Bilan : les 12 points clés SEO de l’année 2012

combouis referencement

Fin d’année 2012 et j’ai bien évidemment largement mis mes mains dans le cambouis du référencement cette année. Dans quelques poignées de jours nous passons en 2013 (sauf si la fin du monde à réellement eu lieu). Les billets sur – mon avis SEO 2013 – vont pleuvoir à grands coups de textes. J’en prévois moi aussi un si je trouve le temps. J’ai mon avis sur les axes à prendre en 2013. En attendant, il me semble judicieux de faire le point sur 2012. Je vais éviter les beaux discours, je ne vais pas racler sur des pensées venues de nulle part. J’axe l’ensemble de ces points à partir de mes expériences 2012. Celles-ci peuvent d’ailleurs être par moment communes à bien d’autres référenceurs.

Journal intime, chronologique, avec 12 titres clés de ce qu’on peut tirer de 2012. J’en suis déjà nostalgique.

Janvier 2012 : Innover est la clé du succès

janvierJe débute l’année avec de belles certitudes. Tout fonctionne et ça ranke. Plus j’innove dans mes plans, plus je développe mes outils, plus ça fonctionne. Le succès réside dans l’innovation, y compris à notre niveau, y compris dans le SEO. Il n’y a pas de secret, innover c’est subsister.

Février 2012 : Travailler, c’est ranker

fevrierEn plus d’innover, plus tu bosses, plus ça ranke. Dans la majorité des cas, il y a une belle corrélation entre ces deux facteurs. Le SEO est à ce moment-là un métier presque comme un autre.

  • J’optimise
  • J’envoie du backlink
  • Je monte dans les SERP

 

Mars 2012 : Traquer le visiteur

marsParmi nos nombreux facteurs d’analyse, on retrouve clairement les entrées par mots-clés dans nos chers Analytics. Et pourtant, le « not provided » débarque sur google.fr après avoir conquis les Etats-Unis. HTTPS bonjour, analyse au-revoir. Après tout, on s’en fout, on ranke sur n’importe quoi en spammant. Analyser ? Pour quoi faire ?

Avril 2012 : Google est le plus grand des référenceurs

avrilEt alors, c’est qui le maître ? C’est Google. Plus que toutes les actions SEO qu’on peut mettre en place, onsite ou offsite, le champion incontesté du SEO reste Google. D’un coup d’un seul, d’une pénalité à un filtre, Google peut t’infliger une balayette monumentale dont tu ne te relèveras pas (ou, dans des cas plus rares, te faire grimper*). Avril 2012, c’est l’arrivée de notre cauchemar à tous : Pingouin. Il a dévoré mon poney.

  • Bilan de ma garde rapprochée (mes sites) :  un bon nombre de gravement blessés
  • Bilan de mes protégés (mes clients) : 98% de mots-clé intacts

J’ai perdu mes petits, mais je le savais. Les positions de mes clients sont toutes là. Les 2% restants sont des positions où on avait vraiment abusé par consentement mutuel. Le principal est conservé : il est clair que je souhaite éviter tout problème business client. Je n’avais pas usé pour une partie des mêmes méthodes de travail entre ces deux catégories de sites. On n’est cependant jamais à l’abri, sachons le.

Mai 2012 : Le référencement n’a rien de surnaturel

maiQue ceux qui annoncent que le référencement est une fouteuse aillent se rhabiller. Par pitié, taisez-vous et testez avant d’aller raturer votre blog d’une immonde bêtise. A cette époque de l’année, une partie du monde du SEO s’est arrêtée de respirer.  Nombreux sont ceux qui ont peur à l’action de poser un backlink. Y compris moi. Et le résultat est net : si tu n’arroses pas le roseau, il n’atteindra jamais la cime de l’arbre du voisin.

