Le champion du monde du commercial référencement fumeux : il m’a téléphoné !

Le champion de l’arnaque, le roi du Bullshit, le commercial référencement le plus détestable de France… Et je l’ai eu au téléphone. Si si, il a osé m’appeler pour me présenter son offre. Le scandale absolu et je ne me suis pas gêné pour lui dire.

Initialement, le mec souhaite téléphoner à ma société e-commerce (oui, j’ai en plus de mon agence Keeg une société e-commerce). Mais, il se trompe, je ne sais trop comment, et tombe sur l’agence et l’un de mes collègues tout tourneboulé qui me le passe. Forcément, passer du petit e-commerçant au gérant d’une agence spécialisée en référencement, ça change la donne. En plus d’être finalement « concurrent » d’une certaine manière.

Son discours, en quelques phrases clés

Je l’écoute gentiment. Un argumentaire particulièrement énorme. Je vous le fait en vrac et de manière très rapide.

« Nous vous mettons numéro 1 24h sur 24, 7 jours sur 7 »

Sans rire ? referencement-magie.com, je t’ai reconnu !

 

« Nous proposons une nouvelle forme de référencement. Ce n’est pas Adwords »

Mais oui, bien entendu. Et moi je suis Marty McFly

 

« C’est du référencement optimisé »

Ah, c’est ça ton nouveau nom ? Franchement, tu aurais pu trouver autre chose de plus… optimisé.

 

« En tant que conseiller Google, je (…) »

En tant que conseiller du président de la République du Botswana, j’ordonne ton arrestation non arbitraire

 

« Google a supprimé les résultats Adwords à droite et a rajouté un résultat en haut. Ce qui fait trois résultats pour Adwords et un sur lequel nous pouvons vous mettre »

Mais ça c’est carrément dingue ! Google a créé un quatrième résultat rien que pour toi. Tu aurais le numéro perso de Sundar Pichai tant qu’on y est ? (NB suite aux commentaires et tweets : un 4ème résultat oui, mais bel et bien celui tout en haut, le 1er, le Saint Graal)

 

Bon, manque de bol mon copain, tu es particulièrement mal tombé. Bien entendu, je lui explique que c’est bullshit et que ça, pas avec moi. Je pense que le pire dans tout ça est qu’il a continué à me tenir son discours miteux. Après quelques recherches, cette société ne semble pas à son coup d’essai avec dernièrement un argumentaire sur les attentats (« Pour faire venir des gens, parce qu’avec les attentats c’est compliqué… »). Immoral.

Vous attendez tous le nom de cette fameuse (fumeuse) société. Je sais. Mais pour des raisons de tranquillité de mon entreprise, je suis dans l’obligation de taire le nom (finalement, tu es bien tombé).

Je n’ai pas l’habitude de taper sur des méthodes, ce n’est pas mon esprit. Mais pour le coup, ce type de procédé fait mal à notre profession au sens large, que ce soit pour du référencement naturel ou du lien sponsorisé. L’honnêteté commerciale doit être la base de tout métier. Dis nous que tu fais de l’Adwords sur un mot clé avec un CPC au max et basta. Pour ma part, je repars travailler pour de vrai.

Crédit photo : lindseo

31s Commentaires à “Le champion du monde du commercial référencement fumeux : il m’a téléphoné !”

  1. Il y en a un paquet des comme ça… Pfffff
    En même temps, de mon côté, c’était Orange qui m’avait appelé pour me vendre du SEO « en partenariat avec Google »…
    Allez, un rébus pour trouver le nom de la boîte et surtout pour prévenir d’autres sociétés pour qu’elles ne tombent pas dans le panneau… 🙁

    Répondre
    • Alexandre Santoni

      Merci pour ton commentaire Olivier. Pour le coup, j’ai été réellement confronté à la réalité commerciale, qui par essence ne me concerne pas puisque agence aussi. C’est dur et pas propre.

      Répondre
    • Contacté aussi par Orange en début de mois pour me proposer du réf sur les pages jaunes et sur Google maintenant que (je site le conseiller commercial) : « Nous sommes partenaires de Google ».

      Mais quand je lui ai demandé des détails sur le fameux partenariat il a tout de suite été un peu moins locace 😉

      Répondre
      • Alexandre Santoni

        J’ai déjà eu ces offres (papiers) par des clients. Honnêtement, c’est plutôt bien fait et attractif. sur le coté vente du produit, y a du niveau.

        Répondre
  2. Moi je veux bien le numéro du mec en privé quand même. S’il y a vraiment une place entre Adwords et les résultats organiques, ça vaut le coup d’essayer ^^
    #surunmalentendu

    Répondre
    • Alexandre Santoni

      Quand j’ai commencé à lui rentrer dedans, c’est un peu ce qu’il m’a répondu^^.

