sur le gateau : je lance en avril un nouveau blog High Tech en Dofollow, PR5, cela devrait attirer les foules de Seo 😉

    Répondre
  12. Ouééé ! J’ai gagné au tirage au sort !!! 🙂

    Pour le reste, oui ceux qui commentent sont des blogueurs, rien d’illogique. Même si cela ne veut pas dire que des non-blogueurs ne lisent pas, fort heureusement ! Commenter est un acte rare, sur des billets explicatifs, même en HT, tu verras beaucoup plus de personnes lambda sans blog commenter pour poser des questions. On commente quasi uniquement par intérêt, les blogueurs le feront pour se faire connaître ou développer leur communauté, ceux qui n’ont pas de blog pour avoir un compliment d’information. Les commentaires désintéressés doivent représenter 5% des commentaires totaux, ce n’est pas si illogique quand on y réfléchit…

    Répondre
  13. Article intéressant … et qui donne envie de commenter 😉

    Déjà, et même si ce n’est pas le sujet principal, je ne suis pas certain que le mix des commentaires avec les tweets soit sans intérêt.
    Ça ne m’est arrivé qu’une fois d’être submergé des deux et j’ai trouvé que ça permettait, au contraire, de rendre un peu plus claire la conversation car on voyait certaines personnes réagir à ce qu’ils avaient vu sur Twitter. Après, il faudrait peut-être mettre une autre couleur ou mieux signaler.
    Perso, je travaille sur un plug-in qui permettrait de les importer en retirant les RT simples, c’est à dire sans commentaires, histoire d’éviter les doublons qui, eux, font tache.

    Ensuite, pour le sujet principal, c’est un constat qu’on a tous fait je pense : les « petits » blogs sont lus par des bloggeurs et il faut s’aventurer dans les plus gros pour voir des « internautes simples ».
    Je prends l’exemple de mon micro blog : comment les gens l’auront découvert ? En me voyant linker leur article sur Twitter, en postant des messages sur leur blog. Le trafic de Google a beau être massif, il n’est presque jamais converti.
    Par contre, sur un gros blog, à condition qu’il soit généraliste(*), il y aura du bouche à oreille et les gens seront intrigués par ce truc qui affiche des statistiques comparables aux mensurations de Lolo Ferrari.
    (*) pas étonnant non plus que ceux qui ne parlent que de SEO n’attirent que des bloggeurs.

    Si je prends mon expérience comme exemple, quand je ne bloggais pas, je ne suivais qu’un blog High-Tech : celui de Gonzague.
    Il était très lu donc je suis tombé sur plusieurs de ses articles en cherchant des choses très différentes, ce qui m’a donné une bonne opinion car je n’aime pas ceux qui ne se concentrent que sur un sujet.
    Je serais tombé sur un blog sans statistiques ou avec des statistiques faibles, je n’aurais pas suivi et je serais tombé sur « Master of SEO, PhD », j’en aurait rien eu à secouer.

    Pour finir ce commentaire pas très clair, je me contenterai de dire que, depuis 5 mois que je « blogue » je trouve les bloggeurs beaucoup trop axés sur leurs statistiques… Du coup, ils sont tentés de ne parler que de SEO et de Twitter, car c’est ce qui leur donnera des RT et des backlinks. Ça fait venir du monde mais toujours le même, et les gens ne savent pas convertir ceux qui ne sont pas intéressés par ces conneries.

    Pas étonnant, dans ce cadre, que la blogosphère High-Tech soit dans un déclin dramatique, ou plutôt qu’elle ne sache pas tirer parti des nouveaux lecteurs.

    Répondre
  14. @Soufiane Merci de ces compliments. Espérons que ça dure, mais les journées passent vraiment trop vite !

    @Benoist La différence Nofollow / Dofollow semble vraiment impressionnante. Je ne suis pas sûr que ce soit la même ici. Il n’y a qu’à voir la pertinence de la majorité des commentaires. Par contre, ça pousse sans doute à commenter pour certaines personnes, mais c’est assez vite repérable si elle ne poste juste pour le Dofollow. Mais forcement, le nombre de commentaire peu augmenter.

    Tu lances un blog PR5 ? Comment ça PR5 puisque qu’il n’est pas encore lancé ?