Juin 2012 : La déchéance du CP

juinAlors que le référencement s’axe pour beaucoup sur des communiqués de presse, des vagues de sanction arrivent. La fin d’une époque et même la fin d’un monde pour certains. Que faire ? Ou poser des liens soi-disant propres ? Faut-il réinventer un système ? Tant de questions et peu de réponses à cette époque. Je continue de baisser mes commandes de textes et axe davantage ma création de liens sur d’autres plans. Une sorte de vases communiquants en somme.

Juillet 2012 : L’irrationalité est une solution en SEO

juilletParmi les sites sur lesquels je travaille, j’ai une problématique majeure avec l’un d’entre eux. Je vous la fait très rapide : du jour au lendemain, une sale journée de décembre 2011, un site a perdu ses positions sur Google FR alors qu’il commençait à trouver sa place sur le marché français (alors que IP française, backlink français, contenu français, …). Il dispose pourtant toujours de positions fabuleuses sur un autre marché francophone. Foutu Google, le site Internet est bon pour plusieurs marchés. J’ai à peu près tout tenté d’acceptable pour retrouver les positions sur Google FR jusqu’à arriver à une solution : GWT géolocalisation uniquement France…. retour de l’existence des positions en France, conservation totale sur l’autre marché francophone. WTF ? J’enrage encore : des mois de « perdu », des positions qui ne sont pas comme on aurait pu en attendre.

Août 2012 : Avoir une stratégie, c’est la base

aoutJ’ai bouclé ma stratégie post-pingouin. Presque 4 mois après, j’esquisse enfin un sourire. J’ai créé un document de 3 pages (ouais, presque plus court que mes articles). Ce document est d’un condensé incroyable et j’ai hâte de le mettre en oeuvre. Ma motivation est à nouveau au top. Il ne reste plus qu’à adapter ce document à chaque problématique propre à chaque site, à travailler et à truster Google.

Septembre 2012 : Google insulte mon père et invoque lucifer

Google se rappelle à moi. Ils se prend pour (le futur) Adam Lanza et me défonce deux de mes protégés.

  • Morale : ne pas trop forcer sur la dose, que tu penses travailler façon WH (site 1) ou BH (site 2)

Enfoiré.

Octobre 2012 : La communication SEO, nouveau créneau

octobreLa quoi ? La communication SEO. C’est un mix entre du « SEO direct » et une totale stratégie de communication pour soutenir et construire le SEO. Les totals WH et grands comptes rigolent à n’en plus finir en lisant ceci. Ils avaient raison. Et pourtant, le temps de mise en place et de fait les budgets à allouer sont incroyablement supérieurs.

  • Est-ce tenable ?
  • Quel est le ROI ?

Ce sont deux questions fondamentales avant de travailler de cette façon.

Novembre 2012 :  Le backlink reste d’une puissance inégalable

novembreJe continue à faire du lien. Il s’agit d’un des axes phares du référencement, normal. C’est le mois où, sans doute,  j’en fais le plus depuis pingouin, que ce soit qualitativement ou quantitativement (ou le ratio entre les deux). Nous sommes sur des proportions infiniment moins grandes qu’au début de l’année (spam) et tout doute est dissipé : le backlink, pour les derniers septiques, c’est d’une puissance inégalable.

Décembre 2012 : Le SEO, c’est être meilleur que les autres

decembreCréer une vraie stratégie, c’est bien. Avoir un site à la structure irréprochable et au contenu impeccable, c’est parfait. Créer directement ou indirectement du lien, c’est essentiel. Faire parler de ton site, c’est génial.

Et sinon, tu veux un bonbon ?

Finalement, les bases ne changent pas depuis des années. Mais dans certains cas, tu as beau mettre toute la meilleure volonté du monde, ça ne suffit pas. La seule question à mes yeux qui reste essentielle en SEO est celle-ci :

Que fais-tu pour être meilleur que les autres ?

