La conspiration (presque) maléfique de Google

Meurtre par Google

C’est le jour de passer du côté obscur de Google. Je vous conseille de regarder cette vidéo, traitant en 3 minutes de l’historique et des intentions de Google. C’est assez instructif et, me semble-t’il, réaliste.

La vidéo provient du site Internet Daimolytion (attention, c’est trompeur si on lit un peu trop rapidement). Visiblement, cette vidéo sur Google a été créée en 2007 et est toujours largement d’actualité, et même sans doute davantage. Petite parenthèse, la réalisation visuelle est intéressante, j’imagine aisément qu’il s’agit d’une conception After Effect (pour les connaisseurs).

J’en profite aussi pour reprendre textuellement entièrement la traduction de la vidéo. Pourquoi ? Pour le référencement, pour ceux qui n’aiment pas les vidéos, au cas où la vidéo soit supprimée, au cas où vous soyez en panne de baffles, que vous soyez sourd, que vous n’ayez pas de bras pour appuyer sur le bouton lecture (désolé pour la scrollbar du texte du coup^^). Bref, il y a des centaines de raisons de ne pas poster que la vidéo, mais ça, c’est un autre sujet. Voici le beau texte de cette vidéo sur Google :

Google est le plus puissant des moteurs de recherche sur terre. Aujourd’hui, des milliards d’internautes utilisent Google pour toutes sortes d’informations. Le projet d’un ancien étudiant gouverne désormais Internet.

En 1997, Larry Page et Sergey Brin ont développé ce qu’on appelle le « Page Rank » : un algorithme mathématique complexe qui classe les sites Web selon leur pertinence. Cette invention révolutionnaire a profondément transformé l’accès à l’information. Google est rapidement devenu le premier choix pour la recherche sur Internet. Mais ceci n’était que que le commencement.

Aujourd’hui, Google fait d’énormes profits en dominant le publicité en ligne et est en train de devenir la société la plus rentable sur le marché mondial. Mais s’agit-il seulement d’argent ? Sergey Brin, Larry Page et Eric Schmidt poursuivent un grand projet, le plan directeur de Google.

Toute information sera accessible à tous, contrôlée par Google lui même avec comme règle « ne soit pas méchant ». De nouvelles fonctions et produits survolent constamment le Googleplexe, toutes gratuites. Vous ne vous inquiétez pas de votre vie privé ?

Un mélange parfait de logiciels et de matériels appelé Googleware qui donne à Google plus de puissance de calcul que n’importe qui d’autre. Google stocke le Web entier connu dans sa base de données géante. Et ce n’est pas tout.

Gmail offre 7GO de stockage gratuit. Ce n’est pas un secret. Tous vos mails, incluant les mails reçus de vos amis, sont parcourus, Google rassemble méthodiquement des données personnelles par différents moyens en utilisant des cookies et des informations de compte. Tout cela simplement pour vous offrir des annonces ciblées ?

Google peut créer des dossiers incroyablement détaillés sur chacun de nous. Un ancien agent de la CIA a demandé à Google de collaborer sous-couverture avec le gouvernement américain, donc la CIA.

Apparu tout simplement pour apporter le meilleur à ses utilisateurs, Google a déjà commencé à étendre sa domination en ligne : un contrôle total, et pas seulement sur le Web. Google conduit des recherches dans les domaines de la biologie moléculaire et de la génétique. Et si Google avait un fichier sur vous, incluant même vos informations génétiques ?

Chaque être humain deviendrait complètement transparent. Qu’en pensez vous ? Google s’inquiète-t-il vraiment de votre vie privé ?

Bon, ça s’barre en couille sur la fin, mais globalement, c’est loin d’être faux. Google est une entreprise assez limite sur la protection de la vie privé, et possède des centaines d’informations sur nous. De la à penser que Google a à sa disposition un fichier complet sur notre petite personne, il y a un fossé. Le problème, c’est que Google est entièrement maitre de ces données, et nous pouvont difficilement y agir dessus. Seul lui connait la profondeur de ce fossé, puisque il est seul à creuser… éventuellement.

D’ailleurs, je trouve cette vidéo assez intéressante en effectuant le parallèle  avec l’un des dernières déclarations d’Eric Schmidt sur la publicité.

Merci à Pépé, grand ami et fidèle lecteur de keeg qui m’a transmit cette vidéo sur Google via un outil Microsoft (ouf !).

6s Commentaires à “La conspiration (presque) maléfique de Google”

  1. Je trouve que c’est un peu tiré par les cheveux. Certes Google étend sa domination, c’est un fait, et la vie privée s’en retrouve peut-être bafouée par endroit. Mais le coup de la génétique, franchement, ça va un peu loin.

    On peut rien faire contre un monstre de cette ampleur, si ce n’est ne plus utiliser les services qu’ils proposent. Or, je doute fort qu’aujourd’hui il soit possible d’oublier Gmail, Maps, etc. 🙂

    Répondre
  2. Pas besoin de vidéo pour savoir que Google devient peu à peu comme Microsoft !
    J’ai connu Google sans publicités Adwords !
    Et c’est mon prof de maths qui m’a montré ce moteur de recherche, j’utilisais avant voila.fr !
    Pas de gmail en vu à l’époque ni de cookies DART qui cible votre comportement & vos habitudes..

    Bonne fin de journée !
    Gael

    Répondre
  3. Google ne fait souvent que rendre disponibles des tonnes d’informations que les internautes diffusent à droite et à gauche.

    En revanche, je trouve cette hégémonie quelque peu dangereuse. Ce ne sont pas les concurrents actuellement en place (Bing / MS et Yahoo) qui semblent partis pour détrôner GG. Peut-être qu’un jour une nouvelle solution de recherche originale verra le jour. Cela semble difficile vu l’avance technologique et financière prise par GG, mais qui sait…

    Répondre
  4. Bing ne se débrouille pas si mal pour un moteur qui a quelques mois à peine, et donc peu de données utilisateur exploitables, contrairement à Google. Surtout depuis l’annonce du couplage des résultats de Bing avec ceux du moteur sémantique Wolphram Alpha, je dirais qu’il ne faut vraiment pas l’enterrer trop vite…!!

    Répondre
  5. C’est vrai que Google connaît nos centres d’intérêts (Search), nos mails (Gmail), nos photos (Picasa), nos vidéos (YouTube), nos itinéraires (Maps), et même depuis peu nos positions en temps réel (Latitude).

    Maintenant, forcé de constater que par rapport à d’autres moteurs de recherche (cf. Bing), les résultats sont quand même beaucoup plus flagrants sur Google. De plus, leur politique n’est pas plus discutable que celle de Microsoft, Yahoo ou Apple.

    Répondre
  6. en même temps on se jette dans la gueule du loup aussi dans ce cas.
    « C’est vrai que Google connaît […]nos vidéos (YouTube) »
    En même temps utiliser le plus grand service vidéo du net n’est pas trop compatible avec discrétion.. : )

    Répondre

Laisser un Commentaire