Des petits malins s’amusent à falsifier leur PageRank

vol-pagerank

Après l’histoire du Google-Bombing, voilà qu’une autre affaire de référencement passe au devant de la scène. Des sites Internet s’amusent à falsifier leur PageRank. Méfiez-vous.

Cette falsification de PageRank, appelée aussi plus couramment vol de PageRank, consiste à s’attribuer le PageRank d’un autre site Internet. Rassurez vous, si un site Internet utilise votre PageRank, celui-ci ne va pas bouger. Le site Intenet en flagrant délit de triche ré-utilise simplement votre PageRank.

L’intérêt est assez simple : faire croire aux partenaires ou clients potentiels que vous êtes un site Internet de référence, alors que vous n’êtes rien. Le vol de PageRank ne change en aucun cas le référencement, c’est juste un effet visuel pour les simples humains que nous sommes.

Dernier en date, annuaire.pl (je ne lui fait pas un backlink, je vais pas participer à son référencement en plus^^). Il utilise tout simplement le PageRank du site Internet des Pages Jaunes, soit un PR de 8 ! Bon, lui n’est quand même pas fin du tout, parce qu’un annuaire français avec une extension polonaise (.pl), avec un PR de 8 et quasiment pas référencé, c’est quand même super over louche. 😀

A la suite de ça, il vend son placement dans l’annuaire 5€ (ou gratuit mais en nofollow, intérêt très limité donc). Impossible de voir qui est derrière ce site, puisque le Whois est masqué.

Alors là, c’est carrément flag. Son PR de 8 ne fait marcher que les webmasters noob. Mais imaginez quelque chose de plus fin, comme par exemple le passage du PageRank de 3 à 4 ou 5. Ce vol de PageRank est discret est peu de monde ira vérifier que le PR est bon. D’après ce que j’ai pu lire à droite à gauche, cette pratique est de retour depuis depuis quelques mois…

C’est Laurent Bourrelly qui a relancé ce pavé dans la marre en mettant à jour ce fameux annuaire.pl et son vol de PageRank. Il serait interessant de avoir comment détecter qu’un site falsifie son PageRank. Dans tous les cas, il utilise une redirection 302, mais je ne connais pas de techniques pour détecter cela.

Si quelqu’un peut m’aider là dessus en commentaire 😉

23s Commentaires à “Des petits malins s’amusent à falsifier leur PageRank”

  1. Comment repérer un site qui falsifie son Pagerank ? En utilisant la barre Google ou n’importe quelle extension qui indique le PR du site sur lequel on se trouve 🙂 Pareil pour repérer les no follows 😉 Et sur la triche, cela concerne potentiellement toutes les infos qui sont affichées, du nombre d’abonnés Feedburner au PR en passant par Twitter… Bref, on a pas fini de douter ! 😀

    Répondre
  2. Justement, la barre Google ou autres extensions Firefox, tout comme les sites Internet pour checker le PR indique bien un PR de 8.

    Répondre
  3. En effet plutôt bizarre que le site en question dans l’article dispose bien d’un PR de 8 selon Google.

    Je me demande vraiment si le site n’a pas pour de vrai un PR de 8. Au final si beaucoup de site on parlé de lui en faisant un lien je ne vois pas pourquoi son PR n’aurait pas monté.
    Mais de là à monter à 8 c’est vrai que c’est flagrant.

    Au niveau technique, je me demande comme ça se passe.

    Répondre
  4. Il est évident que cet annuaire n’a pas un PR de 8. Un PR de 8 c’est énorme. C’est des sites Internet comme Pages Jaunes ou Wikipedia.

    Techniquement, c’est fait avec une redirection 302 mais je n’en sais malheureusement pas plus…

    Répondre
  5. J’ai cherché sur pas mal de point mais impossible à trouver.

    Je pense que le site annuaire.pl s’est fait toute une liste d’adresse ip des crawlers de Google notamment et une simple condition permet de savoir s’il s’agit d’une ip de google ou non et auquel cas on redirige avec un 30x sur le site des pages jaunes.

    Vous en pensez quoi ?

    Répondre
  6. La théorie de Paul me semble bonne.
    Mais le cloaking est une technique détectée par Google aujourd’hui, plus personne ne peux l’utiliser sans être puni par Google…

    Répondre
  7. @Francis Le principe doit être celui-ci, maintenant je pense qu’il y a des moyens plus simple.

    Merci @Gorgo pour le lien, c’est on ne peut plus clair.

    Répondre
  8. +1 pour Paul. C’est sûr que c’est du cloaking et cette technique semble être bonne.
    La technique de Francis est également possible. Mais, elle peut être simplifiée, il n’y a pas besoin d’avoir une liste des IP des crawlers mais juste leur User-Agent qui est bien particulier « Googlebot/2.1 ( http://www.google.com/bot.html) ».

    Rectification : « … le site de pagerank google … » (cf mon message précédent) j’ai un peu parlé trop vite, c’est un outil pagerank qui n’appartient pas à google.

    Répondre
  9. Gorgo, j’ai essayé de mettre comme UA le crawler de Google mais ça n’a aucun effet sur le site en question. C’est donc pour cela que j’ai opté pour l’adresse IP.

    Répondre
  10. Super les informations (j’ai modéré, tu comprendras pourquoi^^). Si tu repasses par là, peux-tu nous dire ou tu as attraper ces informations. 🙂

    Répondre
  11. Annuaire.pl

    Ne chercher plus j’ai la solution..;-)…. Non plus sérieusement l’usurpation de page Rank n’impute en rien sur la qualité de ce site. Et au vue de mon expérience, l’échange de lien avec ce site ne peut-être que profitable pour ceux qui y participe. A bon entendeur… annuaire.pl

    Répondre
  12. Gorgo

    @Annuaire.pl :

    C’est vrai, même si il usurpe le PageRank de PagesJaunes ce site reste toujours une grosse merde.

    Répondre
  13. Laurent

    La galère quand tu faire quelque chose de potable avec ton ndd plus personne n’a confiance ensuite. 🙁

    Répondre
  14. bernie_liege from star_wiki

    Milliard, je commence à peine à comprendre les redirections, et bien sûr, leur utilité.
    Mais je reste sidéré de voir cet détournement d’utilité au départ prévu pour des machines, et à l’arrivée, tromper les dites machines.

    Je comprends certains, car, quand vous êtes amateur, et que vous finissez votre site, vient l’heure de se faire connaitre. Et bien sûr, hop, on fait le tour des annuaires. Oh! Bravo! Félicitation, vous z’êêêtes inscrit, et veuillez ne pas oublier notre bôôô logooooo ! ( qui lui, te mange la moitité de ton écran)

    Quelques jours après, vous allez checker sur l’annaire en question, et oooooooh! Supriiiise, z’êtes plus làà! A n’ a disparu le site de la powaaaare comme dirait l’autre.

    Ou d’autres, qui d’emblé, vous tend un colt sur la gorge! Hé! Mec! Montres-moi ton PR, allez mec! Plus vite que ça, et zouuu, déception, avec juste un mail de retour: « Dégage avec ton site pourrave mec !  »

    Bref, on a l’impression de voguer au milieu d’eaux plus que troubles.

    Bon week-end, allez, courage, reste plus longtemps.. vive le vent, vive le vent, vendrediii (Oky, j’arrête, faut pas faire pleuvoir)

    Répondre

Laisser un Commentaire