Crédit photo : CJ Sorg

77s Commentaires à “Bilan : les 12 points clés SEO de l’année 2012”

  1. Wahoo… On dirait du pur Aurélien Amacker. Sauf qu’il manque les popups pour vendre ton ebook ou les gros patés de formulaire « Gagnez 5000 € avec les conseils de Keeg. Oui 5000 € par jour ».

    Loool, c’était purement gratuit (car dans l’air du temps). No offense !

    Le seul conseil que je prends pour moi (même si les autres sont bons) c’est le 1er : bosser, bosser, bosser et encore bosser pour rester au top. C’est peut être le plus important et c’est ce qui différencie des marketeurs qui te vendent du rêve : rien ne sert de courir si tu n’as pas bossé avant, pendant et après.

    Le second comme tu le dis, c’est de pas prendre Google pour un con, car il a de l’avance sur les SEO. Il sait tout, il grille les plans au moment où ils sont utilisés. La différence est que cela prend un peu de temps pour que l’algorithme mette en prod les évolutions. Mais les correctifs sont dans les cartons des développeurs bien avant que les SEO les utilisent.

    Non, Google n’est pas con. Ce sont les SEO qui courent DERRIERE le moteur, pas devant.

    Répondre
  2. C’ est un beau résumé avant la fin du monde 🙂
    Objectivement je m’ attendais à en savoir plus sur le fameux « Document de 3 pages synthétique »
    – Ca parle de 301 vers domaines trustés ?
    – Ou alors tu nous prépares un e-book pour 2013 ?

    Répondre
  3. Littlebuzz from Artemia

    Bon résumé, et si on reprend le mois d’avril, certainement qu’à un moment on a un peu trop jouer de la facilité. Ca marchait, alors go sur le lien à outrance, et Bing :-)))

    Le reste de l’année nous a permis de revenir un peu dans les clous sur du qualitatif, sachant que finalement les bases sont toujours restées les mêmes.

    Répondre
  4. Haha vraiment top cette petite rétrospective 2012. Perso j’aime bien les ancres longues en ce moment, ca clique plus et ca fait naturel, et ca dilue le mot clé concurrentiel dans un groupe de mot.

     »
    Bilan de ma garde rapprochée (mes sites) : un bon nombre de gravement blessés
    Bilan de mes protégés (mes clients) : 98% de mots-clé intacts
     »
    Si ca c’est pas de la bonne communication SEO ^^

    Répondre
  5. @Artemia, j’avoue ranker sur bing ca déchire 😀
    @Keeg et sinon quand une page rank bien ne vaut il pas mieux arrêter de faire du BL dans le risque de plomber la page qui rank déjà bien ?

    Répondre
  6. Pour le moment je fais beaucoup de communication SEO et c’est vrai que le temps passé pour pouvoir ranker est assez impressionnant.

    Une idée forte se dégage de ton article à mon sens, il faut avoir une vraie stratégie. C’est ce qui m’a permis de faire remonter un de mes sites après avoir été sanctionné par Pingouin. Je suis content de ne pas avoir céder à la panique et d’avoir pris le temps de mettre en place quelque chose pour faire remonter le site et ça à plutôt bien fonctionné.

    Répondre
  7. « Tomber pour mieux se relever »… plus je fais du SEO plus je trouve que le job ressemble à ça. Tu trouves un projet (idée lumineuse), l’euphorie te fait boucler le site en 48h, tu le laisse grandir, s’épanouir, gravier les SERPs et là, le réveil du titan, tu te prends gros stop. 2012 est pour moi l’année qui sonne ouvertement l’ouverture de la chasse par Google. Sauf que dans le tas, il tire un peu sur tout le monde, il y a des dommages collatéraux, des enfants blessés… bref, c’est moche. SEO Warrior ! Bravo pour ton article 😉

    Répondre
  8. seofever from GoPro

    Une bonne année au final!
    C’est ce côté là qui me plait dans le SEO, une MAJ de Google et il faut se remettre en question. Sur le coup ça fait bien chier mais au final, on trouve toujours quelque chose…

    Répondre
  9. Belle rétrospective de l’année 2012 en SEO!!
    Peu de choses à rajouter, sinon, qu’il faut tester, se tenir à jour, faire de la veille (et savoir éliminer les choses inutiles!), et surtout chouchouter les sites de ses clients!!!