      Répondre
  3. Bonjour,
    N’empêche j’aimerais bien savoir comment il a réussit à dealer avec Google l’exclu sur le 4ème lien 🙂

    Pourrions nous avoir un indice sur la société concernée ? 🙂

    A bientôt

    Répondre
    • Alexandre Santoni

      J’aimerai tellement dire le nom haut et fort, surtout que ce serait vraiment mérité. Mais je ne peux pas vraiment, je vais être tranquille. 😉

      Répondre
  4. Polo_SEO

    Le mec balance :
    – «Nous vous mettons numéro 1 24h sur 24, 7 jours sur 7»

    – « Google a supprimé les résultats Adwords à droite et à rajouter un résultat en haut. Ce qui fait trois résultats pour Adwords et un sur lequel nous pouvons vous mettre »

    Ma conclusion :
    DU coup tu n’es pas premier, tu es 4 eme, c’est de l’enculage :p

    Répondre
  5. Ca doit tout même être difficile de le laisser déblatérer son argumentaire jusqu’au bout, comment ne pas craquer et le remballer en deux temps trois mouvements 😀

    Répondre
    • Alexandre Santoni

      Le mec était tellement bon qu’il a réussi à aller jusqu’au bout. Et c’est bien là le drame, face à une personne qui n’a pas la connaissance, son taux de réussite doit être assez incroyable.

      Répondre
  6. lol, j’ai eu le même genre avant hier, une société du CAC40 qui plus est:

    « vous refaites des sites mais que proposez-vous comme presta de linking pour appuyer le ref nat ? »

    >> « rien, c’est du référencement naturel monsieur … on a racheté une société de google … on bosse avec des collègues Google ..  »

    « Wouahou, trop bien ca » #lol

    >> « et je vois que vous avez une visibilité nulle, un score SEO a 80% »

    « Hein ? et comment vous voyez ca, vous me parlez de ce que vous voyez sur whois domain tools » …

    >> « oui »

    « lol, pas de linking … et vous appelez ca du ref nat etc… »

    >> « je sais pas ce que vous avez comme formation mais moi je suis SEO »

    « relol, par contre la j’en peu plus j’ai mal au bide et aux zygomatiques (enfin je riais jaune quand meme) donc merci de stopper vos campagnes d’appel pour arnaquer les gens … »

    #lesGens

    Répondre
  7. Rémi Nestasio

    Il y en a malheureusement beaucoup des gourou du SEO comme ce champion… 😀

    Pour la régie Orange j’ai également été approché (et me suis donc bien marré). Ce qui est inquiétant c’est qu’ils ont un discours commercial bien rodé et des plaquettes hyper bien foutues pouvant bluffer beaucoup de non-initiés.
    Sinon c’est scandaleux en effet comment ils se présentent comme « partenaire officiel Google » alors que les types ils ont juste :
    – fait un stage de 3 jours avec un mec de chez Google (parce qu’ils ont promit de dépenser beaucoup beaucoup tout les mois)
    – ont reçu un pins et un mug Google
    – sont toujours aussi nuls en interne car ils partaient de zero

    Il y a plein d’autres régies qui se reconvertissent comme Orange : Sud Ouest, Pages jaunes etc etc… Et toujours la même incompétence camoufler derrière des techniques commerciales par ailleurs très bien ficelées (sur un fond malhonnête).

    Enfin bref, on est dans un milieux rempli de charlatans, mais les gens ne sont pas assez éduqué sur le SEO (en cause en partie je pense les articles de vulgarisation pute-à-clics)

    Répondre
  8. Et combien utilisent le vieux truc de la confidence ? En glissant subtilement dans leur argument le fait qu’un de leurs employés a travaillé chez Google…
    J’ai été contacté un jour par une personne devenue cliente, qui m’a rapporté cette conversation. Comme c’était tout frais et que le commercial champion du monde lui avait envoyé un mail récapitulatif après l’entretien (mais évidemment sans mention écrite de cet ancien Googler dans son équipe), elle l’a recontacté en ma présence et sur ma demande. Avec le haut-parleur au maximum, la petite assemblée présente ce jour-là a pu apprécier les talents de saltimbanque de Mr le Salesman. Je vous retranscrit l’épisode de mémoire :
    (ma cliente) > Au fait vous m’aviez bien dit qu’une personne chez vous travaillait auparavant chez Google non ? C’est plutôt rassurant !
    (le commercial) > Heu (très courte hésitation) oui bien sûr, cet employé s’occupe de suivre toutes nos démarches avec Google, ce qui permet d’avoir un taux de réussite de 100%
    (ma cliente) > Ah là c’est sûr que je me sens entre de bonnes mains (rires)
    (le commercial) > Oui, vous pouvez avoir totalement confiance !
    (ma cliente) > Et justement j’ai un ami qui travaille à l’organisation de l’évènement AAAAAAA, au cours duquel je crois savoir qu’une équipe de Google participe, mon ami m’a gardé une place et je vais leur parler de vous et de leur ancien collègue ! Quel est son nom déjà ?
    (le commercial) > Ah ? Oh vous savez chez Google ils sont des milliers à travers le monde donc il y a peu de chances que..
    (ma cliente le coupe) > oui mais les équipes francophones ne sont pas si nombreuses que ça, dites toujours
    (le commercial gêné) > je ne peux pas trop le divulguer, si ça se savait il risquerait d’avoir des problèmes
    (ma cliente) ah bon ? et pourquoi donc ? puisqu’il est toujours en contact ?
    (le commercial) > oui, c’est sûr, mais c’est plus avec l’extérieur, nos concurrents…. et puis de toutes façons ça ne vous avancerait à rien…
    (ma cliente) > ah ? dommage, c’est toujours bien d’avoir des relations… dans quel service travaillait-il chez Google ?
    (le commercial, pressé de passer à autre chose) > Au service Google Quality Rater
    #findugame

    Répondre
  9. Thomas Cubel

    Hello,

    C’est hallucinant de savoir qu’il y a encore des gens qui disent des choses pareilles. J’en ai eu quelques uns aussi et ça me gonfle sévère.
    Franchement parfois, j’ai limite envie de faire un annuaire de cons et de gros arnaqueurs.

