Bienvenue dans l’univers impitoyable du SEO

Qui s'est le monstre du référencement ?

Si vous connaissez un peu le référencement ou si vous suivez les articles référencement que j’écris de temps à autres, vous avez remarqué l’importance des backlinks pour bien positionner un site Internet sur Google. Mais que faire quand on est déjà au « maximum » de ce côté là ? Entrons un peu dans l’univers caché de l’anti-référencement.

Une fois que vous avez créé du contenu, optimisé à mort votre site Internet, créé un maximum de backlinks optimisés vers votre site Internet mais que la première position Google sur le mot clé qui vous ramènerait un max de cash n’est toujours pas à vous, que faire ?

Bien sûr, on peut toujours rentrer sur le côté Black SEO. Après tout, Google n’est qu’un algorithme sur lequel il faut savoir jouer. Mais admettons que vous ayez déjà fait un peu de Black SEO, mais que cette première position vous échappe toujours, que faire ?

On peut bien sûr tenter de récupérer les positions 3 à 10 de Google, mais le travail va être énorme et 40% du trafic lié à la première position Google vous échappera toujours… Bon, Keeg, tu nous dis comment faire bordel ?

position de google sur "sex"

Pas de chance, sexisfree.org, c’est vous

J’imagine que la majorité d’entre vous imagine déjà qu’il n’y a rien à faire, si ce n’est continuer à optimiser bêtement son référencement. C’est aussi ce que je me disais à l’époque, mais il existe une vraie solution. Quand on ne peut pas arriver proprement en première position, il suffit tout simplement de dégager le site Internet en question de la première position pour qu’elle soit à vous

Attention, ces techniques peuvent s’avérer dangereuses, et je vous avoue que je n’ai jamais osé jouer trop avec le feu et rentrer dans le côté totalement obscur de l’anti-référencement. Google affirme que ces techniques sont pratiquement impossibles à mettre en oeuvre, mais franchement, cela est assez faux, comme le rappelle un billet sur axe-net consacré au concours de référencement « Black Hattitude ». Petite précision, je ne participe pas à ce concours, ni même le blog d’axe-net qui vient pourtant de gagner un backlink.

Comme vous le savez, Google est capable d’infliger des pénalités à des sites qui ne respectent pas ses propres critères. Pour virer un concurrent de la première place Google, on peut donc tout à fait user de ces méthodes pour arriver à ses fins. Un lien de bvwg au passage qui traine dans mes bookmarks depuis un bon moment, mais ça risque fortement de vous intéresser. Petite précision, l’article date un peu donc garde.

Redirection 302 (tiens, ça me rappelle Wikio ça), Duplicate Content, liens nuisibles et j’en passe, vous avez le choix. Ouais, je sais, c’est pas très fair-play, mais sachez simplement que ça existe.

En dehors de tenter d’infliger des pénalités au site Internet visé, vous pouvez tenter de lui enlever les backlinks pointant vers son site Internet (parce que les backlinks, c’est vachement important, hein). La première des techniques, ma foi assez clean comparée au reste, est de négocier avec les partenaires du site Internet visé de faire pointer les liens vers votre site Internet. Là, ça peut être le jackpot, à vous de vous montrer financièrement convaincant.

La deuxième possibilité est une technique d’enculé (et le mot est faible). Envoyez un mail de ce type aux partenaires du site visé, en prenant soin d’utiliser l’adresse internet du site Internet visé (pas compliqué, 5 minutes de PHP et c’est fait). Tant que j’y pense, gare, l’usurpation d’identité est sévèrement punie par la loi.

Cher partenaire, je vous informe qu’à l’occasion de la prochaine refonte de mon site et de la mise en place d’une nouvelle stratégie de linking, les liens vers tous mes partenaires, et donc vers votre site, seront supprimés dans les semaines à venir. Je tenais à vous en informer au plus vite, et comprendrai bien entendu que vous supprimiez dès à présent le lien vers mon site qui se trouve dans votre page (URL).

PS : J’ai repris complet l’exemple de mail de bvwg, inutile d’en faire une pâle copie

Le résultat sera quasiment immédiat : les backlinks vont imploser, à vous la première place. Bienvenue dans l’univers impitoyable du référencement.