    Répondre
  10. Et bien on peut dire que 2012 aura été une année forte en émotion et surtout en rebondissement.

    Mais ça fait du bien, on se remet en question : on cherche, on test, on trouve ou pas 😉
    Et c’est avant cette aspect du seo que j’apprécie le plus.

    En tout cas cette année à permis de distinguer un peu plus les bons des mauvais, les innovants des copieurs et parfois ça fait du bien de sentir que les clients commence à comprendre qu’on ne peux pas confier le référencement au premier venu.

    Répondre
  11. Lire ton article à côté de mon poêle à bois et s’endormir tranquillement en pensant à ce que sera 2013. Je pense que le schéma se répétera avec deux trois adaptations face aux maj google.

    Répondre
  12. @loran @Manu : Ah Ah Ah, non aucun ebook de prévu. Je vais voir ce que je peux faire sur ce document de 3 pages, je ne peux pas tout donner. Ce que je peux dire en attendant un peut-être futur article sur ce document, c’est qu’il n’y a rien de magique, de dingue et de fou. Mais ça m’a fait un bien fabuleux de mettre par écrit quelque chose de propre, clean et fonctionnel (et avec plein de bonnes idées aussi). Je l’avoue par contre, je ne colle pas toujours à ce fameux document.

    @Simon : 98%, de la communication ? Oui et non, mes clients me lisent et c’est tout a fait vrai. Et franchement, heureusement que ce n’est pas l’inverse, j’aurais du changer de métier ! 😀

    @Thomas : Si tu commence a linker, il ne faut jamais arrêter pour ce coté naturel. Si c’est positionné, à toi de voir comment tu peux consolider avec de gros liens (selon la thématique) Facile à dire, difficile à appliquer (temps, organisation, motivation).

    Répondre
  13. Avec les 75% du trafic, google rest le meilleur référenceur de tous les temps bien loin de Bing et yahoo. Si tu es google friendly tu sauras toujours au top

    Répondre
  14. L’essentiel de l’année est là merci 😉
    Après j’ai repris le travail plus intensivement à partir de septembre, mais je m’y retrouve dans tout ça au final 😉
    C’est surtout l’arrivé de Penguin qui m’a remotivé me remettre au boulot.
    Quelque part on s’ennuierait si c’était toujours la même chose :p

    Répondre
  15. @Mustafa c’est claire, 75% du trafic c’est énorme. Perso je mise à fond sur twitter et facebook pour lancer le site de ma signature avant de le revendre.
    @Loup oui c’est intéressant c’est vrai mais tu aurais pu commenter un peu plus pertinemment
    @Keeg il est beau mon template non ?
    🙂

    Répondre
  16. Pour information,

    Netvibes et les accents de tes articles, c’est du genre : Je débute l’année avec de belles certitudes.

    :/

    Répondre
  17. C’est génial ton calendrier SEO. Il faudrait que je tienne un journal l’an prochain.
    Il me manquerait juste la notion de Content Marketing, pour montrer la tendance vers laquelle on part.

    Répondre
  18. Excellent article. Un beau résumé de l’année 2012, qui n’a pas ménagé les SEO. Malgré tout, l’objectif reste le même : trafic et conversions … et peu importe si on nous met des bâtons dans les roues.

    Répondre
  19. Une super retrospective ! Cela montre bien que le référencement nécessite une forte dose d’adaptation et de veille. Les bases restent sensiblement les mêmes depuis des années, c’est le dosage qui a changé.