    J’espère qu’il a pris cher.

    Belle journée à toi 😉

    Répondre
  10. Malheureusement, cela ne m’étonne pas !
    En déplacement chez un client, j’ai vécu un peu la même histoire. Ma cliente, petite auto entrepreneuse spécialisée dans la vente de lingerie est tombée sur un escroc de plus. Elle me l’a passée et quand je me suis permis de dire à se prestataire que ce qu’il disait n’était pas « vrai » il m’a raccroché au nez en m’insultant.

    C’est quand même dingue de pratiquer ce genre de chose ! Ils font vraiment beaucoup de mal à notre métier….

    Bonne journée ! 😉

    Répondre
  11. Le gars malheureusement il déroule certainement son script et fait ce boulot pour pouvoir bouffer. L’agence en revanche aurait mérité d’être linchee publiquement …

    Répondre
  12. Je comprends pourquoi tu ne veux pas dire le nom, mais du coup je ne vois pas l’intérêt du billet.
    Ce n’est pas que toi d’ailleurs, mais mieux vaut se taire si la vérité fait peur.
    Personne ne m’a jamais attaqué car tous mes billets citant les noms des sociétés sont la stricte vérité. Ce n’est pas de la diffamation.

    Répondre
    • Alexandre Santoni

      Certes, mais ça va plus loin qu’un nom sur ce billet là. L’objectif est de dénoncer ces pratiques. Et au grâce ce billet, il y a aussi tout ce qui se passe en privé, avec nom compris à ce moment là.

      Répondre
  13. Bonjour,

    Quand je lis les commentaires je me dis que Orange doit avoir un nouveau nouveau nouveau partenariat privilégié avec Google car j’avais eu ce genre d’appel il y a un an ou deux.
    Mais il consiste en quoi ce partenariat en fait ?
    Euh…

    Question : si sur un site il y a une liste des charlatans, sans explications, juste une liste sans mentions laissant penser que. Et que sur d’autres sites on expliquait que les charlatans ça existe et qu’il faut se méfier avec le lien qui va bien vers la liste en question. Légalement ça passe ?
    #jeposelaquestion

    Répondre
  14. Pas étonnant qu’après on soit appelé par des prospects qui commencent direct en disant :
    – « Je vous préviens j’ai déjà eu 3 référenceurs, 3 voleurs, donc c’est pas la peine d’essayer de m’enfumer avec vos discours ! »
    – « Euh… bonjour. »
    Il reste plus qu’à sortir les rames pour regagner la confiance.

    Répondre
  15. Sylvain from AxeNet

    Quand je vois la pelletée de mails que je reçois où les gars jouent sur le logo de certification adwords avec un contenu qui lui propose du référencement naturel. Je pense qu’il n’y a que quelques procès bien retentissants qui permettraient de freiner un peu ces pratiques.

    Répondre
  16. Olivier

    Merci pour cette tranche de rigolade…Oui je préfère en rire qu’en pleurer ! Toutefois, je ne me sens pas le courage de répondre sincèrement à ce genre de « commercial », j’ai tendance à écouter passivement et à décliner leurs invitations malhonnêtes ! Par contre je pense que la profession a besoin de plus d’encadrement avec une éthique et une déontologie, un peu comme ce qui se fait pour les professions libérales reconnues et protégées par l’Etat. Ce genre d’encadrement du métier permettrait de protéger les usagers et de redorer un peu le blason…

    Répondre
  17. Ce qui est marrant, c’est de voir, quand tu lances ton site web, le nombre de personnes qui spamment ton mail ou ta page Facebook en te proposant des services tout en superlatif en croyant que nous sommes des nantis pour la plupart.

    J’imagine les mecs qui passent leurs journées à scruter la moindre nouveauté pour se faufiler direct dans la brêche comme ça…

    Répondre
  18. C’est marrant, ça ressemble fortement à tout ce qu’il faut ne pas dire quand on vend des prestations de SEO…

    Répondre
  19. Faut pas s’étonner car le net est la poule aux oeufs d’or, et dénicher un pigeont est devenu monnaie courrante de nos jours… Faut juste laisser couler et rester prudent car on peut vite se faire avaler sans s’en rendre compte !

    Répondre
  20. Tout simplement énorme !
    Félicitation à toi de ne pas être rentré dans son jeu.
    J’aurai pas tenu je pense…

    Répondre

Laisser un Commentaire