    @Flav Le chiffre de 5% pour les commentaires désintéressés dépend très fortement du type de billet je pense. Et puis 1 commentaire sur 20, tu y es allé fort quand même.

    @Emmanuel Merci pour ce long commentaire, qui est clair rassure toi. Je rebondi sur un point où je pense tu te trompes à moitié : « Je trouve les bloggeurs beaucoup trop axés sur leurs statistiques… Du coup, ils sont tentés de ne parler que de SEO et de Twitter »

    C’est indéniable qu’avec ce type d’articles, il y a des RT et parfois quelques backlinks qui arrivent. Il y a des commentaires. Si tu parles de ces statistiques là, pas de soucis. Par contre, pour parler d’ici, je draine très largement plus de visiteurs sur le long terme en parlant d’un soft ou en écrivant un tutoriel qu’à parler SEO. Je n’ai malheureusement plus traité de ces premiers sujets depuis quelques temps, d’où ma chute de visiteurs Google.

    Répondre
  15. @Keeg : Oui j’y ai été fort, mais je suis un fou 😀 C’est vrai que çà fait un peu chiffre-dropping, mais c’est mon ressenti. Surtout du côté non blogueurs justement, sur le domain high-tech. Le phénomène forum donc : on cherche une info, si on commente c’est qu’on ne l’a pas trouvé.

    Répondre
  16. @ keeg : J’ai la chance de posséder quelques sites pr5 pr6. Lorsque je lance un nouveau blog je m’y prends 8 10 mois à l’avance. Je dépose le nom de domaine, je crée une page annonçant le lancement du blog et je fais des liens de mes sites à fort Pr vers ce nouveau site en construction. 8 mois plus tard, le pr est diffusé, le site affiche alors un pr de 4 ou 5 et je le développe. On évite ainsi généralement la sandbox. Bref, il faut se projeter, en ce moment je pense à mes blogs que je ferai en 2011…

    Répondre
  17. @Benoist Ok, j’imaginais bien ce type de fonctionnement. Personnellement, je n’agirais pas et je n’agit pas de la même façon, mais pourquoi pas 😉

    Répondre
  18. @Keeg : Oui, j’ai remarqué aussi que parler d’un film, par exemple, apporte énormément de visiteurs sur le long terme (tu as raison de le souligner).

    Cela étant, les classements du style Wikio encouragent la course aux backlinks. De plus, les visiteurs qui viennent après un RT ou un backlink sont souvent plus « loyaux » que ceux qui arrivent sur un blog high-tech qui fait un hors-sujet.

    Je m’intéresse pas mal à la « conversion » des googliens en visiteurs loyaux et je m’aperçois qu’elle se fait très mal sur les articles qui en attirent beaucoup (articles sur des films, des musiques, ou même sur du matériel informatique).
    Par contre, un backlink m’apporte très peu de visiteurs, en général, mais dont une majorité revient.

    Répondre
  19. Intéressant, mais le titre est à mon avis inapproprié. La vraie question est « Les commentaires dans les blogs sont-ils principalement postés par des blogueurs ».

    Répondre
  20. @Emmanuel Je pense qu’on est d’accord, ta constations à tout à fait vraie.

    @Eric Ca me fait plaisir de te voir par ici. Effectivement, le titre serait plus logique, on peut même aller plus loin en mettant « Les commentaires dans 10 blogs High-Tech présents sur Wikio sont-ils principalement postés par des blogueurs ? »

    Maintenant, ce titre là défini la méthode et non l’objectif. Comme je l’ai dit, cette méthode est très largement criticable puisque les blogueurs commentent sans aucun doute plus facilement qu’un simple internaute. Mais c’est un choix de méthode qui permet il me semble de tirer quelques petites conclusions, sans pour autant le prendre comme un fait acquis (comme je le souligne dans le billet).

    Il est évident qu’avec 6 mois devant mois, rémunéré, j’aurais basé mon étude sur des critères plus profonds et plus objectifs. J’ai pris quelques heures sur ça (3 ou 4), je laisse le reste au débat et aux éléments que tout le monde apporte 🙂

    Répondre
  21. Je pense que les visiteur fidèle sont en majorité d’autre blogueur. Mais avent que le créé un blog je visitait déjà régulièrement des blog

    Répondre
  22. Erreur

    Très bonne question suivi d’une très bonne analyse.