    Répondre
  20. @Simon Tripnaux : Sans soucis pour le bonbon, viens chez moi 🙂

    @LaurentB : Je me suis dit la même chose en recherchant tous les (mes) points clés de l’année. Je pense qu’en tenant un calendrier au fil de ‘lannée, on peut sortir un bel article, mieux qu’un comme celui-ci où il faut creuser dans sa mémoire pour retrouver les évènements (perso).

    Répondre
  21. Rétrospective très très intéressante qui permet mieux de voir le boulot de l’intérieur. Allez comme c’est Noel, je rêve : à quand le même type d’article mensuel, mais détaillé, avec des listes à puces et tout et tout de 3000 mots ? Bonnes fêtes, Richard

    Répondre
  22. C’est très bien résumé, avec beaucoup d’humour. Merci pour cette rétrospective assez complète. Et comme Manu, je veux tout savoir sur ce document révolutionnaire! 🙂

    Répondre
  23. Romaric from diamant

    Pas mécontent de terminer cette année, avec les coups durs que GG nous a tous infligés. Il est vrai que on a un peu plus l’impression que le secteur est un peu plus assaini, parce qu’il y’a beaucoup moins d’abus que de par le passé. Toutefois, le simple fait de penser à ce qui va se passer 2013, me donne des sueurs froides avec les rumeurs que l’on entends…

    Au fait, si vous voulez en savoir un peu plus sur les diamants, essayez mon blog: diamanterie.net, vous serez pas déçu.

    Répondre
  24. Cette année était quand même super sympa, j’ai pas chaumé personnellement, pas mal de rebondissement, mon plus gros site avait sauté, il est revenus, repartit, un autre a bien percé. En tout cas ça aura fait pas mal de nettoyage ^^

    J’espère que 2013 sera plus tard, ou en tout cas que je ne me fasse pas gicler un site 3 jours avant de partir en vacance encore une fois..

    Répondre
  25. bonne analyse pour l’année 2012 , bon je pense c’est construire une stratégie SEO est le plus important aussi applique cette stratégie c’est le plus difficile . L’année 2012 était l’année de Pingouin et de Panda c’est deux filtres ont rendu le SEO de plus en plus naturel , on parle toujours sur la qualité de contenu.

    Répondre
  26. L’année 2012 aura été dur pour beaucoup d’entre nous avec la modification successive de l’algorithme de Google. Pour ma part j’ai subi pour la première fois d’être blacklisté et il m’aura fallu 2 mois pour revenir seulement comme avant. Cette expérience fut extrêmement frustrante! En espérant que l’année 2013 sera plus calme pour moi!
    Bonnes fêtes à tous et félicitations pour ce super blog.
    Longue vie à keeg 😉

    Répondre
  27. Une excellente analyse/résumé de l’année 2012. J’ai pu constater les même choses de mon côté, finalement pas grand chose n’a changé hormis le fait de focaliser + son attention sur des sites qualitatifs et/ou thématiques.

    Répondre
  28. Google a secoué l’arbre avec Penguin, certains ne sont pas remontés à l’arbre, mais les plus courageux sont remontés se positionner après quelques mois ! Avec des tests et du tâtonnement, il est possible de retrouver des bases solides pour un linking bien vu par Google.

    Par contre l’époque dorée pre-penguin est belle et bien révolue, même si une stratégie churn-and-burn permet toujours à des affiliés de rentrer très très gros !

    Répondre
  29. Ces commandements sont tellement vrais, google avec ses fables du panda et du pingouin. S’adapter, bien linker et utiliser tous les outils à notre disposition pour jauger en permanence nos positionnements. Une discipline d’équilibriste de haut niveau ! Bonne Année 2013.