16s Commentaires à “Bienvenue dans l’univers impitoyable du SEO”

  1. Bon article 🙂 Perso je pense qu’il est difficile de faire de l’anti referencement a un de ses concurrents car tu as pas le controle. Par contre tu peux tjrs faire de la delation 😛

    Pour ce qui est d’aller chercher les liens des concurrents c’est une strategie payante! J’ai nommé cette methode « copycat »… Avec certains outils d’evaluation de backlinks tu peux determiner lesquels sont les meilleurs et aller les chercher et ne pas lesiner sur les moyens comme tu l’expliques!

    Répondre
  2. Il parait clair que personne ne voudrait se faire devancer comme ça, mais bon c’est la loi du plus fort sur le net.

    Quand à moi, je ne sais pas si je serais prêt a utiliser ce genre d’astuces pour montrer dans le classement google … (le truc du mail est très facile à faire et je suis sur qu’il peut apporter des résultats merveilleux, donc ça reste tentant … )

    Répondre
  3. C’est vraiment le coté obscure et pas tres loyal.
    Le tout est de se laisser tenter par le coté obscure de la force 😉
    moi perso je prefere etre ferplay et laisser le temps au temps avec tout les bon conseils légaux il y a moyen d’etre dans les 10 premiers et avec l’algorytme google et du temps pourquoi pas la premiere place avec de la perséverence!!!

    Répondre
  4. C’est très agaçant de voir des sites mal fait niveau code source et sans aucun travail de referencement rester en premiere place juste parce qu’ils sont là depuis 10 ans…et je ne parle même pas de certains sites qui utilisaient des méthodes de cloacking devenues impossibles aujourd’hui car trop basiques ne pas être inquiétés par Google mais qui restent néanmoins juste parce qu’ils sont là depuis le début.

    Répondre
  5. SEO ton univers impitoyable!!!! Je ne pourrais pas faire de l’anti-référencement, c’est difficile et trop risqué. Mais l’article est très intéressant et instructif!

    Répondre
  6. Bien bien ton article 😉
    J’ajoute juste de fouiner avec l’opérateur « allinanchor: mots clés » pour trouver les BLs vers les concurrents.
    Aussi, pomper le contenu et effectuer plus de liens vers la page pirate que la page pompée peut provoquer des remous. A cela, j’ajoute un max de dup interne en générant des URLs bidons à base de ? qui seront linkées.

    Répondre
  7. Merci de tous ces compléments !

    J’avais d’ailleurs complètement oublié la commande allinanchor… Je viens de faire quelques vérifications et je crois que j’y suis allé un peu fort en optimisation le site d’un client sur un mot-clé. (position haute avec allinanchor, perdu dans les basfonds en recherche classique). 🙂

    Répondre
  8. Eh bien, eh bien , que de conseils machiavéliques que voilà ! Dois je dire merci? Oui quand même, ne serait-ce que parce qu’un référenceur averti en vaut 2 ! 😀

    Répondre
  9. Ah j’adore l’idée du faux email, mais les Redirection, Duplicate Content, liens nuisibles je ne pense pas que ça marche sinon ça serait trop facile !
    Tu imagines je crée 10 blogs sous Blogger en 20 minutes et je publie tes articles automatiquement sur ces 10 blogs, ensuite je links ces blogs enter eux et je partage les liens dans tous les réseaux possible … au bout de quelques mois je ne serais toujours pas référencée par Google ! et toi ?

    Répondre
  10. Merci de tout ces petits conseils. Certains un peu limite, mais bon, ca reste très intéressant à lire 😉
    Merci

    Répondre
  11. Lecteur en colère

    Excusez -moi mais je trouve votre article lamentable. On dirait l’article d’un gamin qui a trouvé une boîte d’allumette et qui dit « attendez, je peux mettre le feu moi ». Vous parlez de dégommer un concurrent, donnez des pistes mais vous dites « bon pas très déontologique mais faisable ». Intellectuellement complètement malhonnête, déontologiquement abject. Vous mériteriez qu’on vous dégomme.

    Répondre

Laisser un Commentaire