    Un billet qui mérite d’être lu.

    Merci pour celui-ci

    Répondre
  23. Je pense que tu as pris un (trop) gros raccourci. Pourquoi ? Tout simplement parce que la majorité des lecteurs ne commente pas. Lorsque tu cherches une info technique par exemple et que tu le trouves sur Blogmotion, tu peux prendre l’info et repartir (dans le meilleur des cas dire simplement merci).

    Pour cette histoire de commentaires/tweet je suis d’accord avec toi. C’est plus un souci technique (il faut taper dans le code source pour modifier l’affichage des commentaires). Je suis assez mitigé sur l’apport d’un tel système mais ne considère pas les tweets comme des commentaires.

    Répondre
  24. J’ai lu toutes vos interventions et je voudrais ajouter un sujet qui fâche : les blogs qui ont le plus de commentaires concernent « La ferme célébrités » ou « les noirs et les arabes sont … ». Vous retrouvez tous les « xyz » qui sous couvert d’anonymat racontent les plus grosses inepties que l’être humain est capable d’inventer. Vous remplacerez le « xyz » par le mot que vous trouverez le plus approprié.

    Depuis l’ouverture de mon blog, hé oui, j’ai franchi le pas après avoir lu pendant 2 ans, je suis très déçu, c’est moi le Caliméro de l’Internet : j’ai des visites mais pas de commentaires !
    Internet est trop injuste. Mais en y réfléchissant, je préfère 100x Mon blog en PR0 à ceux qui font dans le people ! J’essaie de faire un petit peu dans la qualité, pas comme un certain chauffeur.

    Ma réponse renvoie vers une autre question : Est-il plus valorisant de bloguer pour des blogueurs (assez) fidèles ou pour des followers qui ont plusieurs centaines d’abonnements ?

    P.S. : encore un article de qualité à mettre sur le compte de Qui ? de Keeg !

    Répondre
  25. Clearscreen

    Les blogueurs ont sans doute une culture de participation qui explique qu’ils contribuent plus volontiers à enrichir le débat instauré que l’internaute lambda (que je suis moi-même). J’avoue être plus consommateur de commentaires qu’acteur dans ce processus. Il est vrai que les commentaires sont source d’un intérêt supplémentaire au billet et de ce point de vue il faut que ce que l’on commente soit un minimum pertinent et présente de l’intérêt, du respect pour le lecteur suivant. En ce sens des blogs très spécialisés, high tech, s’adressent à un public déjà averti au niveau lectorat et encore plus réduit s’agissant des rédacteurs de commentaires. Ceci dit l’article est intéressant, et une étude comparative mériterait d’être menée en choisissant un échantillonnage de blogs grand public ou généraliste.

    Répondre
  26. @Mr Xhark C’est effectivement est très gros raccourci, comme je l’ai dit plusieurs fois en commentaire, ici par exemple 😉

    @Toumés Tout dépend aussi si on blogue pour avoir des commentaires. Pas forcement je pense, même si c’est forcement valorisant. Ah le fameux chauffeur, une vraie réussite statistiquement parlant, d’autant plus quand on connait l’énorme réseau de sites d’Otto… Merci pour le compliment au passage !

    @Clearscreen Je suis effectivement d’accord avec toi sur toute la ligne, y compris sur le fait qu’il faudrait aller bien plus loin.

    Premier commentaire sans lien (sauf 1 que j’ai viré moi-même), je débouche le champagne 😀 !

    Répondre
  27. @keeg : désolé j’avais raté ton commentaire ! Cela dit je trouve qu’on titre est pas totalement inadapté dans le sens ou il est court que je hais les titres à rallonge comme on en trouve sur certains blogs populistes

    Répondre
  28. @Mr Xhark

    Pas de soucis, je suis le premier à pas forcement lire les dizaines de commentaires lorsque je poste sur d’autres blogs…

    La question des titres est complexe en réalité. Pour ne rien cacher, il faut l’adapter entre contenu de l’article, attirance des internautes, référencement, place disponible et j’en passe.