    Répondre
  30. C’est vrai qu’il s’en est passé des choses en 2012, parfois même un peu trop pour certains j’en suis sur, comme les personnes que je connais qui sont tombées avec des EMD par exemple. Le SEO a les avantages de ses inconvénients, c’est dur, mais c’est passionnant, alors voyons voir un peu ce que nous réserve 2013! 🙂

    Répondre
  31. En voici un excellent article sur le sujet J’en préparais un sur mon propre site sur exactement sur le même sujet, et j’avoue que tu traites avec efficacité cette problématique, Pour ma part, je fais toujours très attention dans le choix des mots clés et catégories.

    Répondre
  32. Heu… dans le style complet, difficile de faire mieux 🙂
    En tant que noob, autant dire que cette chronologie SEO va aller direct dans mes bookmark pour préparer 2013 😀

    Merci!

    Répondre
  33. Merci pour ce chouette résumé 2012, du grand cru ^^

    Je suis loin de maîtriser le sujet et les dernières mises à jour d’algo’ ne me facilitent pas la tâche. Mais faut avouer que c’est un domaine assez passionnant de par l’adaptation nécessaire et la variété des tâches.
    Enfin… dans mon entourage on me demande toujours comment ce secteur peut me passionner autant 🙂

    Répondre
  34. Même si Google a un oeil là dessus, le guest blogging est une solution alternative aux CPs. Mais certains CPs ont encore du jus 🙂

    Répondre
  35. super analyse pour le 12 mois de 2012, Google pénalise de plus en plus les sites qui utilisent le référencement sauvage, surtout avec les mise à jour de pingouin et Panda. Donc on constate qu’il faut établir une niche de référencement naturel pour réussir un projet SEO

    Répondre
  36. Merci pour cet article d’un format agréable à lire et dont les infos s’avèrent bien utiles.

    Par contre, une question me reste toujours en tête. Quasi tout le monde annonce la mort des CP mais continue à dire que rien ne veut un nombre de backlinks conséquent. La stratégie à adopter serait donc: moins de CP mais plus de qualité et des backlinks plus nombreux via d’autres supports?

    En tout cas merci pour l’article!

    A bientôt.
    Henri.

    Répondre
  37. Bosser Bosser Bosser + Backlinks+ Backlinks+ Backlinks + Backlinks le travail ne s’arrête jamais et le SEO prend de plus en plus ses lettres de noblesses !

    Répondre
  38. Une année riche en rebondissement et en prise de tête surtout après Pinguin. Ce qu’il faut retenir, c’est que il faudra désormais bosser plus pour obtenir les mêmes résultats que avant les mises à jour. A la question « Que fais-tu pour être meilleur que les autres ? », je répondrai beaucoup plus de veille que avant, et je passe moins de temps à glander désormais 🙂

    Découvrez les merveilles du goji sur mon blog : baiesdegoji.org

    Répondre
  39. cheapsitebab from creation site

    Bonne synthèse de l’année 2012, l’année 2013 sera encore plus dans le stress du ranking. Chacun cherchant au plus loin des liens toujours de plus en plus difficile à attraper !

    Répondre
  40. oui le backlink reste la meilleure solution pour ranker et il ne faut oublier les CP ou plutôt les nouveaux CP. C’est une bonne astuce je pense. Qu’est-ce qu’un bon CP ? C’est un CP avec une ligne éditoriale, des articles intéressants, des sans BL, … Les réseaux de blogs thématiques pour mousser un money site, c’est pas mal aussi.

    sinon la notion de total WH, connais pas.

    Répondre
  41. J’adore ! Bravo pour la tourneur de cet article et de retracer l’année 2012 SEO dans ce style, c’est génial. En résumé, comme dans tous les domaines, c’est en forgeant que l’on devient forgeron. Et l’année 2013 demandera un travail de référencement encore plus fastidieux surtout si GG remet des obstacles à la « Mario Kart »… En bon « communiquant », il faut faire parler de son site alors c’est chose faite. Vive les backlinks. 😉

    Répondre
  42. Le référencement n’est pas seulement le backlink, mais c’est la chois des mots clés, l’optimisation et le backlink, si un de ces éléments est tombé donc c’est difficile de parler du référencement réussite … Merci pour les informations

    Répondre
  43. Bon résumé de l’année 2012. C’est vrai qu’il faut de plus en plus innover… bcp de gens critiquent les experts SEO et c’est vrai qu’il y a quelques charlatans mais les bons sont super créatif.
    Merci pour l’article !

    Répondre
  44. Contenu, contenu, contenu..Optimisé, en quantité et en qualité. C’est ce qui fera la différence en 2013.

    A mon sens, les sites de CP vont continuer à voir leur influence baisser pendant que les blogs thématiques vont connaitre une forte progression. Ce sont les blogs thématiques qui feront la différence en 2013.

    Répondre
  45. Etonnante ton histoire sur la zone géographique ciblé de GWT. Je me posais la question de décocher cette option pour un site (.com hébergé en France, tout en français) qui fait de mémoire dans les 5% de trafic étranger. Cela n’avait rien changé aux stats quand le ciblage a été mis en place, mais bon, je crois que ce serait prendre un risque que de l’enlever…

    Répondre
  46. Belle rétrospective de cette année 2012 ! Clairement le mois le plus chaud pour à peu près tout le monde je pense fut avril… et l’arrivé de Pingouin !
    Je me rappelle encore de l’étonnement de tout le monde, du petit temps de flottement les quelques jours suivants avec les interrogations sur le « que faire » : s’adapter ou attendre que google reviennent en arrière.
    Depuis tout le monde est reparti de plus belle pour remonter dans la hiérarchie du maitre google.

    Répondre
  47. Vu tout ce que l’on a traversé en 2012, ceux qui ont survécu dans le milieu ont de bonnes raisons de se réjouir. A mon avis, le mieux est de regarder la nouvelle année avec beaucoup de philosophie et de bien recharger les batteries, cela ne sera pas facile encore cette année mais au moins on a des raisons d’espérer, non?

    Avec meilleurvpn.net, naviguez anonymement sur le net.

    Répondre
  48. En fait je pense que tout cela est périodique, un peu comme une guerre stratégique.
    A chaque nouvelle avancée des Seo, google rétorque et avance ses pions .
    L’avantage, c’est que les Seo avancent masqués ! Quoi que Google aussi en fait 🙂

    Répondre
  49. Cette année avec Panda et Pingouin, c’est incroyable comme tout à bougé. J’espère que l’année 2013 sera moins vive émotion au niveau du SEO!

    Répondre
  50. Excellent résumé de l’année 2012 j’espère que l’année 2013 sera meilleure au niveau du SEO.
    Le contenu rédactionnel est très important pour le référencement et il’ y a des techniques SEO à éviter comme le bourrage des mots clés et la duplication du contenu qui peuvent engendrer des pertes de positions ,Il faut aussi éviter le Blackhat qui peut être dangereux car le fait d’acquérir des milliers de backlinks via des méthodes blackhat peut engendrer des conséquences néfastes sur le site donc il faut faire très attention surtout avec Panda et Pingouin.

    Répondre
  51. simple, mais efficace !
    pour ranker, je cherche aussi toujours comment je peux devenir le plus spécialisé de mon domain, et trouvant (si possible) de nouvelles idées.

    Répondre
  52. Super article qui résume ce que certains sites te racontent en 300 pages. Tout y est et je trouve le ton très juste. Je retiendrais l’idée de la communication SEO, et j’avoue que j’ai toujours trouvé que c’etait une bonne solution. Encore faut il en avoir les moyens !