    Je fais ce que je peux^^.

    Répondre
  29. Depuis que j’ai lu cet article, avant de réagir simplement à l’article, je me suis amusé à compiler les commentaires de la 50aine de blogs que je suis très régulièrement. Le constat est assez « terrible » :

    + de 90% d’entre eux ont plus de 80% de commentaires de blogueurs
    + de 70% d’entre eux ont moins de 10 commentaires pour un article en moyenne (et ça, je le met sur le dos de Twitter principalement)

    Le blog qui a le plus de commentaires construits par article : Le tien et presse-citron (maintenant faudrait faire un ratio lecteurs/commentaires)

    Alors je me suis demandé pourquoi. J’ai relu une partie des articles et je les ai comparés avec Keeg et j’ai pu y noter une différence majeure : l’ouverture au débat.

    La majeure partie de ton contenu et ta manière d’écrire ouvrent un débat là où les autres (moi compris) donnent une opinion personnelle simplement ou exposent un service. Je pense que ça vient principalement du style et de l’ouverture dont tu fais preuve. Tes billets, contrairement à beaucoup sont plus proches du dialogue que du monologue. À ça, on rajoute le dofollow (que j’ai décidé de mettre moi-même en place hier après avoir lu dessus) et c’est un bon combo.

    Par exemple, si je prends ce texte, on tombe sur « Les blogueurs sont-ils capables d’aller au delà de ce qu’on peut nommer la blogosphére ? » ben… on a envi d’y répondre et quand tu rempiles sur un « Je ne sais pas ce que vous en pensez et ce qu’on peut tirer comme conclusion de cette étude aux résultats finalement (trop) attendus.  » on est encore plus tenté de le faire.

    De plus, aujourd’hui, je reviens sur certains blogs pour leurs commentaires, car là où ils sont construits s’installent d’excellents débats mais c’est principalement des blogueurs qui s’expriment une fois encore.

    Ça tourne donc en rond et… j’ai pondu un pavé 😀

    Répondre
  30. Merci pour ce commentaire je pense très pertinent. Pour répondre au ratio pur et dur du nombre de visites, j’ai bien plus de commentaire que presse-citron. Il a des stats de visites de fou par rapport à moi 🙂

    Reste à connaitre le nombre d’habitués respectifs.

    Effectivement, le ton doit jouer, et la cible visée peut-être aussi. En tout cas, je suis content d’avoir des commentaires, et qui plus est constructifs^^.

    Répondre
  31. Comme je l’ai déjà expliqué, le nombre de commentaires a beaucoup baissé depuis septembre 2009, en raison de leur dispersion dans les réseaux sociaux (Twitter et Facebook) :
    http://www.presse-citron.net/commentaires-et-discussions-la-grande-evasion
    http://www.presse-citron.net/limpact-de-twitter-sur-les-blogs

    Depuis le lancement de Presse-citron il y a cinq ans, le ratio commentaires/billet est à ce jour de 18,96 (100.475 commentaires pour 5299 articles) alors qu’il dépassait les 20 dans la meilleure période. Sur une moyenne étale de 5 ans ça fait quand même beaucoup de discussions (les commentaires représentent 95% du contenu de Presse-citron) 🙂

    Répondre
  32. Merci de ces précisions, faudra que je fasse quelques stats de mon coté aussi.

    Si jamais tu repasses par là, est-ce que ton rythme de publication a évolué en 5 ans ? C’est aussi un critère important pour jauger de l’évolution.

    Répondre
  33. Le rythme de publication est de 3 billets/jour sur 5 ans (5299 billets/58 mois exactement). Dans les périodes les plus « productives » (2007-2008) il m’est arrivé de publier entre 7 et 10 billets/jour les jours où je ne faisais que ça. En ce moment j’ai retrouvé un bon rythme de croisière de 5 billets/jour que je publie essentiellement le matin, le reste de mon temps professionnel étant accaparé par d’autres tâches (administratives, facturation, relation annonceurs, déplacements, évènements et diverses missions de conseil en temps que consultant). Mais toute mon activité est liée au blog qui reste le point central de mon job.

    Répondre

Laisser un Commentaire