    Répondre
  53. En conclusion,
    On ne récolte que ce que l’on sème :
    – il faut bosser régulièrement son SEO et prendre en compte constamment les nouvelles règles du jeu
    – A utiliser uniquement un seul moteur de recherche, on crée un monopole, et qui dit monopole pour une société, dit tentations de s’en servir avec de mauvaises conséquences pour ses utilisateurs

    Répondre
  54. Un excellent recap Keeg ! Pour le prochain article, j’aimerai que tu fasses une prédiction au mois par mois des actualités de l’année 2013 #commandedenoel 🙂 🙂

    Répondre
  55. Finalement il suffit de se concentrer sur l’essentiel : La qualité du site (structure et contenu), les backlinks et les réseaux sociaux, après c’est la manière qui fait la différence et le temps que l’on veut bien y consacrer.

    Répondre
  56. Sympa ton journal récap 2012 ! Ca te fait encore un court article ^^
    Je me rappelle la période Avril/Mai/Juin où c’était vraiment le gros stress dans la sphère avec de nouvelles méthodes de travail qui s’imposaient et toutes les remises en questions…
    J’espère que 2013 sera plus calme pour les SEO et que Google nous laissera tranquille (j’en doute fortement, il y a déjà des Panda 😛 ), croisons les doigts ! 😉

    Répondre
  57. Effectivement, il y a du travail en SEO. Sans cela, on se fait dépasser par les concurrents. Par contre de mon côté, pas de révolution pour mes sites depuis le pingouin. Comme vous le préconisez, je fait surtout du backlink, pas forcément de grande qualité, avec des annuaires généralistes et quelques sites de même thématique. Et là, lorsqu’on insiste, que l’on crée en nombre et régulièrement de nouveaux liens, cela finit par payer.
    Un autre facteur m’a également paru important : la modification régulière de la homepage. J’ai pu constater à plusieurs occasion que je remontais dans les classements après de telles modifications, face à des sites « statiques ».

    Répondre
  58. 4 mois pour une stratégie, bravo vous m’avez battu, j’ai mis 6 mois à percer le penguin 🙁 ça m’aura couté cher, très cher, beaucoup de dégat, des employés licenciés ( 🙁 ) , je crois que google n’a pas vraiment mesuré la dimension de la catastrophe humanitaire qu’ils ont généré avec penguin.

    Répondre
  59. Maicresse from Blog école

    Bonjour,

    Est-ce qu’une simple blogueuse sans compétence en informatique peut espérer voir son blog (sous WordPress) devenir connu?

    Répondre
  60. Je retiens qu’il me faut un max de BL 🙂 Et je confirme, selon ma propre et petite expérience, qu’une position n’est jamais acquise 🙁

    Répondre
  61. Merci pour le résumé de ton année, je suis une pure buse en référencement je commence a m’y intéresser très sérieusement depuis quelques semaines, j’ai vraiment des tas de choses a modifier sur mon site c’est horrible mais je garde la foi, de ce que j’ai lu sur beaucoup de blogs les backlinks étaient vraiment un must have

    et pour 2013 a tu des idées? beaucoup parle de google + et de son développement, il y a de forte chances que google mette le paquet pour développer son produit au maximum quel est ton avis la dessus?

    Répondre
  62. Cette article est vraiment intéressant, car je suis en train de me pencher sur le référencement naturel. Et toutes ces infos vont me permettre d’optimiser encore mieux ma manière de procéder et la meilleure stratégie a adopter !

    Répondre
  63. Au final, tu as raison : l’analyse c’est pas mal, mais au final faut quand même faire le boulot ! Pour le reste, il est assez facilement possible de deviner certains mots-clés en « not provided » selon les pages de destination.

    Répondre
  64. Il est clair que le Seo demande du travail, beaucoup de travail même. Entre les journées passées à écrire du contenu avec une bonne cafetière de côté, Adword et les différent outils de linking à porté de main, difficile de s’ennuyer.

    Je pense que le plus important n’est pas forcément de rechercher la niche la plus juteuse mais celle qui collera aux plus justes avec nos inspirations éditoriales … sinon tous ceux-là peuvent vite devenir rébarbatifs.

    Merci pour la lecture.

    Répondre

Laisser un Commentaire